TELUS annonce ses objectifs financiers pour 2010

Augmentation des flux de trésorerie de plus de 40 % grâce à une croissance du BAIIA supérieure à 6 % et à la réduction des dépenses en immobilisations

VANCOUVER, le 15 déc. /CNW/ - TELUS Corporation (T et T.A à la Bourse de Toronto; TU à la Bourse de New York) a annoncé aujourd'hui ses objectifs financiers pour 2010, lesquels témoignent de la réalisation de sa stratégie de croissance nationale axée sur les communications sans fil et la transmission de données. La Société a aussi légèrement modifié ses prévisions annuelles pour 2009.

"Nous pensons que les importants investissements stratégiques que nous avons engagés dans nos réseaux à large bande sans fil et filaires généreront d'excellents résultats en 2010", a déclaré Darren Entwistle, président et chef de la direction de TELUS. "Notre gamme accrocheuse de téléphones intelligents fonctionnant sur notre nouveau réseau sans fil 3G+, associée à nos nouveaux forfaits sans fil simplifiés, nous permettra d'afficher une croissance sur le marché canadien en 2010 et au-delà. TELUS TV, service offert sur notre réseau filaire à large bande élargi, devrait aussi afficher une solide croissance en 2010 et au cours des années suivantes."

"Nous croyons que nos prévisions consolidées correspondront aux objectifs les moins élevés de nos prévisions antérieures, ce qui est dû en partie à la hausse de 30 M$ de nos frais de restructuration estimés au quatrième trimestre", a ajouté Robert McFarlane, vice-président directeur et chef des finances. "Pour 2010, malgré des versements d'impôt en espèces records, nous prévoyons une forte hausse de nos flux de trésorerie, supérieure à 40 %. Nous opérons donc une transition vers une période pluriannuelle de faible intensité du capital après les importants investissements dans nos réseaux à large bande. Cette hausse s'explique aussi par l'importance que TELUS porte toujours à l'accroissement de l'efficience opérationnelle, laquelle devrait permettre en 2010 de contrebalancer l'effet dilutif à court terme des importants investissements de croissance en "J" que représentent les rabais pour les téléphones intelligents sans fil et la croissance du nombre d'abonnés de TELUS TV.

En 2010, TELUS vise des produits d'exploitation consolidés de 9,8 à 10,1 G$, une augmentation de 2 à 5 % par rapport à 2009, ou d'environ 200 à 500 M$. On prévoit que le BAIIA s'établira entre 3,5 et 3,7 G$, une augmentation de 1 à 6 % comparativement à 2009. Le bénéfice par action (BPA) devrait se situer entre 2,90 $ et 3,30 $ en 2010. TELUS s'attend à ce qu'une légère augmentation des dépenses en amortissement et des frais nets de financement, ces derniers étant attribuables à une diminution des revenus d'intérêt en 2010, aura une incidence sur le BPA de 2010. En excluant les incidences fiscales positives et les frais de financement associés au rachat partiel anticipé de billets échéant en juin 2011, à ce jour en 2009, TELUS prévoit une croissance sous-jacente du BPA de 2 à 16 % en 2010.

Voici les objectifs financiers pour 2010 et les prévisions à jour pour 2009 :

    
    -------------------------------------------------------------------------
                                                    Dernières
                                   Objectifs       prévisions    Variation(1)
                                   pour 2010        pour 2009
    -------------------------------------------------------------------------
    Consolidé
      Produits
       d'exploitation          (9,8 à 10,1) G$   (environ 9,6) G$   (2 à 5) %
      BAIIA(2)                  (3,5 à 3,7) G$ (environ 3,475) G$   (1 à 6) %
      Bénéfice par
       action
       (déclaré)(3)             (2,90 à 3,30 $)       (3,10 à     ((9) à 6) %
      Dépenses en                                    3,30 $)(3)
                                                     ((pas de
                                                    changement))
       immobilisations         (environ 1,7 G$)   (environ 2,1 G$    ((19)) %
                                                     ((pas de
                                                     changement))
    Secteur sans fil
      Produits d'exploitation
       (externes)              (4,95 à 5,1) G$  (4,675 à 4,725) G$  (5 à 9) %
                                                     ((pas de
                                                     changement))
      BAIIA(2)              (1,925 à 2,025) G$    (1,90 à 1,95) G$   (nulle à
                                                     ((pas de            5) %
                                                     changement))
    Secteur filaire
      Produits d'exploitation
       (externes)                (4,85 à 5) G$        (environ    ((1) à 6) %
                                                       4,9) G$
      BAIIA(2)              (1,575 à 1,675) G$        (environ      (2 à 8) %
                                                      1,55) G$

    1)  Variation annuelle basée sur les objectifs les plus et les moins
        élevés pour 2010 comparativement à la valeur médiane des dernières
        prévisions pour 2009.
    2)  Le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissements (BAIIA)
        correspond aux produits d'exploitation moins les charges
        d'exploitation et les frais de restructuration et de réduction des
        effectifs. Les frais de restructuration et de réduction des effectifs
        sont estimés à quelque 190 M$ en 2009 et à quelque 75 M$ en 2010.
    3)  Le BPA de 2009 comprend une incidence négative estimée de quelque
        0,21 $ l'action au 4e trimestre entraînée par une augmentation des
        frais de financement associée au rachat partiel anticipé de billets
        libellés en dollars américains, portant intérêt à 8 % et échéant le
        1er juin 2011 largement compensée par les ajustements fiscaux
        positifs prévus au 4e trimestre de 2009 et à ceux du 30 septembre, de
        l'ordre de 0,30 $.
    

TELUS a aussi légèrement modifié aujourd'hui ses prévisions annuelles pour 2009 : ses prévisions relatives aux produits d'exploitation et au BAIIA devraient maintenant correspondre aux objectifs les moins élevés précédemment annoncés. TELUS a maintenu ses prévisions relatives au BPA de 2009, puisque la société prévoit que les frais de financement après impôt négatif de 21 cents associés au rachat partiel anticipé de billets libellés en dollars américains, portant intérêt à 8 % et échéant le 1er juin 2011, seront annulés par des ajustements fiscaux positifs au quatrième trimestre de 2009, et d'un montant équivalent.

L'estimation des frais de restructuration pour 2009 a augmenté de 30 M$, à environ 190 M$ (auparavant : environ 160 M$), pour tenir compte de l'accélération de la mise en œuvre de certaines initiatives, jusque-là prévues pour le début 2010. TELUS continuera de donner la priorité à la réduction des coûts en 2010, et y consacrera un investissement additionnel de quelque 75 M$.

On prévoit que les produits d'exploitation du secteur sans fil de TELUS augmenteront de 5 à 9 % en 2010, et que cette hausse serait en grande partie tributaire de l'augmentation du nombre de branchements aux services sans fil, d'une part, et de la diminution du PMAA, d'autre part. La croissance du secteur, qui enregistrerait un gain de pénétration de quelque 4 %, entraînerait une augmentation du nombre de branchements aux services sans fil. TELUS bénéficiera d'une année entière d'exploitation de son nouveau réseau 3G+, et la hausse des produits d'exploitation de la transmission des données et de l'itinérance contrebalancerait la diminution du PMAA du secteur de la transmission de la voix et l'arrivée de nouveaux concurrents. Le BAIIA du secteur sans fil devrait rester stable ou augmenter de 5 % l'an prochain, malgré l'incidence sur les marges de la hausse des rabais accordés aux clients, nouveaux et existants, à l'achat d'un téléphone intelligent.

Dans le secteur filaire, les produits d'exploitation devraient évoluer entre -1 % et 2 % en 2010, évolution qui tiendra compte de la croissance des services de transmission des données pour les entreprises comme pour le divertissement maison, laquelle sera fortement contrebalancée par le ralentissement de nos segments des appels locaux et interurbains. Le BAIIA du secteur filaire devrait afficher une hausse de 2 à 8 %, issuede la croissance des produits d'exploitation, modeste, de l'augmentation des économies réalisées grâce aux initiatives sur l'efficience et de la diminution des frais de restructuration, lesquelles annuleront partiellement les coûts associés à l'augmentation du nombre d'abonnés à TELUS TV.

En 2010, les immobilisations devraient retourner à des niveaux plus normaux, soit environ 1,7 G$. Cette diminution des immobilisations en 2010 s'explique principalement par la mise sur pied complète et rapide du réseau sans fil HSPA 3G+ de TELUS. Le réseau filaire à large bande pour le service LNPA 2+ sera en grande partie complété en 2010, tandis que la mise à niveau, plus efficiente, vers le service VDSL 2 se déroulera au cours des deux prochaines années.

Principales hypothèses et sensibilités

Aux fins des objectifs pour 2010, la société a utilisé un certain nombre d'hypothèses, notamment sur la concurrence soutenue sur les marchés filaires et sans fil d'affaires et pour particuliers; l'augmentation de la pénétration du marché du sans-fil d'environ 4 points de pourcentage; l'augmentation du nombre de branchements de téléphones intelligents; la pression à la baisse moindre sur les produits moyens par appareil dans le secteur sans fil; de nouveaux concurrents dans le secteur sans fil dès le début de 2010; dans le secteur filaire, pertes stables de lignes d'accès au réseau et poursuite de la pression concurrentielle sur le marché des petites et moyennes entreprises exercée par les sociétés de télévision par câble et de voix sur IP; la poursuite de l'expansion du large bande filaire; l'augmentation importante du coût d'acquisition et de rétention des branchements pour téléphones intelligents et TELUS TV; des dépenses de restructuration et de réduction des effectifs de quelque 75 M$; l'incidence sur le BAIIA des épargnes réalisées grâce aux initiatives sur l'efficience de quelque 135 M$; un taux d'imposition prévu par la loi d'environ 28,5 % à 29,5 %; un sommet des impôts à payer en espèces de 385 M$ à 425 M$ environ; et un taux d'actualisation de la comptabilité des retraites de 5,75 % (150 points de base de moins qu'en 2009) ainsi qu'un rendement à long terme de 7,25 % (comme en 2009).

Nous invitons les investisseurs à lire les énoncés prospectifs ci-dessous, ainsi que les informations connexes, pour obtenir de plus amples renseignements sur les nombreux facteurs économiques, concurrentiels, réglementaires et commerciaux qui pourraient entraîner un écart entre les résultats financiers réels des futures périodes et les prévisions contenues dans le présent communiqué.

Énoncés prospectifs

    
    -------------------------------------------------------------------------
    

Le présent document contient des énoncés prospectifs fondés sur des hypothèses quant aux événements futurs et aux résultats financiers et d'exploitation prévus fondés sur des hypothèses. De par leur nature, ces énoncés peuvent faire l'objet de risques et d'incertitudes. Il existe un risque important que les hypothèses, prévisions et déclarations prospectives se révèlent inexactes. Les lecteurs sont mis en garde de ne pas se fier indûment à ces énoncés et à ces hypothèses, car un certain nombre de facteurs pourraient faire en sorte que les résultats, les conditions, les actions et les événements futurs réels diffèrent considérablement des objectifs, des attentes, des estimations ou des intentions exprimés dans les énoncés prospectifs. Sauf là où la loi'exige, TELUS n'a ni l'intention ni l'obligation d'actualiser ou de modifier ses énoncés prospectifs et se réserve le droit de modifier, en tout temps et à sa seule discrétion, sa pratique actuelle relative à la mise à jour de ses prévisions annuelles.

Les facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent considérablement des résultats prévus comprennent, sans s'y limiter, la concurrence (y compris davantage de concurrence au chapitre des tarifs; la probabilité que les nouveaux concurrents du secteur du sans fil offrent des services début 2010 par suite des enchères de 2008 du spectre de services sans fil évolués; les taux de croissance du secteur, y compris les gains de pénétration du sans fil; les pertes réelles du nombre de lignes d'accès au réseau, l'expérience des nouveaux abonnés à TELUS TV et aux services sans fil; la variabilité du produit moyen par appareil d'abonné aux services sans fil de même que la variabilité des coûts d'acquisition et de fidélisation qui découlent des volumes de nouveaux branchements et de la fidélisation, les ventes de téléphones intelligents et les rabais consentis, ainsi que les coûts d'installation de TELUS TV); la croissance et les fluctuations de l'économie (y compris la vigueur et la persistance de la reprise économique au Canada, de même que le rendement et la capitalisation du régime de retraite et les charges afférentes); les dépenses en immobilisations en 2010 et au-delà (liées aux initiatives du secteur filaire à large bande de la société, à la stratégie de déploiement du réseau sans fil de quatrième génération (4G), et à toutes nouvelles enchères de spectre sans fil organisées par Industrie Canada); le financement et les obligations liées à la dette (y compris la capacité de mener des opérations de refinancement); les questions fiscales (y compris la déchéance ou le report du paiement d'importants montants d'impôts en espèces); les développements touchant les ressources humaines (y compris la négociation collective en cours au Québec et les conventions collectives échéant fin 2010); l'intégration d'entreprises et les réorganisations internes (y compris la capacité de mettre en œuvre avec succès des initiatives de réduction des coûts et de réaliser les épargnes prévues); la technologie (y compris la dépendance à des systèmes et à la technologie de l'information, les choix technologiques relatifs à la large bande et au sans-fil et les plans de lancement, le choix des fournisseurs et la capacité de ces derniers à maintenir leurs gammes de produits et à offrir les services voulus, l'évolution prévue des nouvelles technologies de même que le passage à la technologie de la quatrième génération, les avantages futurs prévus et le rendement de la technologie sans fil HSPA (d'après l'anglais high speed packet access) et son évolution à long terme, la mise en œuvre réussie de l'entente conclue avec Bell Canada visant la mise en place et le partage du réseau afin d'assurer l'efficience au chapitre des coûts et de réduire les risques liés au déploiement, le déploiement et l'exploitation fructueux de nouveaux réseaux sans fil ainsi que le lancement réussi de nouveaux produits (comme les nouveaux appareils HSPA), de nouveaux services et de nouveaux systèmes de soutien); les approbations réglementaires et les changements à la réglementation (y compris l'interprétation et la mise en application des règles concernant le partage des pylônes d'antennes et les services d'itinérance, la préparation et l'incidence des prochaines enchères de licences de spectre ainsi que les modifications potentielles aux restrictions à la propriété étrangère); les risques liés aux processus (y compris la conversion des systèmes existants et l'intégration du système de facturation de même que la mise en œuvre d'ententes complexes entre entreprises dans le cadre desquelles la disponibilité des ressources et le degré de coopération des autres fournisseurs de service pourraient avoir des incidences négatives); les développements touchant la santé, la sécurité et l'environnement; les litiges et les questions d'ordre juridique; les événements touchant la poursuite des activités (y compris les menaces provenant d'activités humaines et les menaces naturelles); les acquisitions ou dessaisissements à venir, et les autres facteurs de risque dont il est question dans le présent document et qui sont mentionnés de temps à autre dans les rapports et les documents d'information publiés par TELUS, y compris son rapport annuel, sa notice annuelle et d'autres documents déposés auprès des commissions des valeurs mobilières au Canada (sur SEDAR, à l'adresse sedar.com) et aux États-Unis, y compris sur formulaire 40-F (sur EDGAR, à l'adresse sec.gov).

Pour obtenir de plus amples détails, se reporter à la section 10 : "Risques et gestion des risques" du rapport de gestion annuel de 2008 de TELUS, ainsi qu'aux mises à jour de cette section dans les rapports de gestion trimestriels 2009 de TELUS.

    
    -------------------------------------------------------------------------
    

TELUS

TELUS (T et T.A à la Bourse de Toronto; TU à la Bourse de New York) est l'une des plus importantes sociétés de télécommunications au Canada, grâce à des produits d'exploitation annuels de 9,6 milliards de dollars et à 11,9 millions de connexions clients, dont 6,4 millions d'abonnés à des services mobiles, 4,1 millions de lignes d'accès pour réseau filaire, 1,2 million d'abonnés à des services Internet et plus de 100 000 clients de TELUS TV. Dirigée depuis 2000 par Darren Entwistle, président et chef de la direction, TELUS offre une gamme complète de produits et de services de communication, notamment des services de transmission de données et de la voix, des services IP et des services vidéo et de divertissement. Poursuivant leur objectif consistant à donner dans les communautés, TELUS, les membres de l'équipe et les retraités ont versé 137 millions de dollars à de nombreux organismes caritatifs et sans but lucratif, et fait plus de 2,6 millions d'heures de bénévolat dans les communautés depuis 2000. En outre, TELUS a créé neuf comités d'investissement communautaire d'un bout à l'autre du pays, lesquels dirigent ses initiatives philanthropiques. Pour obtenir de plus amples renseignements sur TELUS, veuillez consulter le site www.telus.com.

SOURCE TELUS Corporation

Renseignements : Renseignements: Anne-Julie Gratton, Relations médiatiques de TELUS, (416) 320-0364, Aj.gratton@telus.com

Profil de l'entreprise

TELUS Corporation

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.