Transports Canada incite fortement les Canadiens à cesser de pointer des lasers vers des aéronefs

Les frappes laser sont très dangereuses et les contrevenants s'exposent à de lourdes amendes et à des peines d'emprisonnement

TORONTO, le 24 mai 2016 /CNW/ - L'honorable Marc Garneau, ministre des Transports, a lancé aujourd'hui la campagne de sensibilisation du gouvernement du Canada visant à informer les Canadiens des dangers et des conséquences liés à l'utilisation de lasers pointés vers des aéronefs. Le ministre Garneau était accompagné du surintendant Tony Cusimano de la police régionale de York qui, en août 2015, a arrêté un individu qui aurait pointé un laser vers un hélicoptère de la police.

Il est très dangereux de pointer un laser vers un aéronef. Un tel acte expose les pilotes, les passagers ainsi que les personnes au sol à de graves dangers. Les frappes laser sont une source de distraction pour les pilotes, causent un éblouissement qui nuit à leur vision ou, pire encore, les aveuglent temporairement. Après avoir reçu le faisceau lumineux d'un laser dans les yeux, les pilotes disent souvent souffrir d'une irritation des yeux ou d'une sensibilité à la lumière, ce qui pourrait sérieusement nuire au pilotage sécuritaire de l'appareil.  

C'est pourquoi Transports Canada demande aux personnes qui sont témoins de frappes laser de les signaler à leur service de police local. Ces incidents peuvent également être rapportés à l'un des bureaux régionaux de Transports Canada. Le Ministère est déterminé à travailler en étroite collaboration avec le milieu de l'aviation et les forces de l'ordre locales, y compris la police régionale de York, pour mettre fin à ces incidents résultant d'actes imprudents et sensibiliser le public aux risques que posent les frappes laser pour la sécurité.

La population canadienne est invitée à en apprendre davantage sur le sujet en utilisant le mot-clic #PasBrillant ou en consultant le www.tc.gc.ca/PasBrillant.

Citations

« Pointer un laser vers un aéronef, c'est non seulement un acte imprudent qui met inutilement en danger les personnes, c'est aussi une idée qui n'est tout simplement pas brillante. En tant que ministre des Transports, je ne prends pas de tels gestes à la légère puisque j'estime que les Canadiens et les Canadiennes ainsi que leur famille méritent de se sentir en sécurité à bord des aéronefs. Nous tenons à ce que les contrevenants sachent qu'ils s'exposent à de graves conséquences, dont des amendes de 100 000 $ et une peine d'emprisonnement pouvant aller jusqu'à 5 ans. Transports Canada et les forces de l'ordre partout au pays veillent ensemble à ce que la loi soit appliquée dans toute sa rigueur. »

L'honorable Marc Garneau
Ministre des Transports

« Les membres de l'unité de soutien aérien de la police régionale de York ne connaissent que trop bien les dangers liés aux frappes laser. Dans les airs, nos pilotes doivent se concentrer d'abord et avant tout sur la tâche qu'ils ont à accomplir, soit de voler en toute sécurité. Il leur est difficile de le faire s'ils sont distraits par des faisceaux de lumière pointés vers le poste de pilotage. Au mieux, les lasers constituent une source de distraction pour les pilotes; au pire, ils peuvent les aveugler temporairement, ce qui compromet la sécurité de tous. »

Eric Jolliffe
Chef de police, Police régionale de York

Les faits en bref

  • En 2015, près de 600 frappes laser ont été signalées à Transports Canada, une augmentation par rapport à 2014 où 502 incidents avaient été rapportés. De janvier à avril 2016, le nombre d'incidents s'élève à 148.
  • Les contrevenants sont passibles d'amendes de 100 000 $ ou d'une peine d'emprisonnement pouvant aller jusqu'à 5 ans, ou les deux.
  • Les lasers peuvent être une source de distraction pour les pilotes ou d'éblouissement qui peut nuire à leur vision ou les aveugler temporairement.

Produits connexes

Transports Canada est en ligne au www.tc.gc.ca. Abonnez-vous à Nouvelles en direct et restez branchés par l'entremise des fils RSS, de Twitter, de Facebook, de YouTube et de Flickr pour rester au fait des dernières nouvelles de Transports Canada.

Ce communiqué est disponible en d'autres formats pour les personnes vivant avec une déficience visuelle.

 

SOURCE Transports Canada

Renseignements : Delphine Denis, Attachée de presse, Cabinet de l'honorable Marc Garneau, Ministre des Transports, Ottawa, 613-991-0700; Relations avec les médias, Transports Canada, Ottawa, 613-993-0055, media@tc.gc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.