Transports Canada reconnaît l'initiative de la Gestion responsable(MD) de l'industrie de la chimie comme un modèle de transparence pour le transport des marchandises dangereuses

OTTAWA, le 20 nov. 2013 /CNW/ - L'Association canadienne de l'industrie de la chimie (ACIC) applaudit la directive émise aujourd'hui par la ministre des Transports Lisa Raitt, exigeant que les compagnies ferroviaires partagent avec les municipalités de l'information sur la nature et le volume des marchandises dangereuses qui traversent les collectivités. L'ACIC est également ravie que Transports Canada ait choisi de mettre en lumière l'initiative de la Gestion responsableMD de l'association dans un document d'information accompagnant l'annonce.

« La sécurité du transport est une priorité pour l'industrie canadienne de la chimie, » a dit Richard Paton, le président et chef de la direction de l'ACIC. « Et nos membres considèrent que le partage d'information est essentiel à la sécurité. »

Dans le cadre de la Gestion responsableMD - l'initiative de développement durable de l'association reconnue par l'ONU - les membres de l'ACIC s'engagent à choisir le mode de transport, l'itinéraire et le transporteur les plus sécuritaires possibles pour déplacer leurs produits. Ils collaborent également avec leurs partenaires du transport afin de promouvoir la manutention sécuritaire des marchandises dangereuses et d'assurer que les intervenants d'urgence sont informés de ce qui est transporté dans leurs collectivités.

Les membres de l'ACIC vont au-delà des lois canadiennes sur le transport des marchandises dangereuses, et restent déterminés à collaborer avec les gouvernements, les partenaires du transport et les collectivités pour améliorer la sécurité et assurer que le Canada a les normes de sécurité du transport les plus élevées du monde. Cependant, alors que les décideurs tentent de déterminer qui devrait payer après une catastrophe comme celle survenue à Lac-Mégantic, au Québec, l'ACIC presse le gouvernement fédéral d'envisager soigneusement les implications pour la sécurité si les compagnies ferroviaires n'avaient plus à assumer cette responsabilité.

« Les compagnies ferroviaires - comme tous les autres transporteurs - sont responsables de la gestion des risques et du respect des normes et des procédures de fonctionnement applicables au transport des marchandises dangereuses », a dit Paton.

« Nous devons faire en sorte qu'elles continuent à assumer cette responsabilité et à tout mettre en œuvre pour assurer le transport sécuritaire de ces produits. »

L'Association canadienne de l'industrie de la chimie représente un secteur de 47 milliards de dollars. L'ACIC défend les intérêts des compagnies chimiques canadiennes de premier plan - des producteurs de produits pétrochimiques, inorganiques et spéciaux, aux fabricants de produits d'origine biologique et aux compagnies de technologie et de R&D. L'industrie canadienne de la chimie emploie directement 87 000 Canadiens et soutient 435 000 autres emplois au sein de l'économie canadienne.

Pour en savoir plus sur la Gestion responsableMD visitez: www.chimiecanadienne.ca/gestionresponsable

SOURCE : Association canadienne de l'industrie de la chimie

Renseignements :

Sarah Mayes
Association canadienne de l'industrie de la chimie
613-237-6215, poste 239

Profil de l'entreprise

Association canadienne de l'industrie de la chimie

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.