Terrebonne fait la lutte aux cloches illégales

LES CLOCHES MUNICIPALES DE RÉCUPÉRATION DE TEXTILES SONT EN
DÉPLOIEMENT ET LA NOUVELLE RÉGLEMENTATION EST EN VIGUEUR !

TERREBONNE, QC, le 26 avril 2017 /CNW Telbec/ - Le maire de Terrebonne, M. Stéphane Berthe, est heureux d'annoncer que le déploiement des cloches municipales de récupération de textiles est débuté ! Cette initiative, combinée avec la nouvelle réglementation interdisant toutes autres cloches non exploitées par la municipalité, fait de Terrebonne une des premières villes à se doter d'un tel pouvoir d'intervention envers le phénomène de prolifération des cloches illégales de récupération de textiles.

« Le déploiement des cloches officielles est commencé et nous en sommes très fiers. Outre les organismes locaux, les citoyens de Terrebonne disposent donc d'une nouvelle alternative pour disposer de leurs vêtements usagés tout en redonnant à leur communauté. Ces cloches seront d'ailleurs les seules qui seront autorisées. Nous nous étions engagés à agir concrètement afin d'enrayer le détournement de textiles qui nuit considérablement aux organismes du territoire et affecte en bout de ligne le service à nos concitoyens », d'expliquer M. Berthe.

Rappelons que le 25 janvier dernier, le conseil municipal adoptait le règlement 566 sur la gestion des matières résiduelles obligeant désormais les propriétaires de terrains privés sur lesquels sont installées des boîtes de récupération de textiles usagés autres que municipales de procéder à leur retrait avant la fin avril. La date butoir pour se conformer à la réglementation est aujourd'hui et tous les contrevenants seront passibles d'une amende pouvant aller jusqu'à 1000 $. Des équipes de la Direction de l'entretien du territoire et de la Direction de l'urbanisme durable seront en charge de s'assurer du respect de la réglementation.

De plus, c'est dans le cadre d'un projet pilote que l'entreprise d'économie sociale Certex, localisée à Terrebonne, assurera le ramassage des vêtements disposés dans les seize cloches municipales. Certex, qui se spécialise dans la récupération et la valorisation des textiles usagés, est notamment partenaire de la friperie sociale opérée par l'organisme Galilée et elle emploie plus d'une trentaine de travailleurs vivant avec des déficiences. La localisation des organismes et des cloches où il est possible d'aller porter nos vêtements usagés est disponible sur la carte interactive du site Web de la ville.

« Notre municipalité a d'une part la responsabilité environnementale de faciliter la gestion des textiles usagés, qui sont une matière résiduelle non négligeable, et de soutenir les organismes locaux d'aide à la personne à poursuivre leur mission auprès des clientèles moins nanties. Le cadre règlementaire et les nouvelles cloches municipales viennent clairement statuer sur notre volonté d'éradiquer complètement le détournement illégal de textiles qui ne profite pas aux gens de chez nous et d'offrir une solution écologique à la disposition des textiles usagés. On fait d'une pierre deux coups », de poursuivre le maire.

Terrebonne veut aller plus loin…

Tel qu'annoncé au début de l'année, la Ville de Terrebonne planche également sur un projet pilote qui permettrait la récupération de textiles par l'entremise de sacs disposés à mêmes les bacs de recyclage. Plusieurs essais ont été effectués pour vérifier la solidité de ces éventuels sacs, tout comme son transport. La Ville travaille maintenant à peaufiner le projet pilote, son étendu, les coûts et la façon d'y intégrer les organismes locaux.

« Bien qu'il soit trop tôt pour parler d'échéancier de déploiement de ce nouveau projet pilote, je peux vous assurer que, si tout fonctionne comme prévu, Terrebonne fera office de modèle à suivre concernant la gestion des textiles et que d'autres municipalités feront appel à notre expertise à ce sujet. Il n'y a rien de tel qui se fait ailleurs actuellement alors, tout comme notre réglementation, nous serions des pionniers », de conclure M. Berthe.

 

SOURCE VILLE DE TERREBONNE

Renseignements : Maïka Bernatchez, Conseillère en communication, Direction des communications, Ville de Terrebonne, 450 961-2001, poste 1147


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.