Trois Canadiens sur cinq ne sont pas convaincus qu'ils voyageront cet hiver

TORONTO, le 6 déc. 2016 /CNW/ - Selon le premier sondage d'Allianz Global Assistance réalisé en 2016 et portant sur les plans de vacances d'hiver des Canadiens, 58 % des Canadiens ne sont pas convaincus qu'ils prendront des vacances d'hiver1 cette année.

L'enquête, réalisée par IPSOS, a également révélé que parmi les 42 % des Canadiens qui sont convaincus qu'ils prendront des vacances cet hiver, la moyenne prévue des dépenses par ménage demeurera plutôt stable (58 %) ou plus élevée que pour leurs vacances d'hiver de l'année précédente (16 %).

« C'est malheureux, mais plus de la moitié des Canadiens doutent qu'ils prendront des vacances cet hiver, » a déclaré Dan Keon, directeur, Marketing et Communications chez Allianz Global Assistance. « L'une des préoccupations des Canadiens qui envisagent de voyager cet hiver pourrait être les frais liés à l'annulation, surtout quand on s'attarde au montant moyen que les Canadiens comptent dépenser pour des vacances d'hiver, soit 2 593,20 $ par ménage. »

« Pour les familles, cela constitue un budget important à consacrer à un voyage, lequel peut être facilement menacé par des circonstances imprévues telles que de mauvaises conditions météorologiques, » a poursuivi M. Keon. « Dans ces cas, les annulations non protégées pourraient mettre en péril l'ensemble de leur budget de vacances. L'assurance voyage permet généralement de récupérer jusqu'à 100 % des frais admissibles liés à un voyage payés d'avance et perdus pour des raisons couvertes en cas d'annulation, par exemple une maladie imprévue ou un avis émis par le gouvernement restreignant les voyages vers la destination prévue. »

Un choix populaire auprès de nombreux Canadiens est de voyager vers le sud, aux États-Unis. Toutefois, le sondage mené au début du mois de novembre a révélé que la valeur actuelle du dollar canadien par rapport au dollar américain pourrait freiner l'envie des Canadiens (56 %) de se rendre aux États-Unis. Dans le même esprit, l'enquête a démontré que dans les cas extrêmes, une partie des Canadiens ont déjà changé leurs projets de voyage afin d'éviter les États-Unis, du moins à court terme. « Alors que les États-Unis demeurent la principale destination des Canadiens, la valeur actuelle du dollar canadien par rapport au dollar américain, entre manifestement en ligne de compte pour les vacanciers potentiels, » a ajouté Keon.

« En tant que Canadiens, nous apprécions et avons hâte à nos vacances puisqu'elles sont une bonne occasion de passer du temps avec nos proches, loin du stress du quotidien, » a poursuivi Keon. « Le sondage nous a permis de quantifier le « déficit de confiance par rapport aux vacances », mais a également démontré que 36 % des Canadiens n'ont pas pris de vacances depuis plus de deux ans. Visiblement, de nombreux Canadiens, partout au pays, ont besoin d'une pause bien méritée. »

L'avenir semble plus radieux puisqu'une plus grande majorité de Canadiens (68 %) s'attendent à prendre des vacances dans les 12 prochains mois. Toutefois, le sondage montre qu'un doute persiste : si 70 % des Canadiens ont répondu que des vacances annuelles sont importantes pour eux, de ce nombre, seulement 83 % sont convaincus qu'ils voyageront dans les 12 prochains mois, créant un déficit de confiance par rapport aux vacances de 17 %.

Résultats additionnels

  • Les hommes (47 %) sont plus sûrs que les femmes (37 %) de prendre des vacances cet hiver.
  • Bien que les hommes (69 %) et les femmes (70 %) considèrent les vacances annuelles presque aussi importantes, les hommes (40 %) sont plus susceptibles que les femmes (31 %) de prendre des vacances annuelles d'hiver.
  • Les ménages canadiens avec des enfants (49 %) sont plus sûrs de prendre des vacances cet hiver que ceux sans enfant (40 %).
  • Près de la moitié des Canadiens ont pris leurs plus récentes vacances dans les 12 derniers mois, alors qu'un Canadien sur trois n'a pas pris de vacances depuis plus de deux ans.
  • Les ménages canadiens dont le revenu est supérieur à 100 000 $ sont les plus susceptibles (59 %) de prendre des vacances annuelles d'hiver, ce pourcentage augmentant constamment à mesure que le revenu disponible augmente : moins de 40 000 $ (24 %), 40 000 $ à 59 999 $ (34 %) et 60 000 $ à 99 999 $ (46 %).
  • Les ménages avec enfants s'attendent à dépenser juste au-dessus de la moyenne nationale pour les coûts de déplacement, de logement et de divertissement dans le cadre de leurs vacances, soit 2 759,00 $.
  • À 3 394,50 $, les Canadiens âgés de 55 ans et plus prévoient dépenser beaucoup plus sur leurs vacances que la moyenne nationale par ménage.
  • En comparaison avec les États-Unis, l'Europe, la Grande-Bretagne et le Mexique, la Chine est la destination que les Canadiens, toutes données démographiques confondues, sont les moins susceptibles de visiter, peu importe la valeur du dollar canadien comparée à la devise locale.
  • En s'attardant aux vacances planifiées au cours des 12 derniers mois, les Canadiens âgés de 55 ans (68 %) permettent le moins à la valeur du dollar canadien d'influencer leurs plans de voyage

Données par région

Colombie-Britannique

  • Ce groupe est le moins susceptible (37 %) de prendre des vacances cet hiver.
  • Il prévoit dépenser plus que la moyenne nationale par ménage pour des vacances, soit 3 342,70 $.
  • Pour 53 % des résidents de la Colombie-Britannique, cela représente environ le même montant qu'ils ont dépensé pour des vacances l'an dernier.
  • La valeur du dollar canadien est plus susceptible de dissuader des voyages vers l'Europe (22 %) que vers les États-Unis (18 %).

Alberta

  • Ce groupe est le plus susceptible (41 %) de prendre des vacances annuelles en hiver, juste devant le Québec (40 %).
  • Il prévoit dépenser plus que la moyenne nationale par ménage, soit 3 214,90 $.
  • Le moins susceptible d'avoir passé plus de deux ans (28 %) sans prendre de vacances.
  • Ce groupe envisage le plus de prendre des vacances annuelles considérables (75 %) par rapport aux autres provinces.
  • Avec ceux du Québec, les résidents de l'Alberta sont les plus certains de prendre des vacances dans les 12 prochains mois (71 %).

Prairies

  • Avec ceux de la Colombie-Britannique, les résidents des Prairies sont les plus susceptibles de dépenser plus que l'an dernier (21 %) pour leurs vacances d'hiver cette année.
  • Ce groupe prévoit dépenser plus que la moyenne nationale par ménage, soit 3 359.30 $.
  • Il est le plus susceptible (37%) de ne pas considérer des vacances annuelles comme étant importantes, comparé aux résidents des autres provinces.
  •  Les résidents des Prairies sont les moins certains qu'ils prendront des vacances dans les 12 prochains mois (63 %).
  • Les plus susceptibles de dire que la valeur du dollar canadien comparée à celle de l'euro les empêcherait de voyager (26 %).

Ontario

  • Ce groupe prévoit dépenser plus que la moyenne nationale par ménage, soit 2 617.90 $.
  • Le deuxième groupe le moins susceptible (37 %), juste derrière la Colombie-Britannique (38 %), de ne pas voir la valeur actuelle du dollar canadien influer sur un possible voyage aux États-Unis.
  • Également, le deuxième groupe le moins susceptible (66 %), derrière la Colombie-Britannique (69 %), de ne pas avoir permis à la valeur actuelle du dollar canadien d'influer sur un voyage prévu au cours des douze derniers mois.
  • Le groupe le plus susceptible (11 %), avec l'Alberta, de changer les dates d'un voyage prévu en raison de la valeur du dollar canadien.

Québec

  • Ce groupe prévoit dépenser le moins par ménage pour des vacances cet hiver, soit 1 861,40 $.
  • Les résidents du Québec sont les plus confiants (46 %) qu'ils prendront des vacances cet hiver, juste devant l'Alberta et de l'Atlantique (45 %).
  • Deuxièmes plus susceptibles (40 %) derrière l'Alberta (41 %) de prendre des vacances annuelles cet hiver.
  • La valeur du dollar canadien est plus susceptible de dissuader des voyages vers l'Europe (20 %) que vers les États-Unis (18 %).
  • Le pourcentage le plus élevé (41 %) de gens qui n'ont pas pris de vacances depuis plus de deux ans.

Maritimes

  • Ce groupe est le moins susceptible (26 %) de prendre des vacances annuelles cet hiver.
  • Il est le moins susceptible (9 %) de dépenser plus que l'hiver dernier pour des vacances cet hiver.
  • Les résidents des Maritimes prévoient dépenser près de la moyenne nationale par ménage, soit 2 291,90 $.
  • Le deuxième plus haut taux d'annulation de vacances dans les 12 derniers mois (19 %) en raison de la valeur du dollar canadien.

Sondage 2016 d'Allianz Global Assistance portant sur les plans de vacances d'hiver des Canadiens

Voici quelques-unes des conclusions d'un sondage d'Ipsos réalisé entre le 1er novembre et le 3 novembre 2016, pour le compte d'Allianz Global Assistance. Un échantillon de 2 000 Canadiens provenant du panel en ligne d'Ipsos a été interrogé en ligne dans le cadre de ce sondage. Une pondération visant l'équilibre démographique a ensuite été employée pour s'assurer que la composition de l'échantillon reflète celle de la population adulte, selon les données du recensement, et pour reproduire sensiblement un échantillon statistique. La précision des sondages en ligne Ipsos est mesurée à l'aide d'un intervalle de crédibilité. Dans le cas présent, le sondage est exact à +/-2,5 points de pourcentage, 19 fois sur 20, advenant que tous les adultes canadiens aient été interrogés. L'intervalle de crédibilité sera plus large entre les sous-ensembles de la population. Toutes les enquêtes sur échantillon et les sondages peuvent être soumis à d'autres sources d'erreur y compris, mais sans s'y limiter, à une erreur de couverture et une erreur de mesure.

Allianz Global Assistance (Canada)

Depuis plus de 50 ans, Allianz Global Assistance offre son soutien aux voyageurs canadiens lorsqu'ils en ont le plus besoin en leur offrant des services d'assistance et une assurance voyage à valeur ajoutée. Plus de 700 employés appuient des partenariats durables avec certaines des marques les plus connues des marchés des services financiers et du voyage. L'entreprise gère également les appels entrants et les demandes d'indemnisation de grands assureurs de soins médicaux, d'assureurs de dommages et d'entreprises de cartes de crédit. Allianz Global Assistance est la dénomination commerciale enregistrée d'AZGA Service Canada Inc. et AZGA Insurance Agency Canada Ltd. Pour plus de renseignements, visitez le http://www.allianz-assistance.ca/fr.

Allianz Worldwide Partners

Soucieux d'offrir des soins et des protections dans le monde entier, Allianz Worldwide Partners est le leader mondial B2B2C dans les domaines de l'assistance, l'assurance voyage, la santé à l'international, l'assurance automobile. Ces solutions, combinaisons uniques d'assurance, de services et de technologie, sont conçues pour s'intégrer à la stratégie de ses partenaires ou sont proposées en vente directe via des canaux digitaux. Le groupe commercialise ses services sous différentes marques : Allianz Global Assistance, Allianz Worldwide Care et Allianz Global Automotive. Allianz Worldwide Partners compte plus de 16 000 salariés dans 75 pays parlant 70 langues et traitant 40 millions de dossiers chaque année*, protégeant clients et salariés dans le monde entier. Visitez le https://www.allianz.com/en/products_solutions/service-assistance/allianz-worldwide-partners/ pour obtenir plus de renseignements.

 *en 2015, sans compter Global Automotive

_____________________
1 Les vacances sont définies comme un voyage d'agrément d'au moins une semaine à l'extérieur de votre province de résidence et entrepris entre décembre et mars, inclusivement.

SOURCE Allianz Global Assistance

Renseignements : Relations de presse: Ray McIlroy, gestionnaire principal. Kaiser Lachance Communications, Courriel : Ray.McIlroy@kaiserlachance.com, Téléphone : 647-680-8316


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.