Terre-Neuve : amorce de reprise des exportations en 2010 et 2011

ST. JOHN'S, le 25 mai /CNW Telbec/ - D'après les prévisions provinciales à l'exportation publiées par Exportation et développement Canada (EDC), les exportations internationales de Terre-Neuve-et-Labrador devraient augmenter de 15 % en 2010, puis de 7 % en 2011.

"Cette année et l'an prochain, la croissance des exportations de Terre-Neuve sera tirée par des cours du pétrole à la hausse et par le redémarrage de la capacité minière à l'arrêt, à quoi devrait s'ajouter un redressement du secteur des produits de la mer", a déclaré M. Peter Hall, économiste en chef d'EDC.

En 2009, en pleine crise économique mondiale, les exportations de la province ont plongé de 42 %. "Après un plongeon de 42 % l'an dernier, Terre-Neuve amorce sa remontée", a ajouté M. Hall dans un discours prononcé à St. John's. "Même avec une croissance de 15 % en 2010 et 7 % en 2011, les exportations resteront inférieures de 28 % aux niveaux records de 2008. Comme pour bien des provinces cette année, la sortie du gouffre est laborieuse, mais Terre-Neuve avance certainement dans la bonne direction."

EDC souligne dans ses prévisions que les perspectives de la province pour 2010 pâtissent de la fermeture permanente d'usines de papier journal et de facteurs fondamentaux encore faibles pour le secteur des produits de la mer.

Le secteur de l'énergie, qui représente 67 % des exportations internationales de la province, devrait enregistrer une croissance de 13 % en 2010, puis de 6 % en 2011.

L'essentiel de la croissance sera tirée par des cours du pétrole probablement à la hausse jusqu'en 2011. EDC prévoit que le cours du brut montera à 69 USD/baril en 2010, puis à 72 USD/baril en 2011.

La production de brut sous-marin devrait baisser légèrement en 2010, plus précisément à Hibernia et Terra Nova, puis stagner en 2011, une nouvelle baisse à Terra Nova étant compensée par une hausse dans les champs satellites d'Hibernia et White Rose.

"Sur une note plus positive, les travaux du projet Hebron sont maintenus pour 2012", a fait remarquer M. Hall.

"Les exportations de produits raffinés de la raffinerie de Come-by-Chance devraient augmenter sensiblement grâce à une hausse des prix et des volumes à l'exportation cette année. Les travaux en cours dans les méga-projets signifient que les perspectives sont bonnes à long terme, mais ces projets n'influeront pas sur les exportations avant 2011."

Le secteur des biens industriels représente 21 % des exportations internationales de la province et, d'après EDC, il enregistrera une croissance de 29 % en 2010, puis de 6 % en 2011.

"Les perspectives provinciales en ce qui concerne les biens industriels, principalement le minerai de fer, ont une fois de plus rapidement changé, a déclaré M. Hall. La production mondiale d'acier, principal moteur de la demande de minerai de fer, a chuté de 8 % en 2009. La production industrielle mondiale redémarrant après avoir nettement fléchi l'an dernier, la demande d'acier augmente."

D'une réduction de la production à IOC et Wabush, on passera à une augmentation cette année, et EDC prévoit des volumes plus importants à l'exportation jusqu'en 2011.

Le secteur agroalimentaire, qui représente 9 % du total des exportations de la province, devrait voir ses exportations diminuer de 1 % en 2010, puis remonter de 9 % en 2011.

"La situation ne semble pas s'améliorer pour les pêcheurs, les prix restant bas à cause d'une demande des consommateurs toujours apathique aux É.-U. et au Japon, d'un dollar de nouveau menaçant et de coûts des intrants en hausse", a expliqué M. Hall.

La prévision de baisse de 1 % en 2010 table sur des prises de crevettes pratiquement inchangées et une légère évolution des prix seulement pour les principales espèces (surtout le crabe et la crevette). La croissance de 9 % prévue pour l'an prochain table sur un raffermissement continu de la consommation mondiale qui entraînera une hausse des prix et aidera à rendre la pêche à la crevette plus économique.

Les exportations canadiennes devraient augmenter de 11 % en 2010, puis de 7,6 % en 2011. Le Canada devrait enregistrer une croissance économique de 2,5 % en 2010, puis de 2,9 % en 2011. Par ailleurs, EDC prévoit une croissance mondiale de 3,7 % en 2010, puis de 4,2 % en 2011. Les Prévisions à l'exportation d'EDC se trouvent à http://www.edc.ca/gef.

Organisme de crédit à l'exportation du Canada, EDC offre des solutions commerciales novatrices pour aider les exportateurs et les investisseurs canadiens à réussir sur les marchés mondiaux. Chaque année, plus de 8 400 entreprises canadiennes et leurs clients étrangers tirent profit de ses connaissances et de ses partenariats pour faire des affaires sur environ 200 marchés. EDC, société financièrement autonome, est un chef de file reconnu dans l'établissement de rapports financiers et l'analyse économique. Elle figure parmi les 100 meilleurs employeurs du Canada pour la neuvième année consécutive.

SOURCE Exportation et développement Canada

Renseignements : Renseignements: Personne-ressources pour les médias: Phil Taylor, Exportation et développement Canada, Tél.: (613) 598-2904, BlackBerry: ptaylor@edc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.