Traçabilité du homard - Québec accorde 91 751 $ au regroupement des pêcheurs professionnels du sud de la Gaspésie

QUÉBEC, le 16 mai 2016 /CNW Telbec/ - Le ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, M. Pierre Paradis, ainsi que son adjoint parlementaire et député des Îles-de-la-Madeleine, M. Germain Chevarie, annoncent l'attribution d'une aide financière maximale de 91 751 $, sur un investissement total de 183 502 $, au Regroupement des pêcheurs professionnels du sud de la Gaspésie inc. (RPPSG) pour la réalisation du projet de traçabilité du homard vivant commercialisé au Québec.

La somme accordée provient du volet 2.2 du Programme d'appui financier aux initiatives collectives dans le secteur des pêches et de l'aquaculture commerciales, volet qui a trait à la réalisation de projets d'intérêt collectif. Mentionnons que le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation soutient financièrement les projets de mise en valeur du homard du RPPSG pour la quatrième année consécutive. Jusqu'à présent, le Ministère aura ainsi injecté plus de 300 000 $ dans ces initiatives.

« Les pêcheurs gaspésiens et l'association qui les représente, soit le RPPSG, font preuve d'un dynamisme et d'un engagement exemplaires avec la collaboration d'Aliments du Québec. Le gouvernement encourage toutes les initiatives de l'industrie visant l'implantation de la traçabilité et l'adoption de l'écocertification pour les produits aquatiques du Québec », a soutenu M. Paradis.

Le Ministère souligne aussi les démarches du RPPSG qui ont conduit à obtenir pour le homard de la Gaspésie la certification du Marine Stewardship Council; cette attestation garantit qu'un produit est issu de pratiques d'exploitation qui respectent les principes et les exigences du développement durable. Le crustacé a également été reconnu par le programme Ocean Wise de l'Aquarium de Vancouver, dont le logo assure le consommateur qu'il a fait un choix écoresponsable en optant pour une espèce pêchée selon des méthodes respectueuses de l'environnement.

Le homard compte parmi les principales espèces exploitées au Québec. Ainsi, en 2015, les débarquements de ce crustacé ont été de l'ordre de 73 millions de dollars, soit près du tiers de la valeur totale des captures, toutes espèces confondues. Pour la Gaspésie, la valeur des débarquements de homard avoisinait les 26 millions de dollars; à elle seule, cette espèce procurait plus de 2 300 emplois directs dans la région gaspésienne.

« Au fil des ans, le homard du Québec a su éveiller l'intérêt des consommateurs québécois et étrangers et se tailler une place de choix dans leur assiette. Cette pêcherie est également reconnue pour les mesures de conservation de l'espèce qu'elle a adoptées et qui figurent parmi les plus exigeantes et les plus novatrices au monde », a précisé l'adjoint parlementaire du ministre.

 

SOURCE Cabinet du ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation

Renseignements : Cabinet du ministr e de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, Tél. : 418 380-2525


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.