Un accident d'hélicoptère au nord de Sept-Îles au mois d'août 2010 démontre que le calcul précis de la masse au décollage est primordial pour la sécurité

GATINEAU, QC, le 26 mars 2013 /CNW/ - Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) a publié aujourd'hui son rapport d'enquête (A10Q0132) sur la perte des repères visuels au sol, la perte de la maîtrise de l'appareil et la collision avec le relief de l'hélicoptère Eurocopter AS350-BA, C-GIYR exploité par Héli-Excel Inc. au nord de Sept-Îles (Québec) le 17 août 2010. Le pilote et les trois passagers n'ont pas survécu à la force de l'impact avec le sol.

Le BST conclut dans son rapport que la perte du contact visuel avec le relief et ensuite la perte de la maîtrise de l'appareil sont des facteurs qui ont contribué à l'accident.

Le BST souligne également dans ce rapport que les risques d'un accident augmentent lorsqu'un pilote subit des pressions opérationnelles. Par exemple, la pression exercée par les passagers qui veulent apporter un excédent de bagages pourrait inciter le transporteur et le pilote à effectuer un vol en surcharge. Lorsqu'un hélicoptère transporte une quantité importante de bagages qui ne sont pas pesés, le calcul précis de la masse au décollage est impossible à faire, et l'hélicoptère risque de décoller avec une masse supérieure à la limite autorisée, comme lors de cet accident. Le pilote avait aussi réduit la charge de carburant pour accommoder cette quantité importante de bagages, réduisant ainsi la quantité de carburant utilisable en cas d'imprévu pendant le vol. Cette autonomie réduite a peut-être incité le pilote à prendre un raccourci en direction des montagnes, même si l'appareil volait dans des conditions météorologiques limites. Le pilote a perdu le contact visuel avec le relief et ensuite la maîtrise de l'appareil, menant à l'impact avec le sol.

Transports Canada fait peu de surveillance réglementaire des opérations héliportées sur le terrain, et puisque le détail des charges transportées n'est pas consigné aux livres de bord, il n'est pas possible d'être au fait des décollages en surcharge.

Depuis l'accident, Héli-Excel a procédé à la construction d'une balance extérieure située sur l'aire de trafic à Sept-Îles afin d'avoir un meilleur contrôle sur le poids réel des marchandises embarquées. Une formation au sol et en vol a été mise en œuvre afin de réduire les risques liés au vol en mauvaises conditions météorologiques. Aussi, lors de la prise d'affrètement, Héli-Excel essaie de cerner le mieux possible les besoins réels du client afin de lui recommander l'hélicoptère approprié.

Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements maritimes, de pipelines, ferroviaires et aéronautiques. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

SOURCE : Bureau de la sécurité des transports du Canada

Renseignements :

Relations avec les médias du BST
Bureau de la sécurité des transports du Canada
819-994-8053

Le BST est en ligne à www.bst-tsb.gc.ca. Restez au fait des dernières nouvelles du BST par l'entremise des fils RSS, de Twitter @BSTCanada, de YouTube et de Flickr.


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.