Un 5e Couche-Tard à la CSN - Les syndiqués d'un dépanneur Couche-Tard à Pierrefonds obtiennent leur accréditation

MONTRÉAL, le 10 févr. 2012 /CNW Telbec/ - La Commission des relations du travail (CRT) vient d'accorder une accréditation syndicale à une cinquième succursale Couche-Tard au Québec. Afin de négocier des améliorations à leurs conditions de travail, les salarié-es du Couche-Tard du 18401, rue Antoine-Faucon, à Pierrefonds, seront désormais représentés par le Syndicat des travailleuses et travailleurs des Couche-Tard de Montréal et Laval - CSN.

« C'est une autre victoire pour les travailleuses et les travailleurs de cette corporation rendue très riche grâce au travail de ses employés, a déclaré David Bergeron-Cyr, le vice-président de la Fédération du commerce-CSN. Nous allons les appuyer jusqu'au bout dans leur démarche d'obtenir une première convention collective qui reconnaît leurs contributions à la rentabilité de Couche-Tard. »

D'ailleurs, les efforts de négocier une première convention collective pour les salarié-es de la succursale Couche-Tard de Saint-Liboire se poursuivent les 13, 14 et 15 février, alors que les parties syndicale et patronale commenceront bientôt les négociations pour la succursale de Saint-Hubert. Parmi les revendications des deux groupes de syndiqués :

  • Des dispositions pour assurer le respect des lois du travail en vigueur, notamment en ce qui a trait à la santé et à la sécurité ;
  • Un « bouton de panique » relié à une centrale, en cas d'urgence ainsi qu'un suivi psychologique en cas de vol à main armée ;
  • Quatre journées de congé de maladie ;
  • Deux congés fériés ;
  • Une règle de l'ancienneté pour l'octroi des postes ainsi que pour le choix des vacances et des horaires de travail ;
  • La mise en place de règles claires, transparentes, prévisibles et uniformes pour l'ensemble des conditions de travail.

Quant au vice-président de la CSN, responsable de la syndicalisation, Jean Lacharité, il y voit une volonté claire de la part des travailleurs de Couche-Tard de s'unir afin de moderniser et d'humaniser leurs conditions de travail.

« C'est évident que seule la force du mouvement syndical peut équilibrer le rapport de force entre un géant comme Couche-Tard et les gens vivant au salaire minimum, a constaté Jean Lacharité. Nous saluons la détermination des travailleurs de la succursale de Pierrefonds de se battre ensemble malgré la campagne antisyndicale de Couche-Tard. La CSN les renforcera avec tous les moyens à notre disposition. »

La Fédération du commerce - CSN regroupe plus de 30 000 salarié-es du secteur privé. Quelque 300 000 travailleuses et travailleurs unissent aujourd'hui leurs forces au sein de la Confédération des syndicats nationaux (CSN).

Les salarié-es des dépanneurs Couche-Tard qui souhaitent améliorer leurs conditions de travail peuvent joindre la CSN au  1 800 947 6177 ou en visitant la page Web : http://www.csn.qc.ca/couche-tard

SOURCE CSN

Renseignements :

Source : Confédération des syndicats nationaux

Pour information : Lyle Stewart, Service des communications CSN, 514 796-2066


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.