Transport rémunéré - Pour une réglementation qui préserve l'innovation

QUÉBEC, le 9 mars 2016 /CNW Telbec/ - La Fédération québécoise des municipalités (FQM) demande au gouvernement d'agir avec prudence en matière de législation visant à baliser l'offre de transport rémunéré de personnes par automobile. Bien que rendu nécessaire par l'émergence du phénomène Über, ce nouvel encadrement doit veiller à ne pas freiner l'innovation en matière d'accessibilité au transport de personnes en région.

Offre de service limitée
Alors que les centres urbains sont aux prises avec un affrontement entre l'industrie du taxi et des compétiteurs émergents comme Über, les régions du Québec peinent à maintenir une offre de modes de transport. La densité de la population plus faible ainsi que les vastes territoires à couvrir découragent l'entreprise privée d'y établir son offre de service.

« Nous demandons au gouvernement de considérer les effets que pourrait avoir une réglementation plus sévère sur le déploiement de nouveaux outils favorisant le transport de personnes en région », explique M. Richard Lehoux, président de la FQM, en marge de sa présentation devant la Commission des transports et de l'environnement.

À cet effet, la FQM est d'avis que le gouvernement doit soutenir les initiatives régionales et  favoriser l'instauration des guichets uniques d'offre de service en transport collectif à l'échelle des MRC afin de maximiser et d'harmoniser l'utilisation des services disponibles. Ces guichets uniques pourraient être accessibles au moyen d'une application semblable à celle d'Über, mais propulsée par les MRC.

« Le développement d'une application informatique en région permettrait de favoriser l'accessibilité aux services de transport pour les citoyens », renchérit M. Lehoux.

La situation du transport adapté
Concernant la situation du transport adapté, la FQM partage la position de l'Alliance des regroupements des usagers du transport adapté du Québec (ARUTAQ) qui rappelle que plus de 70 % des déplacements de personnes admises au transport adapté sont réalisés par l'industrie du taxi. Cette industrie étant déjà fragile en région, il est essentiel de veiller à ne pas l'affaiblir davantage en limitant ses possibilités de développement.

« Nous sommes très préoccupés par la santé de l'industrie du taxi puisqu'il s'agit souvent du seul moyen de transport pour les personnes à mobilité réduite. L'enjeu est d'autant plus important en région puisque la proportion d'habitants âgés de 65 ans et plus dans les municipalités de moins de 1 000 habitants est 25 % plus élevée que dans les villes de plus de 100 000 habitants »,  conclut le président de la FQM.

On voit loin pour notre monde
Depuis sa fondation en 1944, la Fédération québécoise des municipalités s'est établie comme l'interlocuteur incontournable des municipalités et des régions du Québec. Visant constamment à défendre l'autonomie municipale, elle privilégie les relations à l'échelle humaine et tire son inspiration de l'esprit de concertation et d'innovation de ses quelque 1 000 municipalités et MRC membres.

 

SOURCE Fédération québécoise des municipalités

Renseignements : David Juneau, Conseiller en communication numérique, 581 309-7093 / 418 651-3343, poste 243, djuneau@fqm.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.