Transcontinental poursuit l'amélioration de sa rentabilité en terminant
l'année avec un fort quatrième trimestre


    
    Au quatrième trimestre 2009
    ---------------------------

    - Croissance de 15 % du bénéfice d'exploitation avant amortissement
      ajusté(1) malgré une diminution de 9 % des revenus par rapport à 2008.
    - Croissance de 12 % du bénéfice net attribuable aux actions
      participantes ajusté(2) qui exclut les éléments inhabituels; par action
      participante, le bénéfice net attribuable aux actions participantes
      ajusté(3) a augmenté de 12 % passant de 0,59 $ à 0,66 $.
    - Croissance du bénéfice net attribuable aux actions participantes, qui
      passe d'une perte de 94,3 millions de dollars à un gain de
      43,1 millions principalement en raison d'éléments inhabituels; par
      action participante, le bénéfice net est passé d'une perte de 1,17 $ à
      un gain de 0,53 $.

    Pour l'exercice financier 2009
    ------------------------------

    - Diminution de 3 % du bénéfice d'exploitation avant amortissement
      ajusté(4) et de 6 % des revenus par rapport à l'exercice financier
      2008.
    - Diminution de 7 % du bénéfice net attribuable aux actions participantes
      ajusté(5) qui exclut les éléments inhabituels; par action participante,
      le bénéfice net attribuable aux actions participantes ajusté(6) a
      diminué de 6 %, passant de 1,72 $ à 1,61 $.
    - Diminution du bénéfice net attribuable aux actions participantes qui
      est passé de 6,6 millions de dollars à une perte de 82,3 millions
      principalement en raison d'éléments inhabituels tels que la radiation
      d'écarts d'acquisition; par action participante, le bénéfice net est
      passé d'un gain de 0,08 $ à une perte de 1,02 $.
    - Mise en place rapide d'un plan de rationalisation qui a généré des
      économies de coûts récurrentes d'environ 110 millions de dollars par
      année, dont près de 80 millions en 2009.
    - Création du secteur des communications marketing dédié aux nouveaux
      services axés sur la personnalisation publicitaire et les nouvelles
      plateformes de communications.
    - Acquisitions de Redwood Custom Communications, un chef de file nord-
      américain des communications sur mesure sur plusieurs plateformes, et
      de Conversys, le premier fournisseur canadien de circulaires
      électroniques.
    - Poursuite du développement numérique du secteur des médias avec, entre
      autres, le lancement avec grand succès de weblocal.ca, un site de
      recherche pancanadien pour les communautés locales.
    - Début de l'impression du San Francisco Chronicle dans le cadre d'un
      contrat de 15 ans et entrée en vigueur des deux nouveaux contrats
      d'impression d'une durée de six ans avec Rogers Communications.
    - Conclusion d'ententes de financement totalisant 888 millions de
      dollars, dont 100 millions découlant d'un placement d'actions
      privilégiées.

    --------------------------
    1-2-3-4-5-6 Veuillez vous référer à la section "Conciliation des mesures
    financières non conformes aux PCGR" à la page 8.
    
</pre>
<p/>
<p>MONTRÉAL, le 15 déc. /CNW Telbec/ - Des économies de coûts de près de 80 millions de dollars reliées au plan de rationalisation que Transcontinental a rapidement mis en place pour contrer la récession et les multiples gains d'efficacité qui en ont résulté; le début des activités d'impression d'importants contrats, dont ceux du <location>San Francisco</location> Chronicle et de Rogers Communications; des investissements continus au cours des dernières années dans la technologie, les nouveaux médias et le développement de ses marques; et la solide performance des activités d'édition de livres pédagogiques et de distribution de porte en porte : tels sont les principaux facteurs qui ont permis à Transcontinental d'améliorer sa rentabilité d'un trimestre à l'autre en <chron>2009 et</chron> de terminer l'année avec un fort quatrième trimestre. Reflet de cette performance, le bénéfice d'exploitation avant amortissement ajusté a progressé de façon systématique au cours de l'année et a culminé au quatrième trimestre avec une croissance de 15 %. Transcontinental a également surpassé sa performance de 2008 au cours des deux derniers trimestres malgré des conditions économiques toujours difficiles.</p>
<p>"Je suis particulièrement fier de notre performance d'exploitation au quatrième trimestre, l'une des meilleures de notre histoire, et de l'amélioration continue de nos résultats financiers tout au long de l'année dans un contexte de fortes turbulences, a déclaré François Olivier, président et chef de la direction. Nous réussissons à traverser cette récession sévère en faisant mieux que la plupart de nos principaux concurrents et en rattrapant en grande partie notre retard par rapport à 2008. Notre gestion de la récession est responsable et disciplinée. Nous avons réagi dès le début, et nous l'avons fait à notre façon, c'est-à-dire en faisant appel à la mobilisation, à l'esprit d'innovation et à la capacité d'exécution de nos gens dans l'ensemble de l'entreprise. Ils ont répondu en multipliant de nouvelles façons de faire plus efficaces, les mesures de réduction des coûts et les idées originales de développement. Je veux les remercier d'avoir ainsi pris à cœur, dans un contexte difficile, l'intérêt de l'ensemble des employés et la pérennité de Transcontinental.</p>
<p>"Nous avons également réussi à conclure des ententes de financement totalisant 888 millions de dollars malgré la rareté du crédit, et ce, à des taux compétitifs, a-t-il poursuivi. J'y vois la reconnaissance par les investisseurs de notre crédibilité financière, ainsi que leur confiance dans notre stratégie de croissance et nos perspectives d'avenir. Nous entendons maintenir cet équilibre prudent entre nos profits, nos coûts, notre dette et nos investissements.</p>
<p>"Les économies de coûts récurrentes d'environ 110 millions de dollars par année résultant de notre plan de rationalisation, notre situation financière qui a permis en <chron>2009, et</chron> permettra en 2010, de continuer à investir dans notre développement, notamment du côté numérique, ainsi que notre décision de concentrer nos nouveaux services de communications marketing dans un secteur distinct pour favoriser leur expansion, nous placent en excellente position pour profiter des occasions d'affaires qui se présenteront au cours de la prochaine année dans nos marchés en évolution constante, a conclu M. Olivier. Transcontinental est aujourd'hui une entreprise plus flexible et plus concentrée que jamais sur ses actifs et ses priorités stratégiques. Je suis confiant pour l'avenir."</p>
<p>Comme il a été annoncé à la fin du troisième trimestre, la Société a décidé d'utiliser dorénavant le ratio d'endettement net (incluant l'utilisation du programme de titrisation) sur le bénéfice d'exploitation avant amortissement ajusté comme indicateur principal de mesure du levier financier. De plus, la direction se fixe comme objectif de maintenir ce ratio à l'intérieur d'une fourchette cible de 2,00 à 2,50 et prévoit l'atteindre avant la fin de l'exercice 2011. Au 31 octobre 2009, ce ratio était de 2,59. Par ailleurs, au 31 octobre 2009, le ratio d'endettement net sur capitalisation totale de la Société était de 42 %, à l'intérieur de l'objectif de 35 % à 50 % fixé par la direction.</p>
<p/>
<p>Faits saillants financiers</p>
<p/>
<p>Au cours du quatrième trimestre terminé le 31 octobre 2009, Transcontinental a dégagé des revenus consolidés de 594 millions de dollars, comparativement à 653,3 millions au trimestre correspondant de 2008, en baisse de 9 %, alors que le bénéfice d'exploitation avant amortissement ajusté a augmenté de 15 %, passant de 108,3 millions à 124,3 millions. Les variations favorables du taux de change entre le dollar canadien et ses contreparties américaine et mexicaine ont contribué positivement pour 0,8 million de dollars aux revenus et pour 3,1 millions au bénéfice d'exploitation avant amortissement.</p>
<p>Le bénéfice net attribuable aux actions participantes est passé d'une perte de 94,3 millions de dollars en 2008 à un gain de 43,1 millions en 2009, en raison principalement de la radiation d'un écart d'acquisition reliée aux activités de publipostage aux États-Unis et d'une charge de restructuration qui ont été portées aux résultats financiers du quatrième trimestre 2008; par action participante, le bénéfice net attribuable aux actions participantes est passé d'une perte de 1,17 $ à un gain de 0,53 $. Pour sa part, le bénéfice net attribuable aux actions participantes ajusté, qui exclut la dépréciation d'actifs, les frais de rationalisation et les dépréciations d'écarts d'acquisition et d'actifs incorporels, a augmenté de 12 %, passant de 47,9 millions de dollars à 53,7 millions; par action participante, le bénéfice net attribuable aux actions participantes ajusté a augmenté de 12 %, passant de 0,59 $ à 0,66 $.</p>
<p/>
<p>Pour la période de 12 mois terminée le 31 octobre 2009, ce fort quatrième trimestre a permis de rattraper en grande partie le retard accumulé lors des deux premiers trimestres, au cœur de la récession. Les revenus consolidés ont diminué de 6 %, passant de 2,43 milliards de dollars à 2,29 milliards, alors que le bénéfice d'exploitation avant amortissement ajusté a diminué de 3 %, passant de 361,5 millions à 349,3 millions. L'effet positif du taux de change entre le dollar canadien et ses contreparties américaine et mexicaine, a contribué pour 63,2 millions de dollars aux revenus et 16,6 millions au bénéfice d'exploitation avant amortissement ajusté. La baisse des activités de publipostage aux États-Unis représente 43 % de la diminution des revenus consolidés de la Société par rapport à l'exercice précédent, le reste étant surtout attribuable d'une part, à la disposition d'actifs d'impression et d'édition et, d'autre part, à la réduction des dépenses publicitaires et de marketing.</p>
<p>Le bénéfice net attribuable aux actions participantes est passé de 6,6 millions de dollars en 2008 à une perte nette de 82,3 millions en 2009. Cette baisse est principalement due à la dépréciation d'actifs incorporels, aux radiations d'actifs et aux frais reliés aux mesures de rationalisation, ainsi qu'à la radiation d'écarts d'acquisition, qui ont été portés aux résultats financiers de l'exercice 2009. Déduction faite des impôts, l'effet de ces éléments inhabituels totalisait 212,5 millions de dollars pour l'ensemble de l'exercice financier 2009, soit 2,63 $ par action participante. Par action participante, le bénéfice net attribuable aux actions participantes est ainsi passé d'un gain de 0,08 $ à une perte de 1,02 $, en baisse de 1,10 $.</p>
<p>Pour sa part, le bénéfice net attribuable aux actions participantes ajusté, qui exclut les éléments inhabituels, a diminué de 7 %, passant de 140,3 millions de dollars à 130,2 millions. Par action participante, le bénéfice net attribuable aux actions participantes ajusté a diminué de 6 %, passant de 1,72 $ à 1,61 $.</p>
<p>Pour une information financière plus détaillée, veuillez consulter le Rapport de gestion pour l'exercice terminé le 31 octobre <chron>2009 et</chron> les états financiers complets que vous trouverez sur le site <a href="http://www.transcontinental.com">www.transcontinental.com</a>, à la section "Investisseurs".</p>
<p/>
<p>Plan de rationalisation</p>
<p/>
<p>La Société a rapidement mis en place un important plan de rationalisation dont l'objectif était d'ajuster la capacité de production de Transcontinental à la demande dans chacun de ses marchés et de refléter la baisse des revenus publicitaires dans ses magazines et ses journaux. Cinq usines d'impression ont été fusionnées ou consolidées, deux autres ont été vendues, huit publications ont cessé de paraître et deux ont été vendues. Près de 2000 postes ont été abolis, la moitié dans les activités de publipostage aux États-Unis. Un ensemble d'autres mesures temporaires, allant d'un contrôle ciblé des embauches à des congés sans solde et à des semaines de travail écourtées, ont également été implantées à la grandeur de l'entreprise. Les cadres supérieurs de l'entreprise ont décidé de contribuer en prenant deux semaines de congé sans solde mais en les travaillant quand même, ce qui représente une réduction de salaire de 4 %. En tout, les économies de coûts récurrentes atteignent environ 110 millions de dollars, dont près de 80 millions dès 2009.</p>
<p/>
<p>Faits saillants de l'exploitation</p>
<p/>
<p>En 2009, Transcontinental a poursuivi l'implantation de sa stratégie de croissance unique comportant deux volets intégrés : bâtir le nouveau et renforcer ses activités traditionnelles porteuses. Cette stratégie s'inscrit dans sa mission d'aider les entreprises et les annonceurs à identifier, à joindre et à fidéliser leurs consommateurs cibles à travers une offre globale et intégrée. Transcontinental se définit dorénavant comme un fournisseur de solutions marketing sur mesure et sur différentes plateformes de communications, imprimées ou numériques.</p>
<p>Voici, à la lumière de cette stratégie, les principaux faits saillants de l'exploitation pour l'exercice financier 2009 par secteur.</p>
<p/>
<pre>
    
    Secteur des communications marketing
    ------------------------------------
    
</pre>
<p/>
<p>Le développement de Transcontinental au cours des prochaines années sera fortement influencé par sa capacité à offrir à ses clients de nouveaux services axés sur la personnalisation publicitaire (analyse de bases de données, marketing interactif par courriel et communications sur mesure), ainsi que sur les nouvelles plateformes de communications. Le dernier exercice a donné lieu à plusieurs actions et réalisations concrètes à ce chapitre.</p>
<p/>
<pre>
    
    - Création, en novembre 2008, du secteur des communications marketing
      avec comme objectif d'accroître l'offre intégrée de Transcontinental en
      mettant à la disposition des clients des solutions axées sur le
      développement de nouveaux services de marketing personnalisé et les
      nouvelles plateformes de communications.

    - Nomination de Christian Trudeau au poste de président du secteur des
      communications marketing. Il est entré en fonction en avril 2009.
      Depuis 2004, M. Trudeau était président et chef de l'exploitation de
      Centria Commerce, une entreprise spécialisée en commerce électronique.
      Auparavant, il avait été président et chef de l'exploitation de BCE
      Emergis, un chef de file nord-américain en commerce électronique, et
      avait également occupé des postes de cadre supérieur au sein de Bell
      Canada et à la Bourse de Montréal.

    - Deux acquisitions stratégiques sont venues enrichir l'offre de service
      de ce nouveau secteur durant le dernier exercice financier : Redwood
      Custom Communications, situé à Toronto, un chef de file nord-américain
      des communications sur mesure qui crée des solutions clés en main de
      contenu personnalisé pour l'imprimé et le numérique; et Conversys,
      situé à London, en Ontario, le premier fournisseur canadien de
      circulaires électroniques spécialisé dans la réutilisation et
      l'adaptation de contenus créés pour l'impression en contenu Internet
      interactif.

    - À l'issue de l'exercice financier, la direction a décidé de dédier
      entièrement le secteur des communications marketing à son rôle premier
      en y concentrant ses nouveaux services et en transférant les activités
      canadiennes d'impression commerciale et de publipostage dans le secteur
      de l'impression. Cela contribuera à la fois à intensifier le nouveau et
      à solidifier les assises traditionnelles de l'entreprise.
    
</pre>
<p/>
<p>Sur la base de cette dernière restructuration réalisée au mois de novembre 2009, le secteur des communications marketing a des revenus annualisés d'environ 120 millions de dollars et compte plus de 800 employés.</p>
<p/>
<pre>
    
    Secteur des médias
    ------------------
    
</pre>
<p/>
<p>Le secteur des médias regroupe les activités d'édition de magazines, de journaux et de livres, la distribution de porte en porte et la gestion de plus de 120 sites ou portails Internet. Ce secteur a également été très actif à bâtir le nouveau tout en renforçant ses activités d'édition de base.</p>
<p/>
<pre>
    
    - En 2009, Transcontinental a continué d'investir dans le développement
      stratégique du secteur des médias, notamment du côté numérique. L'un
      des faits saillants a été le lancement de weblocal.ca, un portail
      pancanadien de recherche en ligne qui offre aux annonceurs locaux une
      vitrine sur Internet et qui permet aux consommateurs de trouver
      rapidement le service qu'ils recherchent, de l'évaluer et d'échanger
      des commentaires ou des conseils. Ce portail a déjà dépassé les deux
      millions de visiteurs uniques par mois.

    - Grâce à la force de ses marques et à la pertinence de ses contenus,
      Transcontinental étend sa présence sur Internet avec grand succès
      depuis plusieurs années. En 2009, entre autres, le magazine Coup de
      pouce a profité de son 25e anniversaire pour lancer un nouveau site
      interactif et convivial. Pour leur part, The Hockey News, Canadian
      Living, le quotidien Métro, ainsi que des nouvelles financières et
      économiques du journal Les Affaires, de Finance et Investissement et
      d'Investment Executive, sont maintenant accessibles sur la technologie
      du mobile.

    - D'un modèle de revenus élaboré sur la base de la vente de pages
      publicitaires dans ses journaux ou ses magazines, Transcontinental vend
      maintenant en plus des bannières publicitaires sur ses sites Internet
      et des abonnements sur ses portails comme weblocal.ca. L'entreprise a
      tiré des revenus de 27,5 millions de dollars de ses sites Internet, une
      hausse de 30 % par rapport à 2008, et ces activités Internet sont
      rentables. Ses 120 sites et portails rejoignent en moyenne plus de six
      millions de visiteurs uniques par mois.

    - La création de l'équipe de ventes Solutions 360 se révèle
      particulièrement prometteuse. Son objectif est de présenter une offre
      intégrée des produits imprimés et des outils numériques du secteur des
      médias, et même de l'ensemble de l'entreprise, auprès de grands
      clients. L'équipe compte déjà des réalisations de marque à son crédit.

    - Les activités de distribution de porte en porte ont continué leur
      croissance malgré la récession alors que le Publisac continue de
      s'imposer comme un outil de marketing efficace et rentable pour les
      clients détaillants. Plusieurs gains de clients ont ponctué la dernière
      année. Rappelons que depuis janvier 2008, le Publisac est en plastique
      oxo-biodégradable certifié d'Environmental Products inc. (EPI(R)).

    - Chenelière Éducation, le principal éditeur de livres pédagogiques de
      langue française au Canada, a connu une autre excellente année en 2009
      grâce, entre autres, à la réforme scolaire au Québec. La qualité de ses
      produits et de ses services lui a d'ailleurs valu de nombreuses
      reconnaissances. De son côté, le quotidien Métro a probablement été
      l'un des seuls quotidiens en Amérique du Nord à connaître une
      croissance de ses revenus, confirmant ainsi son statut de quotidien le
      plus lu sur l'île de Montréal.
    
</pre>
<p/>
<p>Le secteur des médias a généré des revenus de 607 millions de dollars en <chron>2009 et</chron> compte 3100 employés. Natalie Larivière en est la présidente.</p>
<p/>
<pre>
    
    Secteur de l'impression
    -----------------------
    
</pre>
<p/>
<p>Pour en soutenir l'efficacité, les activités d'impression sont maintenant regroupées au sein d'un secteur unique qui constitue la plus importante source de revenus de la Société. En 2009, l'amélioration continue de l'efficacité et l'utilisation des plus récentes technologies ont été au cœur de l'évolution de ce secteur.</p>
<p/>
<pre>
    
    - Le secteur de l'impression s'est toujours distingué par son efficacité
      et sa capacité d'exécution. En 2009, en raison de la récession, il
      s'est livré à un exercice sans précédent d'évaluation de ses actifs
      afin d'ajuster systématiquement ses coûts à la demande, usine par
      usine, groupe par groupe et région par région. Outre de multiples
      mesures de rationalisation locales, des entités ont été regroupées et
      des actifs moins stratégiques ont été vendus ou fermés.

    - En 2009, les investissements en immobilisations ont été concentrés sur
      les initiatives absolument nécessaires ou stratégiques.
      Transcontinental a cependant continué à profiter des investissements de
      quelque 500 millions de dollars en immobilisations effectués au cours
      des trois dernières années qui placent l'entreprise à la tête de l'une
      des plateformes les plus modernes en Amérique du Nord, notamment du
      côté des journaux, des circulaires et des magazines. Ses équipements à
      la fine pointe de la technologie lui ont valu de renforcer sa position
      de leader dans chacun de ses créneaux. Ainsi, deux nouveaux contrats
      exclusifs de six ans avec Rogers Communications sont entrés en vigueur
      au début de 2009 : le premier, pour l'impression de la totalité de ses
      magazines, et le second, pour la production et l'impression de ses
      produits marketing. Ces deux gains majeurs s'ajoutent au plein effet du
      contrat de Shoppers Drug Mart-Pharmaprix sur toute l'année et aux
      multiples gains de clients du côté de l'impression de circulaires et de
      journaux.

    - Les activités d'impression et de distribution du San Francisco
      Chronicle, dans le cadre d'un contrat de 15 ans évalué à un milliard de
      dollars américains (en excluant le papier), ont débuté en juillet à la
      nouvelle usine de Fremont, en Californie. Transcontinental a investi
      environ 230 millions de dollars américains dans cette nouvelle usine
      équipée des plus récentes technologies permettant, entre autres, une
      utilisation maximale de la couleur et du papier glacé, une première aux
      États-Unis. En outre, la modernisation de l'usine Transcontinental
      Transmag, à Montréal, a été complétée selon l'échéancier prévu et la
      production sur les nouvelles presses a débuté dans la seconde moitié de
      l'exercice 2009. Il s'agit d'un investissement d'environ 60 millions de
      dollars.

    - La mise sur pied d'une plateforme unique d'impression de journaux et de
      circulaires à travers le Canada, une première au pays, se poursuit
      selon le calendrier prévu. Cette plateforme offrira à The Globe and
      Mail, dans le cadre d'un contrat d'impression de 1,7 milliard de
      dollars sur 18 ans commençant à la fin de 2010, la possibilité d'avoir
      de la couleur à chaque page tout en mettant à la disposition des
      clients détaillants de Transcontinental les plus récentes technologies
      d'impression. Cette plateforme manufacturière hybride, qui représente
      un investissement total de 175 millions de dollars, constitue pour
      Transcontinental une nouvelle forme de spécialisation de ses usines
      dont découleront d'importants avantages en matière de synergie et
      d'efficacité opérationnelle.
    
</pre>
<p/>
<p>Sur la base de la dernière restructuration réalisée au mois de novembre 2009, le secteur de l'impression a des revenus annualisés de 1,57 milliard de dollars et compte 8600 employés. Son président est <person>Brian Reid</person>. Promu à ce titre en novembre 2008, M. Reid est à l'emploi de Transcontinental depuis 1992. Depuis 2003, il était vice-président principal du groupe d'impression des catalogues et des magazines au <location>Canada</location> et aux États-Unis.</p>
<p/>
<p>Conciliation des mesures financières non conformes aux PCGR</p>
<p/>
<p>Les données financières ont été préparées en conformité avec les principes comptables généralement reconnus du <location>Canada</location> (PCGR). Cependant, certaines mesures utilisées dans le présent communiqué ne sont pas définies par les PCGR et pourraient être calculées différemment par d'autres entreprises. La Société croit que certaines mesures financières non conformes aux PCGR, si elles sont présentées parallèlement à des mesures financières comparables parmi les PCGR, sont utiles pour les investisseurs et les autres lecteurs, puisque ces informations permettent de mesurer de manière appropriée la performance des activités de la Société. À l'interne, la Société utilise ces mesures financières non conformes aux PCGR pour évaluer la performance de ses activités et l'efficacité de ses gestionnaires. Ces mesures doivent être considérées comme un complément aux mesures de performance financière conformes aux PCGR. Elles ne s'y substituent pas et n'y sont pas supérieures.</p>
<p/>
<p>Le tableau suivant permet de concilier les mesures financières conformes aux PCGR et celles non conformes aux PCGR.</p>
<p/>
<pre>
    
         Conciliation des mesures financières non conformes aux PCGR
                               (non vérifiées)
    -------------------------------------------------------------------------
                                       Pour les                Pour les
    (en millions de dollars,      trimestres terminés      exercices terminés
     sauf les données                les 31 octobre          les 31 octobre
     par action)                   2009        2008        2009        2008
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice net (perte nette)
     attribuable aux actions
     participantes                 43,1 $     (94,3)$     (82,3)$       6,6 $
    Dividendes sur actions
     privilégiées                   0,5           -         0,5           -
    Part des actionnaires
     sans contrôle                    -           -         0,3        (0,4)
    Impôts sur les bénéfices       12,7       (54,8)       (2,7)      (31,7)
    Escompte sur vente de
     débiteurs                      0,6         2,2         4,5         9,3
    Frais financiers               14,2         7,9        41,0        30,5
    Dépréciation des écarts
     d'acquisition et actifs
     incorporels                    3,3       192,1       172,6       192,1
    Dépréciation d'actifs et
     frais de restructuration      11,7        23,0        78,0        27,4
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice d'exploitation
     ajusté                        86,1        76,1       211,9       233,8
    -------------------------------------------------------------------------
    Amortissement                  38,2        32,2       137,4       127,7
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice d'exploitation
     avant amortissement
     ajusté                       124,3 $     108,3 $     349,3 $     361,5 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

    Bénéfice net (perte nette)
     attribuable aux actions
     participantes                 43,1 $     (94,3)$     (82,3)$       6,6 $
    Dépréciation d'actifs et
     frais de restructuration
     (après impôts)                 7,5        15,4        54,6        18,4
    Dépréciation des écarts
     d'acquisition et actifs
     incorporels (après impôts)     3,1       126,8       157,9       126,8
    Ajustements inhabituels aux
     impôts sur les bénéfices         -           -           -       (11,5)
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice net attribuable
     aux actions participantes
     ajusté                        53,7        47,9       130,2       140,3
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Nombre moyen d'actions
     participantes en
     circulation                   80,8        80,8        80,8        81,7
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice net attribuable
     aux actions participantes
     ajusté par action             0,66 $      0,59 $      1,61 $      1,72 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Fonds liés aux activités
     d'exploitation                82,8 $     152,4 $      78,8 $     284,0 $
    Variation des éléments
     hors caisse liés à
     l'exploitation               (16,0)       74,8      (168,7)      (12,9)
    -------------------------------------------------------------------------
    Fonds générés par les
     activités d'exploitation
     avant variation des
     éléments hors caisse liés
     à l'exploitation              98,8 $      77,6 $     247,5 $     296,9 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    Dette à long terme                                    819,0 $     602,1 $
    Portion à court terme de
     la dette à long terme                                  7,8       194,3
    Trésorerie et équivalents
     de trésorerie                                        (34,7)      (90,7)
    -------------------------------------------------------------------------
    Endettement net                                       792,1 $     705,7 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------
    
</pre>
<p/>
<p>Développement durable</p>
<p/>
<p>Transcontinental a fait du développement durable une priorité.</p>
<p>Après s'être donné une politique avant-gardiste d'achat de papier allant bien au-delà des normes et des certifications reconnues, Transcontinental a entrepris de sensibiliser les fournisseurs et les clients afin de les aider à franchir concrètement ce pas ensemble. Les résultats de cette concertation quotidienne continuent d'être très encourageants. Ainsi, de 2008 à 2009, l'utilisation par ses clients du papier classé catégorie "or", le sommet en matière de respect des normes de gestion durable des forêts, a augmenté de 55 %. Cela fait suite à une augmentation d'utilisation de 37 % de 2007 à 2008, ce qui représente aujourd'hui près de la moitié de nos produits imprimés.</p>
<p>Par ailleurs, en 2009, les 42 installations d'impression de Transcontinental au <location>Canada</location> et aux États-Unis ont toutes obtenu la triple certification de traçabilité des produits forestiers. Celle-ci garantit que le processus par lequel le papier est fabriqué respecte les plus hautes normes de gestion durable des forêts. À noter en outre que la nouvelle usine de Fremont, où est imprimé le <location>San Francisco</location> Chronicle, est l'une des premières imprimeries en Amérique du Nord à avoir été construites selon les normes et standards LEED (Leadership in Energy and Environmental Design).</p>
<p>Enfin, la Société produit cette année son premier rapport sur le développement durable. Celui-ci a été élaboré selon la norme GRI (Global Reporting Initiative), une référence respectée en ce qui a trait à la méthodologie en la matière. Un résumé sera disponible dans le rapport annuel <chron>2009 et</chron> le document complet sera accessible sur le site transcontinental.com à compter de février 2010.</p>
<p>Le développement durable intègre le progrès social, le développement économique et la protection de l'environnement. En 2009, Transcontinental s'est classée une fois de plus au sein du club sélect des 50 meilleures entreprises citoyennes canadiennes choisies par le magazine Corporate Knights. Le magazine définit une entreprise citoyenne comme étant "une société voyant à sa juste part d'engagement social tout en mettant de l'avant des solutions novatrices pour faire face aux défis sociaux et environnementaux de notre temps". Transcontinental fait partie de ce club sélect depuis 2004.</p>
<p/>
<p>Activités de financement</p>
<p/>
<p>Dans un contexte de rareté du crédit, Transcontinental a complété avec succès, surtout dans la première moitié de l'exercice 2009, plusieurs activités de refinancement ou de financement. Ces ententes, totalisant 888 millions de dollars, se répartissent comme suit :</p>
<p/>
<pre>
    
    - un placement privé de 100 millions de dollars en débentures non
      garanties souscrites par le Fonds de solidarité FTQ, une société de
      capital de développement basée au Québec;
    - le prolongement, jusqu'en août 2010, du programme de titrisation des
      comptes clients de 300 millions de dollars de la Société mis en place
      en 2001;
    - le renouvellement de facilités de crédit de 150 millions de dollars
      pour une période d'une année avec son syndicat bancaire; le 4 décembre
      2009, la Société a remboursé et annulé ces facilités de crédit;
    - un financement de 100 millions de dollars consenti par la Caisse de
      dépôt et placement du Québec par l'entremise de facilités de crédit de
      cinq ans;
    - un prêt à terme de cinq ans d'une valeur de 50 millions de dollars,
      consenti par la Société générale de financement du Québec;
    - une entente avec HypoVereinsbank, une importante banque européenne,
      pour un financement d'une durée de six ans totalisant 55,6 millions
      d'euros (88,4 millions de dollars) afin d'acquérir différents
      équipements de production au cours des deux prochaines années;
    - et, enfin, un placement d'actions privilégiées à taux rajusté et à
      dividende cumulatif d'une valeur de 100 millions de dollars.
    
</pre>
<p/>
<p>La direction voit dans ces ententes la reconnaissance de la crédibilité financière de Transcontinental par les investisseurs, ainsi qu'une marque concrète de leur confiance envers la stratégie de croissance et les perspectives d'avenir de la Société.</p>
<p/>
<p>Affaires de la Société</p>
<p/>
<p>Le 8 octobre, Transcontinental a annoncé la nomination de <person>Pierre Fitzgibbon</person> au conseil d'administration de la Société. Président et chef de la direction d'Atrium Innovations, M. Fitzgibbon poursuit, depuis une trentaine d'années, une carrière dans le monde des entreprises publiques et des institutions financières, et il saura en faire profiter Transcontinental. Par ailleurs, monsieur J.V. <person>Raymond Cyr</person> a choisi de quitter le conseil après 12 ans de précieux services. Au fil des ans, M. Cyr a collaboré, avec un professionnalisme et une rigueur exemplaires, à l'essor de Transcontinental. Le président du conseil tient à l'en remercier en son nom propre et au nom de tous les actionnaires.</p>
<p/>
<p>Dividende</p>
<p/>
<p>À sa réunion du 15 décembre 2009, le conseil d'administration de la Société a déclaré un dividende trimestriel de 0,08 $ par action participante sur les actions à droit de vote subalterne catégorie A et sur les actions catégorie B. Ces dividendes seront versés le 28 janvier 2010 aux détenteurs d'actions participantes inscrits aux registres de la Société à la fermeture des bureaux le 8 janvier 2010. Sur une base annuelle, cela représente un dividende de 0,32 $ par action ordinaire.</p>
<p>Par ailleurs, à cette même réunion, le conseil a également déclaré un dividende trimestriel de 0,4854 $ par action sur les actions privilégiées de premier rang à taux révisé et à dividende cumulatif, série D. Ces dividendes seront versés le 15 janvier 2010.</p>
<p/>
<p>Information supplémentaire</p>
<p/>
<p>À l'occasion de la diffusion de ses résultats de l'année financière 2009, Transcontinental tiendra une conférence téléphonique pour la communauté financière aujourd'hui à 16 h 15 (heure normale de l'Est). Les journalistes pourront suivre la conférence en mode "écoute" ou en écouter la diffusion audio simultanée sur le site de la Société, <a href="http://www.transcontinental.com">www.transcontinental.com</a>, à la page d'accueil de la section "Investisseurs". Celle-ci sera ensuite archivée pendant 30 jours. Pour joindre la conférence, il faut composer le 416 644-3414 ou le 1 800 733-7571. Pour toute demande d'information ou d'entrevue, les médias sont priés de communiquer avec Sylvain Morissette, vice-président aux communications d'entreprise de Transcontinental, au 514 954-4007.</p>
<p/>
<p>Profil</p>
<p/>
<p>Transcontinental offre des services d'impression, d'édition et de marketing procurant une valeur exceptionnelle à ses clients, et propose également une plateforme intégrée unique leur permettant de joindre et de fidéliser leur public cible. Transcontinental est le premier imprimeur au <location>Canada</location> et au Mexique et le sixième en Amérique du Nord. La Société est en outre le plus important éditeur de magazines destinés aux consommateurs et d'ouvrages pédagogiques en français au <location>Canada</location>, le deuxième éditeur de journaux locaux et régionaux au pays, et sa plateforme numérique diffuse un contenu unique par l'entremise de plus de 120 sites Internet. Le secteur des communications marketing propose des services de publicité et des produits marketing utilisant de nouvelles plateformes de communication et s'appuyant sur des services d'analyse de bases de données, de prémédia, de circulaires électroniques, de marketing par courriel et de communications sur mesure. Transcontinental est une entreprise qui vise la croissance avec une culture axée sur l'amélioration continue et la discipline financière et qui place au cœur de sa pratique d'affaires un ensemble de valeurs, dont le respect, l'innovation et l'intégrité.</p>
<p>Transcontinental (TSX : TCL.A, TCL.B, TCL.PR.D) compte approximativement 12 500 employés au <location>Canada</location>, aux États-Unis et au Mexique, et ses revenus ont été de 2,3 milliards de dollars canadiens en 2009. Pour obtenir de plus amples informations sur la Société, veuillez consulter le site <a href="http://www.transcontinental.com">www.transcontinental.com</a>.</p>
<p/>
<p>Note : Ce communiqué contient de l'information prospective sur la performance future de la Société. Les déclarations, formulées d'après les attentes actuelles de la direction, comportent un certain nombre de risques et d'incertitudes intrinsèques, connus ou non. Nous avertissons que l'information de nature prospective est incertaine en soi et que les résultats futurs pourraient différer concrètement des hypothèses, des estimations ou des attentes reflétées ou contenues dans l'information de nature prospective, et que la performance future sera modifiée par un certain nombre de facteurs dont plusieurs sont hors du contrôle de la Société. Ces facteurs incluent entre autres la conjoncture économique, les changements structurels dans ses industries, les taux de change, la disponibilité des capitaux, les coûts de l'énergie, l'augmentation de la concurrence, ainsi que la capacité de la Société à mettre en œuvre son plan stratégique et son plan de rationalisation, à procéder à des transactions stratégiques et à intégrer des acquisitions à ses activités. Les risques, les incertitudes et autres facteurs qui pourraient avoir une incidence sur les résultats réels sont décrits dans le rapport de gestion annuel et dans la notice annuelle de la Société.</p>
<p>L'information de nature prospective présentée dans ce communiqué est basée sur les attentes actuelles et sur les données disponibles en date du 15 décembre 2009. La direction de la Société décline toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser cette information de nature prospective, à moins que les autorités ne l'exigent.</p>
<p/>
<pre>
    

                                               ÉTATS CONSOLIDÉS DES RÉSULTATS
                                   Pour les exercices terminés les 31 octobre

    (en millions de dollars, sauf les données
     par action)
    -------------------------------------------------------------------------
                                                        2009          2008

    -------------------------------------------------------------------------

    Revenus                                          2 294,6 $     2 429,3 $
    Frais d'exploitation                             1 680,8       1 784,1
    Frais de vente, frais généraux et
     administratifs                                    264,5         283,7
    -------------------------------------------------------------------------

    Bénéfice d'exploitation avant
     amortissement,
      dépréciation d'actifs, frais de
      restructuration et dépréciation des écarts
      d'acquisition et actifs incorporels              349,3         361,5
    Amortissement                                      137,4         127,7
    Dépréciation d'actifs et frais de
     restructuration                                    78,0          27,4
    Dépréciation des écarts d'acquisition et
     actifs incorporels                                172,6         192,1
    -------------------------------------------------------------------------

    Bénéfice (perte) d'exploitation                    (38,7)         14,3
    Frais financiers                                    41,0          30,5
    Escompte sur vente de débiteurs                      4,5           9,3
    -------------------------------------------------------------------------

    Perte avant impôts sur les bénéfices et
     part des actionnaires sans contrôle               (84,2)        (25,5)
    Impôts sur les bénéfices recouvrés                  (2,7)        (31,7)
    Part des actionnaires sans contrôle                  0,3          (0,4)
    -------------------------------------------------------------------------

    Bénéfice net (perte nette)                         (81,8)          6,6
    Dividendes sur actions privilégiées,
     déduction faite des impôts y afférents              0,5             -
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice net (perte nette) attribuable aux
     actions participantes                             (82,3)$         6,6 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

    Bénéfice net (perte nette) par action
     - de base                                         (1,02)$        0,08 $
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice net (perte nette) par action
     - dilué                                           (1,02)$        0,08 $
    -------------------------------------------------------------------------

    Nombre moyen d'actions participantes en
     circulation (en millions)                          80,8          81,7
    -------------------------------------------------------------------------

    Les notes afférentes font partie intégrante des états financiers
    consolidés.



                                          ÉTATS CONSOLIDÉS DU RÉSULTAT ÉTENDU
                                   Pour les exercices terminés les 31 octobre

    (en millions de dollars)
    -------------------------------------------------------------------------
                                                        2009          2008

    -------------------------------------------------------------------------

    Bénéfice net (perte nette)                         (81,8)$         6,6 $

    Autres éléments du résultat étendu :

    Variation nette latente de la juste valeur
     des dérivés désignés comme couverture de
     flux de trésorerie, déduction faite des
     impôts sur les bénéfices de 3,0 millions
     de dollars pour l'exercice terminé le
     31 octobre 2009 ((8,0) millions pour
     l'exercice terminé le 31 octobre 2008)              9,2         (17,6)

    Ajustements afin de reclasser la variation
     nette de la juste valeur des dérivés désignés
     comme couverture de flux de trésorerie au cours
     des périodes antérieures, portés aux résultats
     au cours de la période considérée, déduction
     faite des impôts sur les bénéfices de
     3,9 millions de dollars pour l'exercice terminé
     le 31 octobre 2009 ((3,4) millions pour
     l'exercice terminé le 31 octobre 2008)              6,7          (7,4)
    -------------------------------------------------------------------------
    Variation nette de la juste valeur des
     dérivés désignés comme couverture de
     flux de trésorerie                                 15,9         (25,0)

    Gains nets latents sur la conversion des états
     financiers des établissements étrangers
     autonomes                                           4,7          17,4
    -------------------------------------------------------------------------
    Autres éléments du résultat étendu                  20,6          (7,6)
    -------------------------------------------------------------------------
    Résultat étendu                                    (61,2)$        (1,0)$
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------



                                  ÉTATS CONSOLIDÉS DES BÉNÉFICES NON RÉPARTIS
                                   Pour les exercices terminés les 31 octobre

    (en millions de dollars)
    -------------------------------------------------------------------------
                                                        2009          2008

    -------------------------------------------------------------------------

    Solde au début de l'exercice présenté
     antérieurement                                    756,5 $       806,4 $
    Changement de convention comptable
     - Écarts d'acquisition et actifs incorporels       (3,0)         (1,7)
    -------------------------------------------------------------------------
    Solde redressé au début de l'exercice              753,5         804,7
    Bénéfice net (perte nette)                         (81,8)          6,6
    -------------------------------------------------------------------------
                                                       671,7         811,3
    Prime versée au rachat d'actions                       -         (32,5)
    Dividendes sur actions participantes               (25,8)        (25,3)
    -------------------------------------------------------------------------
    Solde à la fin de l'exercice                       645,9 $       753,5 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------



                                                            BILANS CONSOLIDÉS
                                                               Aux 31 octobre

    (en millions de dollars)
    -------------------------------------------------------------------------
                                                        2009          2008
    -------------------------------------------------------------------------

    Actif à court terme
      Trésorerie et équivalents de trésorerie           34,7 $        90,7 $
      Débiteurs                                        330,7         207,1
      Impôts sur les bénéfices à recevoir                4,1           4,5
      Stocks                                            78,2          99,3
      Frais payés d'avance et autres actifs
       à court terme                                    23,0          16,1
      Impôts futurs                                     11,9          28,1
    -------------------------------------------------------------------------
                                                       482,6         445,8

    Immobilisations corporelles                        978,7         936,7
    Écarts d'acquisition                               673,4         842,6
    Actifs incorporels                                 181,2         184,1
    Impôts futurs                                      165,8         141,0
    Autres éléments d'actif                             68,0          64,8
    -------------------------------------------------------------------------
                                                     2 549,7 $     2 615,0 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

    Passif à court terme
      Créditeurs et charges à payer                    378,3 $       442,9 $
      Impôts sur les bénéfices à payer                  26,8          48,3
      Abonnements perçus d'avance et dépôts             43,7          49,6
      Impôts futurs                                      0,5           9,9
      Portion à court terme de la dette à
       long terme                                        7,8         194,3
    -------------------------------------------------------------------------
                                                       457,1         745.0

    Dette à long terme                                 819,0         602,1
    Impôts futurs                                      110,0          99,3
    Autres éléments du passif                           48,3          65,5
    -------------------------------------------------------------------------
                                                     1 434,4       1 511,9
    -------------------------------------------------------------------------
    Part des actionnaires sans contrôle                  0,1           0,1
    -------------------------------------------------------------------------

    Engagements, garanties et passifs éventuels

    Capitaux propres
      Capital-actions                                  476,5         379,5
      Surplus d'apport                                  12,9          11,3

      Bénéfices non répartis                           645,9         753,5
      Cumul des autres éléments du résultat étendu     (20,1)        (41,3)
    -------------------------------------------------------------------------
                                                       625,8         712,2
    -------------------------------------------------------------------------
                                                     1 115,2       1 103,0
    -------------------------------------------------------------------------
                                                     2 549,7 $     2 615,0 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------

    Les notes afférentes font partie intégrante des états financiers
    consolidés.

    Approuvé au nom du conseil d'administration,

    (s) Rémi Marcoux                                    (s) Richard Fortin
    Rémi Marcoux,                                       Richard Fortin,
    administrateur                                      administrateur



                                      ÉTATS CONSOLIDÉS DES FLUX DE TRÉSORERIE
                                   Pour les exercices terminés les 31 octobre

    (en millions de dollars)
    -------------------------------------------------------------------------
                                                        2009          2008
                                                                   (note 2)
    -------------------------------------------------------------------------
    Activités d'exploitation
    Bénéfice net (perte nette)                         (81,8)$         6,6 $
    Éléments sans effet sur la trésorerie et
     les équivalents de trésorerie
      Amortissement                                    161,7         149,8
      Dépréciation d'actifs                             21,1          16,9
      Dépréciation des écarts d'acquisition et
       actifs incorporels                              172,6         192,1
      Perte (gain) à la cession d'actifs                (1,2)          0,4
      Impôts futurs                                    (31,9)        (66,9)
      Variation nette de l'actif et du passif
       au titre des prestations constituées             (7,4)         (6,0)
      Rémunération à base d'actions                      4,3           2,3
      Autres                                            10,1           1,7
    -------------------------------------------------------------------------
    Fonds générés par les activités d'exploitation
     avant variation des éléments hors caisse
     liés à l'exploitation                             247,5         296,9
    Variation des éléments hors caisse liés
     à l'exploitation                                 (168,7)        (12,9)
    -------------------------------------------------------------------------
    Fonds liés aux activités d'exploitation             78,8         284,0
    -------------------------------------------------------------------------
    Activités d'investissement
      Acquisitions d'entreprises                       (14,4)        (67,3)
      Acquisitions d'immobilisations corporelles      (261,9)       (228,7)
      Cessions d'immobilisations corporelles            16,3           1,9
      Augmentation des autres éléments d'actif
      et actifs incorporels                            (25,5)        (31,3)
    -------------------------------------------------------------------------
      Fonds liés aux activités d'investissement       (285,5)       (325,4)
    -------------------------------------------------------------------------
    Activités de financement
      Augmentation de la dette à long terme            281,8             -
      Remboursement de la dette à long terme          (108,4)        (26,0)
      Augmentation (diminution) du crédit à
       terme rotatif                                   (89,7)        177,7
      Dividendes sur actions participantes             (25,8)        (25,3)
      Rachat d'actions participantes                       -         (48,7)
      Émission d'actions participantes                   0,2           0,6
      Émission d'actions privilégiées                   96,8             -
      Autres                                            (0,6)         (0,2)
    -------------------------------------------------------------------------
      Fonds liés aux activités de financement          154,3          78,1
    -------------------------------------------------------------------------
    Incidence des écarts de taux de change sur
     la trésorerie et les équivalents de trésorerie
     libellés en devises étrangères                     (3,6)          5,5
    -------------------------------------------------------------------------
    Augmentation (diminution) de la trésorerie et
     des équivalents de trésorerie                     (56,0)         42,2
    Trésorerie et équivalents de trésorerie au
     début de l'exercice                                90,7          48,5
    -------------------------------------------------------------------------
    Trésorerie et équivalents de trésorerie à la
     fin de l'exercice                                  34,7 $        90,7 $
    -------------------------------------------------------------------------
    -------------------------------------------------------------------------


    Les notes afférentes font partie intégrante des états financiers
    consolidés.
    

Renseignements : Renseignements: Médias: Sylvain Morissette, Vice-président aux communications d'entreprise, Transcontinental inc., (514) 954-4007, sylvain.morissette@transcontinental.ca, www.transcontinental.com; Communauté financière: Jennifer F. McCaughey, Directrice des relations avec les investisseurs, Transcontinental inc., (514) 954-2821, jennifer.mccaughey@transcontinental.ca

Profil de l'entreprise

Transcontinental inc.

Renseignements sur cet organisme

Actualités - Médias

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.