Téléfilm Canada annonce que le film Félix et Meira représentera le Canada dans la course à l'Oscar du Meilleur film en langue étrangère en 2016

MONTRÉAL, le 25 sept. 2015 /CNW Telbec/ - Téléfilm Canada, qui préside le comité de sélection pancanadien des Oscars, a le plaisir d'annoncer que Félix et Meira, réalisé par Maxime Giroux, représentera le Canada dans la course aux nominations pour le Meilleur film en langue étrangère lors de la 88e cérémonie des Oscars, qui aura lieu le 28 février 2016 à Hollywood.

« Félix et Meira, cette histoire d'amour entre deux protagonistes que tout sépare, a su toucher les auditoires d'ici et d'ailleurs », a déclaré Carolle Brabant, directrice générale de Téléfilm. « Présenté dans plus d'une cinquantaine de festivals du monde entier, ce récit à la valeur universelle s'est aussi mérité plusieurs prix. Maintenant en route vers les Oscars pour une éventuelle nomination, je souhaite, au nom de Téléfilm, la meilleure des chances à toute l'équipe de talents derrière ce film. »

Maxime Giroux, réalisateur, s'est également exprimé : « Quand nous avons commencé le projet Félix et Meira en 2011, jamais nous n'aurions imaginé que le film aurait autant de succès une fois terminé. Le processus de recherche de financement a été particulièrement difficile, mais jamais nous n'avons douté du fort potentiel de ce film unique. Et nous avions raison d'y croire : non seulement le film a-t-il raflé près d'une vingtaine de prix dans des festivals, il a aussi été vendu sur une quinzaine de territoires internationaux et a emporté l'adhésion du public canadien lors de sa sortie en salle à l'hiver 2015.  Aujourd'hui nous avons l'honneur de représenter le Canada pour l'Oscar du Meilleur film en langue étrangère. Nous aimerions remercier tous les partenaires financiers ayant soutenu le film et tout particulièrement Téléfilm Canada, qui a cru en ce projet dès le début. Évidemment, ce film n'aurait jamais vu le jour sans la dévotion totale et le travail acharné de tous les comédiens et artisans, cette excellente nouvelle que nous apprenons aujourd'hui leur appartient tout particulièrement. Wow ! »

Félix et Meira
Depuis sa première au Festival international du film de Toronto en 2014 où il avait remporté le prestigieux prix pour le Meilleur long métrage canadien, Félix et Meira n'a cessé de toucher les auditoires. Dans son troisième long métrage, Maxime Giroux (Jo pour Jonathan, Demain) dépeint une histoire d'amour improbable entre Félix, un Québécois de souche, et Meira, une mère de famille juive hassidique.

Les critiques de cinéma ont aussi salué ce compte-rendu sensible de la vie d'une communauté encore méconnue, reposant essentiellement sur le travail de recherche du réalisateur et de son coscénariste, Alexandre Laferrière. Le film a par ailleurs gagné, outre ses neuf autres récompenses,  le Prix Tobias Szpancer du Meilleur film de la section Between Judaism and Israelism au 30e Festival international du film de Haïfa en Israël. Il a également obtenu quelque 500 000 $ en recettes-guichet aux États-Unis.

Rendu possible grâce au financement du Fonds du long métrage du Canada de Téléfilm et produit par Nancy Grant et Sylvain Corbeil de Metafilms (Mommy, Juste la fin du monde), il met en scène Martin Dubreuil (L'affaire Dumont) dans le rôle de Félix et Hadas Yaron (Le cœur a ses raisons) dans celui de Meira. Les autres comédiens sont Luzer Twersky, Anne-Élizabeth Bossé (Les Amours imaginaires), Benoît Girard et Josh Dolgin. Enfin, FunFilm Distribution a assuré la distribution alors qu'Urban Distribution International est responsable des ventes internationales.

Processus de sélection pour la catégorie du Meilleur film en langue étrangère
Téléfilm Canada coordonne et préside le comité de sélection pancanadien. Le comité est composé de 23 délégués du cinéma canadien détenant un droit de vote et représentant les principaux organismes gouvernementaux et associations de l'industrie cinématographique nationale.

En 2014, un nombre record de 83 pays avaient soumis leur film à l'Academy of Motion Picture Arts and Sciences en vue d'une éventuelle nomination dans la catégorie du Meilleur film en langue étrangère. Un seul film par pays est accepté; il doit être produit à l'extérieur des États-Unis; une autre langue que l'anglais doit y être prédominante, et il doit avoir été à l'affiche pendant sept jours consécutifs dans son propre pays entre le 1er octobre 2014 et le 30 septembre 2015. Une courte liste de neuf candidats sera dévoilée à la fin de décembre 2015 et, le 14 janvier 2016, les titres des cinq films qui seront mis en nomination par un vote de l'Academy of Motion Picture Arts and Sciences seront dévoilés.

Pour plus d'information sur les règlements de l'Académie.

Les 18 fugitives soumis par le Palestinian Ministry of Culture à l'Academy of Motion Picture Arts and Sciences
Ce documentaire d'animation, maintes fois récompensé, raconte l'histoire des habitants de Beit Sahour qui ont tenté de développer l'industrie laitière au début de la première Intifada, afin de mettre fin à leur dépendance alimentaire envers Israël. Le film a été coréalisé par Paul Cowan (Going the Distance), un Canadien déjà nommé aux Oscars, et Amer Shomali, un réalisateur et artiste visuel palestinien. Les producteurs sont Ina Fichman (Intuitive Pictures) et Nathalie Cloutier (ONF) alors que les producteurs exécutifs sont Saed Andoni (Dar Films), Dominique Barneaud (Bellota Films) et Colette Loumède (ONF). Le film est distribué par Kino Lorber aux États-Unis.

Le Canada dans la catégorie du Meilleur film en langue étrangère des Oscars
Dans l'histoire des Oscars, huit films canadiens se sont retrouvés en nomination officielle dans la catégorie Meilleur film en langue étrangère : en 2013, Rebelle de Kim Nguyen; en 2012, Monsieur Lazhar de Philippe Falardeau et In Darkness d'Agnieszka Holland (une coproduction minoritaire avec la Pologne et l'Allemagne); en 2011, Incendies de Denis Villeneuve; en 2007, Water de Deepa Mehta; ainsi que trois films de Denys Arcand, Le Déclin de l'empire américain en 1987, Jésus de Montréal en 1990 et Les Invasions barbares en 2004, le seul film canadien à avoir remporté la statuette dans cette catégorie.

Membres du comité de sélection pancanadien pour le choix du film canadien qui sera soumis à l'Academy of Motion Picture Arts and Sciences
Académie canadienne du cinéma et de la télévision (ACCT) 
Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada 
Alberta Media Production Industries Association (AMPIA)
Alliance of Canadian Cinema, Television and Radio Artists (ACTRA)
Alliance québécoise des techniciens de l'image et du son (AQTIS)
Association canadienne de la production médiatique (CMPA)
Association des réalisateurs et réalisatrices du Québec (ARRQ)
Association québécoise de la production médiatique (AQPM)
Association québécoise des critiques de cinéma (AQCC)
Conseil des arts du Canada
Creative BC
Creative Saskatchewan
Guilde canadienne des réalisateurs
Nova Scotia Business
Musique et Film Manitoba
Office national du film du Canada
Société de développement de l'industrie cinématographique de Terre-Neuve et Labrador
Société de développement de l'industrie des médias de l'Ontario (SODIMO)
Société de développement des entreprises culturelles (SODEC)
Société des auteurs de radio, télévision et cinéma du Québec (SARTEC)
Tourisme, Patrimoine et Culture -- Nouveau-Brunswick
Union des artistes
Yukon Film & Sound Commission

À propos de Téléfilm Canada -- Du talent. À portée de vue.
Créée en 1967, Téléfilm est vouée à la réussite de l'industrie audiovisuelle canadienne sur les plans culturel, commercial et industriel. Grâce à ses différents programmes de financement et de promotion, Téléfilm appuie des entreprises dynamiques et des créateurs de talent ici et à l'international. De plus, Téléfilm formule des recommandations auprès du ministère du Patrimoine canadien et des Langues officielles concernant la certification des coproductions audiovisuelles régies par des traités. Elle administre également les programmes du Fonds des médias du Canada ainsi que le Fonds des talents, une nouvelle initiative financée par des dons privés. Visitez telefilm.ca et suivez-nous sur Twitter à twitter.com/telefilm_canada et Facebook au www.facebook.com/telefilmcanada.FR.

 

SOURCE Téléfilm Canada

Renseignements : Françoise Lapointe, conseillère, Communications externes, Téléfilm Canada, 514 283-0838, poste 2028 ou 1-800-567-0890, francoise.lapointe@telefilm.ca

RELATED LINKS
http://www.telefilm.gc.ca/

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.