Tous les Québécois seraient pris en otage par une grève illimitée dans la construction

MONTRÉAL, le 18 mai 2017 /CNW Telbec/ - Face à la menace inquiétante d'une grève illimitée dans l'industrie de la construction, le CPQ (Conseil du patronat du Québec) a partagé aujourd'hui aux principaux médias du Québec, une lettre portant sur les graves répercussions qu'un arrêt des travaux pourrait avoir sur l'ensemble de la société québécoise, son économie, son fonctionnement et sa sécurité.

« Il importe que la situation actuelle connaisse rapidement une conclusion », déclare Yves-Thomas Dorval, président-directeur général du CPQ. « Rappelons que la grève de 2013 dans la construction avait duré six jours dans les secteurs résidentiel, du génie civil et de la voirie et quatre jours de plus dans les secteurs institutionnel-commercial et industriel, et c'est seulement grâce à l'intervention du gouvernement du Québec, par l'adoption d'une loi spéciale forçant le retour au travail, que l'impasse avait été brisée ».

Le CPQ tient à rappeler que la négociation collective est le meilleur outil pour atteindre un accord satisfaisant pour l'ensemble des parties. C'est pourquoi le gouvernement du Québec n'a pas d'autres choix que de continuer de mettre en œuvre tous les efforts nécessaires pour convaincre les parties syndicales et patronales, afin qu'une entente négociée soit conclue d'ici lundi prochain, soit avant le déclenchement de la grève.

À défaut d'atteindre cet objectif, et compte tenu de l'ampleur des impacts, il devra déposer un projet de loi spéciale empêchant la grève générale et obligeant les parties à trouver une solution, ce qui pourrait aller jusqu'à l'imposition d'un arbitrage. Le gouvernement, ce faisant, devrait éviter à tout prix de prévoir des mesures punitives à l'égard des parties ou de décréter unilatéralement certaines conditions de travail.

Pour prendre connaissance de la lettre: https://www.cpq.qc.ca/publications/lettres-d-opinion/tous-les-quebecois-seraient-pris-en-otage-par-une-greve-illimitee-dans-la-construction

***

Regroupant plusieurs des plus grandes entreprises du Québec, le Conseil du patronat du Québec réunit aussi la vaste majorité des associations patronales sectorielles, ce qui en fait la seule confédération patronale du Québec. Il représente directement et indirectement plus de 70 000 employeurs de toutes tailles, tant du secteur privé que public, ayant des activités au Québec.

 

SOURCE Conseil du patronat du Québec

Renseignements : Camilla Sironi, Conseillère principale - Communications et relations avec les médias, Conseil du patronat du Québec, csironi@cpq.qc.ca, Bureau : 514-288-5161 poste 243, Cell. : 514-265-5471

LIENS CONNEXES
http://www.cpq.qc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.