Tournée régionale de la FCEI - Chapeau aux entrepreneurs de Québec!

QUÉBEC, le 17 août /CNW Telbec/ - Être entrepreuneur dans la région de Québec c'est tout un exploit. « Devant l'étendue de l'appareil gouvernemental qui attire un bon nombre de talents, les PME qui ne peuvent offrir les mêmes avantages financiers et la sécurité d'emploi de la fonction publique font face à d'énormes défis. Pourtant ce sont les petites entreprises qui assurent le dynamisme de la région, puisque 94% de l'ensemble des entreprises de la région comptent moins de 50 employés. On peut donc affirmer sans équivoque que les entrepreneurs de la région de la Capitale nationale sont très résilients. Chapeau à eux! ».  C'est ainsi que madame Martine Hébert, vice-présidente, Québec de la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI), de passage à Québec, étape imortante de la tournée qu'elle effectue à travers la province, a salué les entrepreneurs de la région pour leur détermination. « On oublie souvent que ce sont les petites entreprises qui fournissent la majorité des emplois au Québec et qui assurent le dynamisme dans les collectivités. À la FCEI nous travaillons sans relâche pour rappeler cette réalité et pour que les gouvernements écoutent les besoins des PME et établissent des politiques qui susciteront une volonté de se lancer en affaires, assurant ainsi plus de croissance économique et plus de prospérité pour les régions », a déclaré madame Hébert au terme de la conférence donnée devant des gens d'affaires.

Madame Hébert a également profité de sa rencontre avec des chefs d'entreprises pour faire valoir que le déclin de l'entrepreunariat au Québec est une bien mauvaise nouvelle non seulement pour les entrepreneurs eux-mêmes, mais pour l'ensemble des communautés. Qui dit déclin, dit absence de création de richesse, exile des jeunes vers les grands centres et appauvrissement généralisé des populations. Selon le dernier rapport de la FCEI à ce sujet, la vulnérabilité des PME québécoises s'illustre notamment par la part très importante du nombre de faillites commerciales dans le total canadien et un taux de survie sur 5 ans plus faible qu'en Ontario.

Ceci dit, madame Hébert considère qu'il ne faut pas abandonner la partie. « Redonner le goût aux gens de se lancer en affaires pourrait se réaliser si l'environnement d'affaires devenait réellement propice aux petites entreprises. Cela passe notamment par une diminution de la taxation sur la masse salariale qui est exorbitante et inéquitable envers les petites entreprises, ainsi que par une diminution de la paperasserie gouvernementale qui coûte annuellement 7 milliards de dollars aux dirigeants de PME québécoises », a-t-elle conclu.


La Fédération canadienne de l'entreprise indépendante (FCEI) représente les intérêts des PME auprès des gouvernements. Elle regroupe 105 000 PME au Canada, dont 24 000 au Québec. La FCEI est non partisane et son financement provient uniquement de l'adhésion de ses membres.


SOURCE Fédération canadienne de l'entreprise indépendante

Renseignements : Renseignements:

Rose-Marie Malo, Conseillère aux Ressources aux entreprises
Téléphone cellulaire: (514) 919-9535


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.