Téléfilm Canada présente une étude sur les auditoires dont les résultats révèlent deux segments clés de spectateurs pour les émissions de télévision et les films canadiens

TORONTO, le 2 nov. 2016 /CNW Telbec/ - Téléfilm Canada a révélé une nouvelle étude intitulée Comprendre et interpeller les auditoires, dans le cadre du Playback Marketing Summit. Commandée par Téléfilm et ses partenaires, Creative BC, le Fonds des médias du Canada, la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC) et la Société de développement de l'industrie des médias de l'Ontario (SODIMO), l'étude a été menée par Nielsen, une entreprise spécialisée dans les tendances de consommation à l'échelle mondiale. Parmi les résultats obtenus, deux segments d'auditoires canadiens, « Curieux » et « Identitaire », ont été identifiés comme les principaux groupes ciblés par la promotion du contenu canadien. Ensemble, ces deux segments représentent 50 % des consommateurs de contenu du pays.

« Fournir de l'intelligence d'affaires nous permet d'aider l'industrie à prendre de meilleures décisions », indique Carolle Brabant, directrice générale de Téléfilm Canada. « L'étude regorge de renseignements précieux sur les habitudes de visionnement et les préférences des consommateurs canadiens en matière de produits audiovisuels. Par exemple, en identifiant deux segments d'auditoires clés, « Curieux » et « Identitaire », et en révélant les genres de films qu'ils préfèrent, l'étude aidera les producteurs et les promoteurs de contenu canadien à mieux cibler leurs auditoires. Je suis également ravie de constater que, comme le démontre l'étude, près des trois quarts des Canadiens sondés sont d'avis que Téléfilm joue un rôle important pour le cinéma canadien. Il s'agit là d'un vote de confiance envers le soutien du secteur public aux talents du Canada. »

Faits saillants de l'étude

  • Lorsqu'ils produisent du contenu canadien et qu'ils en font la promotion, les producteurs et les organismes de financement devraient viser en premier lieu les spectateurs canadiens correspondant au segment « Curieux » -- des fanatiques de cinéma qui aiment tous les genres de films, des superproductions aux films plus modestes, qui apportent du piquant et de la nouveauté -- et au segment « Identitaire » -- des spectateurs qui regardent du contenu pour élargir leurs horizons et qui considèrent les films comme une occasion d'apprendre.
  • Regarder des films et des émissions de télévision prend une place importante dans la vie des Canadiens : 53 % d'entre eux regardent des émissions de télévision au moins une fois par jour, et 50 % regardent des films au moins une fois par semaine.
  • Les Canadiens consomment de plus en plus de contenu, et ce, sur toutes les plateformes. Comparativement à l'an dernier, la consommation des spectateurs sondés a augmenté de 13 % pour les émissions de télévision, de 3 % pour les films, de 15 % pour les vidéos non traditionnelles (tels que des vidéos sur YouTube, des séries web et des courts métrages) et de 2 % pour les documentaires.
  • Les Canadiens ont une attitude très positive envers les films canadiens et Téléfilm Canada. En effet, 74 % des Canadiens considèrent que Téléfilm joue un rôle important en offrant une aide financière au secteur privé pour produire des œuvres distinctement canadiennes qui plaisent à des auditoires nationaux et internationaux.

Informations pertinentes pour l'industrie
Les résultats de l'étude permettent de mieux saisir ce que les producteurs de contenu devraient prendre en considération lorsqu'ils produisent ou font la promotion du contenu à l'intention des spectateurs appartenant aux segments « Curieux » et « Identitaire ». Ils doivent par exemple :

  • S'assurer que les productions et les films canadiens sont distribués sur des sites de lecture en continu;
  • Envisager de diffuser des bandes-annonces et de courtes vidéos sur des sites comme YouTube;
  • S'assurer que les bandes-annonces des films canadiens sont rapidement mises en ligne;
  • Trouver des solutions pour améliorer la distribution des films canadiens dans les grands multiplexes ou améliorer la façon dont les films y sont promus;
  • Tenter d'entretenir des relations avec de plus petites salles de cinéma ou de les subventionner pour qu'elles puissent continuer à présenter des films à leurs auditoires de niche; et
  • Trouver de nouvelles méthodes de curation du contenu, comme afficher des listes de films de différentes catégories sur des sites que les consommateurs visitent régulièrement (comme IMDb).

Selon Prem Gill, chef de la direction de la Creative BC : « Nous savons que les auditoires consomment plus de contenu que jamais. En utilisant ces données pour mieux comprendre nos spectateurs, les investisseurs et l'industrie peuvent allouer les ressources de manière collaborative et stratégique et assurer ainsi une croissance durable. »

D'ajouter Valerie Creighton, présidente et chef de la direction du Fonds des médias du Canada : « Dans une ère d'abondance où les habitudes de consommation évoluent constamment, il est essentiel pour l'industrie, qu'il s'agisse des producteurs, des distributeurs ou des investisseurs, de mieux comprendre les auditoires d'aujourd'hui. En révélant ce qui motive les auditoires, comment les interpeller et ce qu'ils valorisent dans le contenu qu'ils regardent, les résultats de l'étude nous permettront de mieux positionner le contenu canadien dans l'univers numérique sans frontières d'aujourd'hui. »

Selon Monique Simard, présidente et chef de la direction de la SODEC : « Les temps changent, c'est indéniable. Pour nous arrimer aux enjeux qui découlent de ces grandes transformations et continuer à accomplir notre mission de soutien et de développement des entreprises culturelles, nous nous devons de mieux comprendre les habitudes de consommation qui définissent nos auditoires aujourd'hui. Ces renseignements servent constamment à mieux définir nos interventions et sont précieux pour l'industrie également. »

D'ajouter Karen Thorne-Stone, présidente et chef de la direction de la SODIMO : « La Société de développement de l'industrie des médias de l'Ontario s'intéresse grandement à la recherche qui nous informe sur la façon dont le contenu peut rejoindre les auditoires. Les réalisateurs canadiens créent des productions cinématographiques et télévisuelles captivantes et de grande qualité, et ces données aideront les producteurs et les distributeurs de l'Ontario et de l'ensemble du Canada à cibler leur mise en marché et leur diffusion pour atteindre efficacement les segments clés des auditoires au sein d'un marché numérique extrêmement compétitif. »

Méthodologie
Le rapport Comprendre et interpeller les auditoires est basé sur une étude en deux volets menée par Nielsen. Dans la première partie de l'étude, Nielsen a procédé à un sondage en ligne entre le 27 mai et le 10 juin 2016 auprès de 3 010 résidents canadiens, anglophones et francophones, âgés de 15 ans et plus. D'après les résultats de ce sondage, Nielsen a identifié cinq segments de spectateurs de films. Dans la deuxième partie de l'étude, Nielsen a organisé des groupes de discussion avec les segments « Curieux » et « Identitaire » qui, ensemble, représentent 50 % des spectateurs de contenu au Canada. Les groupes de discussion, réunissant un total de 59 participants, ont eu lieu à Toronto et Vancouver (en anglais) et à Montréal et Québec (en français) du 20 au 28 septembre 2016.

L'étude complète est disponible ici.

À propos de Téléfilm Canada -- Du talent. À portée de vue.
Célébrant son 50e anniversaire en 2017, Téléfilm est vouée à la réussite de l'industrie audiovisuelle canadienne sur les plans culturel, commercial et industriel. Grâce à ses programmes de financement et de promotion, Téléfilm appuie des entreprises dynamiques et des créateurs de talent ici et à l'international. De plus, Téléfilm formule des recommandations auprès du ministère du Patrimoine canadien concernant la certification des coproductions audiovisuelles régies par des traités, et elle administre les programmes du Fonds des médias du Canada. Lancé en 2013, le Fonds des talents recueille des dons privés qui servent principalement à soutenir les talents émergents. Visitez telefilm.ca et suivez-nous sur Twitter à twitter.com/telefilm_canada et Facebook au facebook.com/telefilmcanada.

 

SOURCE Téléfilm Canada

Renseignements : pour les médias : Douglas Chow, chef, Relations publiques, Téléfilm Canada, 514 283-0838, poste 2048 ou 1-800-567-0890, douglas.chow@telefilm.ca

LIENS CONNEXES
http://www.telefilm.ca/

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.