Transfert intergénérationnel d'un billion de dollars : mythe ou réalité ?

L'héritage pourrait être moins élevé que prévu - surtout si les plus de 60 ans le dépensent !

WINNIPEG, le 8 févr. 2012 /CNW/ - Plus de la moitié (53 pour cent) des Canadiens s'attendent à hériter et, parmi ceux qui croient connaître la somme de l'héritage, 57 pour cent l'ont évalué à plus de 100 000 $. Or selon le plus récent sondage du Groupe Investors, le transfert estimatif d'un billion de dollars prévu au cours des 20 prochaines années pourrait en décevoir certains.

Même si près de la moitié (47 pour cent) des répondants qui ont déjà touché un héritage préfèrent ne pas en dévoiler le montant, ceux qui ont accepté de le divulguer disent avoir reçu en moyenne la somme de 57 000 $. Une personne sur cinq (18 pour cent) avait déjà reçu 100 000 $ ou plus et une sur quatre (26 pour cent) avait touché moins de 5 000 $.

Près de la moitié (45 pour cent) des répondants âgés de 60 ans et plus prévoient avoir besoin de toutes leurs économies pour financer leur retraite et ne pas être en mesure de laisser un héritage à leurs survivants. Fait intéressant à noter, seulement un quart (25 pour cent) des sondés se disent disposés à faire des sacrifices pour laisser un héritage à leur famille.

« Comme les gens vivent plus longtemps et ont des attentes plus élevées pour leur niveau de vie à la retraite, les jeunes générations devront revoir leurs attentes à l'égard du transfert de richesse prévu, indique Marie-Claude Riendeau, directrice générale, Fiscalité et planification successorale, au Groupe Investors. Il en résulte des enjeux et des stratégies de planification financière à prendre en compte autant par les héritiers que par les bienfaiteurs, et qui touchent l'épargne-retraite, la planification de la retraite, mais aussi la planification fiscale et de l'assurance. »

Les attentes diminuent avec l'âge

La majorité des Canadiens (53 pour cent) pensent qu'ils vont recevoir un héritage, mais les attentes fondent avec les années : si 80 pour cent des jeunes de la génération Y (âgés de 18 à 29 ans) prévoient hériter, c'est le cas de seulement 62 pour cent des gens de la génération X (âgés de 30 à 44 ans) et de moins de la moitié (48 pour cent) des baby-boomers (âgés de 45 à 64 ans).

« Connaître la valeur des sommes qui vous seront léguées peut avoir une incidence sur votre plan financier, soutient Mme Riendeau. Il est bon d'avoir une idée de la somme qui vous sera transmise par héritage afin que vous puissiez planifier en conséquence. Pour ce faire, prévoyez une discussion en famille. »

Avoir une bonne discussion

Le sondage révèle que de nombreuses familles ne prennent pas le temps de discuter des questions d'héritage. Quatre Canadiens sur dix dont les parents ont rédigé un testament (39 pour cent) indiquent qu'ils n'ont pas parlé des modalités du testament avec eux, tandis que soixante et un pour cent des Canadiens dont les parents sont décédés ont admis n'en avoir jamais discuté avec eux.

« Quand il est question de testament au Canada, on n'agit pas assez mais surtout on n'en parle pas assez, ajoute Mme Riendeau. En effet, il peut être intimidant d'aborder des sujets délicats comme le testament et l'héritage avec vos proches. Or en ayant une telle discussion assez tôt, vous pourrez planifier avec prudence, et le processus en sera facilité quand viendra le temps. »

Enfin, il est intéressant de noter que ceux qui ont discuté de testament et de succession avec des membres de leur famille indiquent ne pas avoir eu de difficultés à en parler. Trois sur dix (31 pour cent) ont dit qu'il a été très facile d'en discuter alors que seulement trois pour cent ont qualifié cette discussion de très difficile.

Méthodologie du sondage

Ce sondage a été rempli en ligne dans tout le Canada, entre le 12 et le 25 janvier 2012, par 1 002 adultes (âgés de 18 ans et plus). Les données ont été pondérées au besoin pour représenter la composition de la population adulte. Les sondés ont été choisis parmi des personnes qui avaient accepté de participer à des sondages Harris/Décima. Comme l'échantillon a été établi en fonction des personnes qui ont accepté de faire partie du panel Harris/Décima, aucune estimation de l'échantillonnage théorique ne peut être établie.

Groupe Investors

Fondé en 1926, le Groupe Investors est un chef de file au Canada dans la prestation de solutions financières personnalisées par l'entremise d'un réseau d'environ 4 600 conseillers partout au pays. Outre sa famille exclusive de fonds communs de placement et d'autres instruments de placement, le Groupe Investors offre une gamme étendue de produits d'assurance, des valeurs mobilières, des prêts hypothécaires et d'autres services financiers. Le Groupe Investors fait partie du groupe d'entreprises de la Société financière IGM Inc. (TSX : IGM). La Société financière IGM est l'une des principales sociétés de services financiers au Canada avec un actif sous gestion total de plus de 122 milliards de dollars au 31 janvier 2012.

Pour plus d'information de presse, consultez la section Dans les médias, suivez @GroupeInvestors sur Twitter ou ajoutez le Groupe Investors à vos intérêts sur Facebook.

SOURCE Groupe Investors Inc.

Renseignements :

Alida Alepian / Nancy Grenier
Capital-Image
514 739-1188, poste 225 / poste 232
aalepian@capital-image.com /
ngrenier@capital-image.com

Ron Arnst
Groupe Investors
204 956-3364
ron.arnst@investorsgroup.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.