Un aiguillage mal orienté a mené à un déraillement près d'Edmonton (Alberta) en décembre 2015

EDMONTON, le 25 mai 2017 /CNW/ - Dans son rapport d'enquête (R15E0173) publié aujourd'hui sur le déraillement d'un train du Canadien Pacifique (CP) au triage Scotford, près de Fort Saskatchewan (Alberta) en 2015, le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) indique qu'un membre de l'équipage n'a pas remarqué un aiguillage orienté à l'encontre du mouvement qui a par la suite endommagé l'aiguillage.

Le 8 décembre 2015, vers 15 h 15, heure normale des Rocheuses, quatre wagons-citernes d'une manœuvre du CP ont déraillé durant des manœuvres d'aiguillage, au triage Scotford. La manœuvre était conduite au moyen d'un système de télécommande de locomotive. Les wagons‑citernes déraillés contenaient du styrène monomère, un liquide inflammable. Deux wagons sont demeurés à la verticale, un wagon s'est immobilisé sur son flanc et un autre a roulé dans un fossé, où il s'est immobilisé à l'envers et a déversé la majeure partie de son contenu. La plus grande partie du produit a été récupérée et mise au rebut durant l'intervention initiale et par l'enlèvement du sol contaminé durant la restauration des lieux. Il n'y a eu aucun blessé.

L'enquête a permis de déterminer que le train avait endommagé l'aiguillage durant un mouvement vers l'avant lorsque l'aiguillage était orienté à l'encontre du mouvement. Ignorant que l'aiguillage avait été endommagé, l'équipage a inversé le mouvement sur l'aiguillage endommagé, ce qui a provoqué le déraillement de quatre wagons‑citernes. L'enquête a également permis de déterminer que le membre d'équipage qui était posté à l'avant du train n'avait pas repéré un certain nombre d'indices visuels indiquant que l'aiguillage était orienté à l'encontre de l'itinéraire à suivre.

Après cet événement, le CP a mis en œuvre plusieurs mesures de sécurité, dont un renforcement des mesures de surveillance du rendement, des séances d'information sur les travaux au début des quarts de travail, et le mentorat et l'encadrement pour assurer une efficacité accrue.

Le transport de liquides inflammables par rail figure sur la Liste de surveillance du BST 2016. Comme le montre l'événement à l'étude, le transport de liquides inflammables par rail à la grandeur de l'Amérique du Nord entraîne de grands risques qu'il faut atténuer par des mesures efficaces. Compte tenu de cette enquête et d'autres menées auparavant, de recommandations du Bureau ainsi que d'autres communications de sécurité, le BST réitère que les liquides inflammables doivent être transportés dans des wagons-citernes plus robustes afin de réduire la probabilité de déversement de marchandises dangereuses en cas d'accident.

Voir la page d'enquête pour plus d'information.

Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements maritimes, de pipeline, ferroviaires et aéronautiques. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Le BST dispose d'un site Web à l'adresse www.bst.gc.ca. Obtenez de l'information à jour au moyen de fils RSS, Twitter (@BSTCanada), YouTube, Flickr et notre blogue.

 

SOURCE Bureau de la sécurité des transports du Canada

Renseignements : Bureau de la sécurité des transports du Canada, Relations avec les médias, 819-994-8053, media@tsb.gc.ca

LIENS CONNEXES
http://www.bst.gc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.