Travailleurs étrangers temporaires : la FCEI déplore les changements qui entrent en vigueur aujourd'hui

MONTRÉAL, le 30 avril 2015 /CNW Telbec/ - La Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI) déplore les changements au Programme des travailleurs étrangers temporaires (PTET) qui entrent en vigueur aujourd'hui au Québec et s'inquiète de leurs impacts sur les entreprises. « Nous sommes déçus entre autres de la façon dont le gouvernement fédéral a communiqué l'entrée en vigueur de ces changements au Québec. À notre connaissance, les entreprises qui seront touchées n'en ont pas nécessairement été informées. Nous-mêmes l'avons appris en visitant le site Web d'Emploi et Développement social Canada il y a quelques semaines. Nous demandons donc au gouvernement fédéral de s'assurer de communiquer efficacement et rapidement l'information aux propriétaires d'entreprise qui subiront des effets à la suite de cette réforme », affirme Martine Hébert, vice-présidente principale et porte-parole nationale de la FCEI.

La FCEI a également profité de l'occasion pour exhorter à nouveau le gouvernement fédéral à sursoir à sa décision d'appliquer unilatéralement les changements au PTET. Elle souhaiterait que les deux paliers de gouvernement puissent en arriver à une entente sur des aménagements propres au Québec.

Étant présente dans toutes les provinces canadiennes, la FCEI est bien placée pour savoir que les changements au PTET, annoncés en juin 2014 et appliqués dans les autres provinces depuis, auront des impacts négatifs importants sur plusieurs entreprises. « Au cours de la dernière année, nous avons pu constater l'impact qu'ont eu les changements au PTET sur les PME canadiennes. Par exemple, il y a encore deux semaines, une entreprise d'une région de l'Ontario nous rapportait qu'elle était sur le point de fermer une de ses divisions, étant incapable de trouver de la main-d'œuvre locale pour occuper ses postes vacants et n'ayant plus accès au PTET pour y pallier », rapporte Mme Hébert.

Rappelons que les changements qui entrent en vigueur interdiront notamment l'accès au PTET aux entreprises qui cherchent des travailleurs peu qualifiés dans les secteurs de l'hébergement et de la restauration ainsi que du commerce de détail qui se trouvent dans des régions ayant un taux de chômage plus élevé que 6 %. « Toutes les régions du Québec, à l'exception de deux, ont des taux de chômage plus élevés que 6 %. Ainsi, les restaurants, hôtels, petits magasins, etc. qui avaient recours à cette précieuse main-d'œuvre en solution de dernier recours, n'y auront tout simplement plus accès. Ce n'est pas parce que des personnes sont au chômage qu'elles peuvent systématiquement combler des postes vacants dans n'importe quelle industrie au niveau local. À l'approche de la saison estivale, plusieurs employeurs qui comptaient sur ces travailleurs pour assurer le maintien de leurs services, pour concrétiser un projet d'expansion ou encore pour opérer des activités saisonnières, seront pris au dépourvu », déplore Martine Hébert.

La FCEI a présenté plusieurs avenues de solution au gouvernement fédéral pour aider les entreprises à avoir accès à la main-d'œuvre dont elles ont besoin. À cet effet, elle propose notamment de remplacer le PTET par un programme de visas d'introduction au Canada qui ciblerait les travailleurs peu spécialisés et serait un premier pas vers la résidence permanente.

À propos de la FCEI
La FCEI est le plus grand regroupement de petites et moyennes entreprises du Canada, comptant 109 000 membres dans tous les secteurs et toutes les régions, dont 24 000 au Québec.

 

SOURCE Fédération canadienne de l'entreprise indépendante

Renseignements : Amélie Desrosiers, conseillère, Affaires publiques et relations médias, FCEI, Téléphone : 514 861-3234 poste 224, Cellulaire : 514 817-0228, amelie.desrosiers@fcei.ca

LIENS CONNEXES
http://www.cfib.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.