Trop compliqué en forêt publique? Dieu merci, nous avons la forêt privée!

LONGUEUIL, QC, le 26 nov. 2015 /CNW Telbec/ - Dans l'actuel débat entre le gouvernement et les compagnies forestières sur le prix du bois récolté dans les forêts publiques, la Fédération des producteurs forestiers du Québec tient à rappeler 10 bonnes raisons d'accroître les approvisionnements en bois des forêts privées.

  1. Le bois des forêts privées est un produit clé en main. Les industriels n'ont qu'à spécifier leurs demandes aux associations de producteurs forestiers que l'on trouve dans toutes les régions du Québec et qui se chargeront de la logistique d'approvisionnement des usines. Si le bois livré ne correspond pas aux spécifications recherchées, les camions pourront être refusés à la cour de l'usine. Il y a peu de frais accessoires : produits livrés, produits payés.
  2. D'importants volumes de bois sont disponibles. Selon les derniers calculs de possibilité de récolte forestière, la récolte de bois peut dès maintenant être haussée de 2 millions m3 pourvu que les conditions de vente soient satisfaisantes pour les deux parties. La durée des contrats peut également excéder celle qu'on retrouve en forêt publique, contribuant à la sécurité des approvisionnements pour les usines.
  3. Le bois récolté en forêt privée provient principalement de coupes partielles dans les peuplements forestiers ou de petites coupes totales de moins de 4 hectares, limitant ainsi l'impact visuel des opérations forestières.
  4. Plus de 18 % du territoire forestier privé est certifié selon la norme FSC. À cette superficie s'ajoutent les associations de producteurs forestiers participant à des certifications SFI dont le requérant est un industriel forestier.
  5. Le bois des forêts privées répond davantage aux spécifications des usines qui déterminent précisément les essences, les longueurs, les diamètres et la qualité des billots livrés.
  6. La transformation du bois des forêts privées est généralement plus profitable. Puisque ce bois répond davantage aux spécifications des usines, chaque billot génère un meilleur revenu lorsqu'on le compare aux billots des forêts publiques.
  7. Les forêts privées se trouvent plus près des usines. La distance moyenne de transport est donc plus courte, ce qui réduit la pollution liée au camionnage du bois vers les usines. Voilà un gain pour l'environnement.
  8. Le bois des forêts privées contribue particulièrement à la vitalité des communautés rurales et à l'occupation du territoire des régions du Québec. La vaste majorité des producteurs forestiers occupent fièrement le territoire rural, vivent dans les communautés, embauchent localement et investissent prioritairement dans les entreprises régionales.
  9. Le prix du bois en forêt privée est similaire à celui du prix du bois en forêt publique, souvent moins élevé lorsque tous les coûts sont considérés.
  10. Consommer du bois de la forêt privée n'empêche pas de poursuivre ses achats de bois en forêt publique : les usines tourneront tout simplement à plus grand régime.

Selon Pierre-Maurice Gagnon, président de la FPFQ, ces arguments sont malheureusement occultés dans les divers rapports et analyses comparant le prix du bois de diverses provenances : « Quel est le bon prix pour le bois? Certainement un prix qui permet à tous de faire des profits, propriétaires et producteurs forestiers, entrepreneurs de récolte, camionneurs et transformateurs des bois ».

« Une plus grande récolte de bois suppose néanmoins une amélioration de l'environnement d'affaires des producteurs de bois en forêt privée et le gouvernement tarde à mettre en œuvre plusieurs propositions détaillées sur le bureau de son ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs. Ces mesures visent notamment à améliorer le traitement fiscal du revenu forestier, à maintenir les budgets des programmes d'aide à la mise en valeur des forêts privées, à favoriser l'accès aux marchés, ainsi qu'à simplifier la réglementation environnementale » a conclu le président de la FPFQ.

À propos de la FPFQ
La Fédération des producteurs forestiers du Québec est l'organisation provinciale qui travaille à la promotion des intérêts de 130 000 propriétaires forestiers de tous les milieux sociaux, dont 35 000 producteurs forestiers. L'action régionalisée de ses 13 syndicats et offices vise la protection et la mise en valeur des forêts privées québécoises, ainsi qu'une commercialisation ordonnée des bois en provenance de ces territoires.

www.foretprivee.ca 

 

SOURCE Fédération des producteurs forestiers du Québec (FPFQ)

Renseignements : Marc-André Côté, Directeur général, Fédération des producteurs forestiers du Québec, T. 450 679-0530, poste 8201 , macote@upa.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.