Trop peu d'aide pour les proches aidants

MONTRÉAL, le 11 nov. 2016 /CNW Telbec/ - En cette fin de la Semaine nationale des proches aidants, la Confédération des organismes familiaux du Québec (COFAQ) interpelle la ministre québécoise responsable du Travail, Madame Dominique Vien, pour améliorer la situation des aidants naturels.

Au Québec, le quart de la population de 15 ans et plus est un proche aidant. Ce sont donc 1 675 000 personnes qui fournissent de l'aide et des soins quotidiens à un membre de leur famille aux prises avec un problème de santé de longue durée ou une incapacité physique. La tranche d'âge des 45 à 64 ans est la plus représentée : près de 70 % d'entre eux occupent un emploi et 13 % ont des enfants de moins de 14 ans.

Certes, les normes du travail du Québec prévoient des congés pour des raisons familiales. Actuellement, les salariés peuvent s'absenter du travail pendant dix journées pour remplir des obligations reliées à la garde, à la santé et à l'éducation d'un enfant ou en raison de l'état de santé d'un parent. Cela dit, ces journées ne sont pas rémunérées. De plus, il n'existe aucun crédit d'impôt pour les proches aidants qui ne cohabitent pas avec la personne malade. Aussi bien dire que ces journées sont doublement coûteuses.

Nous croyons qu'il est nécessaire que les représentants du Québec s'assoient avec leurs vis-à-vis fédéraux pour discuter des améliorations à apporter aux politiques de conciliation famille-travail (CFT). Le moment semble propice, car la ministre de l'Emploi du gouvernement fédéral a reçu le mandat du premier ministre d'« accorder des congés plus généreux et souples aux aidants naturels ainsi qu'à assouplir les congés parentaux ».

Considérant que la conciliation famille-travail est grandement une question financière, les gouvernements doivent s'entendre pour rendre disponible le financement nécessaire. La COFAQ propose qu'un minimum de quatre jours sur les dix journées de congé disponibles pour des raisons familiales soit rémunéré. C'est ce que l'on appelle la formule 10/4 en conciliation famille-travail.

Enfin, nous souhaitons que le gouvernement du Québec s'engage à faire de la conciliation famille-travail un maillon fort de la politique familiale en créant, à la manière du gouvernement fédéral, un comité tripartite, comprenant le ministère de la Famille, le ministère du Travail et celui du Développement économique. Il est temps d'aider concrètement les aidants naturels.

Agissant au niveau national, la COFAQ est un organisme communautaire Famille qui se consacre à la défense des intérêts des familles québécoises dans le but d'améliorer leur qualité de vie. La COFAQ est partie prenante du comité consultatif famille du ministère de la Famille qui a récemment déposé un document de recommandations sur la question de la conciliation famille-travail. La COFAQ a également participé à la 3e Journée d'étude sur la qualité de l'emploi de l'ISQ s'articulant notamment autour de la conciliation famille-travail (CFT).

 

SOURCE Confédération des organismes familiaux du Québec

Renseignements : Marie Simard, Directrice générale de la COFAQ, Téléphone : 514.521.4777

LIENS CONNEXES
www.cofaq.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.