Transport par conteneur : Projet Montréal dénonce la volte-face de Réal Ménard

MONTRÉAL, le 7 sept. 2016 /CNW Telbec/ - Projet Montréal dénonce la volte-face du maire de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve, Réal Ménard, qui, cédant aux pressions des lobbys, a finalement accepté que des activités de transport de marchandises et de conteneurs se déploient sur un terrain adjacent à un secteur résidentiel. « Réal Ménard semble accepter que les citoyens de l'Est de Montréal aient à composer avec les désagréments des activités industrielles lourdes. Nous ne sommes pas de cet avis. Nous avions l'occasion de corriger une erreur historique, de repartir sur de nouvelles bases. Malheureusement, l'administration Coderre-Ménard a décidé d'hypothéquer le quartier pour encore 50 ans », a dénoncé Laurence Lavigne Lalonde, conseillère de Maisonneuve-Longue-Pointe.

Le projet prévu sur le site de l'ancienne fonderie, dans Hochelaga-Maisonneuve, mettra en péril la qualité de vie de nombreux résidents, voisins du site. Des centaines de conteneurs seront désormais stockés à proximité des demeures, ce qui entraînera une augmentation du niveau de bruit et de pollution, et pourrait attirer la vermine. « Réal Ménard devra expliquer comment il entend garantir la qualité de vie des résidents dont les logements sont situés à moins de 100 mètres d'un important pôle de transport de marchandises par camion et par train. Nos inquiétudes sont d'autant plus vives que le promoteur de ce projet, Charles Raymond, fait déjà l'objet de nombreuses plaintes dans le Sud-Ouest et en Colombie-Britannique, où il est déjà présent », a rappelé Laurence Lavigne Lalonde.

Projet Montréal dénonce également la décision du maire Réal Ménard d'exclure la population de tout le processus qui a finalement mené à la rédaction d'un projet de règlement qui régira le pôle logistique de transport. « Alors que nous savions depuis des années que le secteur était voué à un nouveau développement, pourquoi l'arrondissement n'a-t-il pas profité de l'occasion pour consulter la population et réaliser une réelle planification? Il faut absolument se doter d'une vision à long terme qui assurera un redéveloppement du secteur qui sera bénéfique pour le quartier. Et cette vision ne peut être développée sans l'apport de la population qui sera directement touchée par tout projet proposé sur le site de l'ancienne fonderie », a ajouté Laurence Lavigne Lalonde. Cette dernière demande à ce que la population soit consultée par le biais d'une consultation publique, qui devra mener à un programme particulier d'urbanisme (PPU).

Projet Montréal est convaincu qu'il est possible de créer, dans le quartier, un secteur d'emploi à valeur ajoutée qui s'intègrera avantageusement dans son milieu. "Un tel projet profiterait beaucoup plus au milieu des affaires et aux citoyens que ce qui est sur la table présentement. Il est dommage que l'arrondissement n'ait pas proposé une vision de développement économique durable et intelligent. De notre côté, nous n'entendons pas baisser les bras », a conclu Laurence Lavigne Lalonde.

 

SOURCE Ville de Montréal - Opposition officielle à l'Hôtel de Ville de Montréal

Renseignements : Marie-Eve Gagnon, Attachée de presse, Cabinet de l'opposition officielle, 514 872-0247 / 514 516-3120, marie-eve.gagnon@ville.montreal.qc.ca

RELATED LINKS
ville.montreal.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.