Transfert des ressources des CLSC vers les GMF - Une privatisation malhonnête et sournoise du réseau de la santé selon Québec solidaire

QUÉBEC, le 7 juin 2016 /CNW Telbec/ - Le député de Mercier et médecin, Amir Khadir, était aux côtés de représentants de la Confédération des syndicats nationaux (CSN) et de la porte-parole de l'opposition officielle en matière de santé, Diane Lamarre, pour la présentation d'une pétition demandant un moratoire sur le transfert des ressources professionnelles des CLSC vers les Groupes de médecine de famille (GMF). Le député solidaire joint sa voix à celle de près de 10 000 Québécoises et Québécois qui ont signé, en seulement quelques semaines, la pétition.

« Nous assistons à une privatisation sournoise du réseau de la santé. Le transfert des professionnel.les vers des GMF qui sont des entités à but lucratif est une mesure sans précédent du gouvernement pour accélérer le développement des établissements privés à but lucratif dont un bon nombre appartient à des grands groupes d'investissement privé. Tout cela, sans qu'il y ait de bénéfices pour la population! Les transferts vers les GMF sont dévastateurs pour nos services sociaux. Le ministre est en train de désorganiser le réseau public en causant des dommages irréversibles, lui faisant perdre sa mission première qui est d'assurer à  toute la population un accès universel à des services sociaux de qualité et de proximité », a indiqué le docteur Khadir.

Amir Khadir est grandement inspiré par le courage de plusieurs hauts administrateurs des établissements de santé qui font tout pour éviter un tel détournement des ressources publiques au profit d'investisseurs privés. 

« J'en appelle au sens du devoir de tous les responsables du système public de santé afin de protéger le réseau devant  la décision insensée du ministre Barrette de dépouiller les CLSC de leur professionnel.les. Ce ministre a perdu complètement la confiance des professionnel.les de la santé, des infirmières et des cadres d'établissements. Le moratoire sur le transfert des ressources professionnelles serait le premier pas vers une suspension de l'ensemble des contre-réformes ravageuses de Barrette », ajoute le député solidaire.

Alors que le ministère de la Santé concentre tous les moyens entre les mains des médecins, les meilleures expériences locales et internationales démontrent que pour améliorer l'offre de services de première ligne, il faut organiser les services de manière interdisciplinaire. À ce niveau, le réseau existant des CLSC offre la meilleure plateforme pour cette façon d'organiser les soins.

« Il faut investir dans les soins et les services, dans les professionnel.les de la santé, non dans le béton! Pour désengorger les urgences et offrir un médecin à chaque Québécois.se, il n'est pas nécessaire de créer de nouvelles structures, mais bien d'utiliser à leur plein potentiel les 170 CLSC qui existent déjà », estime Amir Khadir.

 

SOURCE Aile parlementaire de Québec solidaire

Renseignements : Stéphanie Guévremont, Attachée de presse, Aile parlementaire de Québec solidaire, 1045, rue des Parlementaires, Rez-de-chaussée, bureau 118, Québec (Québec) G1A 1A3, Tél. : 418 473-2579, sguevremont@assnat.qc.ca

RELATED LINKS
http://www.quebecsolidaire.net

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.