Téléassistance en soins de plaies: unique au Canada

SHERBROOKE, QC, le 17 févr. /CNW/ - Un nouveau service est lancé aujourd'hui : la téléassistance en soins de plaies (TASP). Munie d'une caméra et d'un système audio, une infirmière filme la plaie de son patient. En même temps, dans un autre établissement, une infirmière experte reçoit ces images. Ensemble, elles discutent en direct de l'évaluation et du traitement. La TASP augmente l'accessibilité aux soins, permet de traiter les patients dans leur milieu, diminue les visites à l'urgence et peut prévenir les complications des plaies chroniques. Parce qu'elle repose à la fois sur un réseau clinique d'infirmières spécialement formées et sur l'uniformisation des façons de faire, la TASP est unique au Canada.

La TASP est un projet du Réseau universitaire intégré de santé (RUIS) de l'Université de Sherbrooke, réseau qui couvre l'Estrie, une partie de la Montérégie et du Centre-du-Québec. Les infirmières expertes du CHUS ont été les premières à soutenir à distance et en temps réel leurs collègues des centres de santé et de services sociaux (CSSS) de l'Estrie. Mais bientôt, une dizaine d'infirmières expertes réparties dans différents établissements du RUIS pourront, à leur tour, accompagner d'autres infirmières se trouvant dans plus de 70 points de service.

"Notre établissement fut le premier en Estrie à offrir une clinique virtuelle en soins de plaies reliée à l'équipe professionnelle du CHUS. Nos patients ont été agréablement surpris et satisfaits du service live reçu. Ils sont heureux de pouvoir demeurer dans leur milieu et d'avoir facilement accès à des services spécialisés. À tel point que cette nouvelle technologie sera implantée ce printemps à notre point de service de Lambton et un peu plus tard, au cours de l'année, à celui de St-Ludger", se réjouit Pierre Latulippe, directeur général du CSSS du Granit.

Un rôle élargi pour les infirmières

Les infirmières expertes et quelque quatre-vingt infirmières des CSSS du RUIS seront spécialement formées à la clinique virtuelle et adopteront toutes les mêmes façons de faire en matière de soins de plaies. Deux infirmières du CHUS ont élaboré le cadre de référence relatif aux soins de plaies chroniques Aidez-moi, s'il-vous-"plaie"!, ouvrage qui sert à la formation et qui sera utilisé partout dans le RUIS. L'uniformisation des soins implique une formation de 35 heures et une formation continue en réseau virtuel.

"La téléassistance en soins de plaies élargit le rôle des infirmières, puisque le service repose sur leur expertise. Elles pourront elles-mêmes établir un plan de traitement, prodiguer des soins, réaliser des techniques spécialisées et effectuer le suivi de patients souffrant de plaies de pression, d'ulcères des membres inférieurs, d'ulcères du pied diabétique et autres plaies chroniques complexes. Ces activités augmentent leur autonomie et leur marge décisionnelle. C'est un nouveau partage des champs d'exercices professionnels", souligne Céline Gervais, directrice des soins infirmiers au CHUS.

La téléassistance en soins de plaies a vu le jour grâce à un partenariat avec le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec (MSSS) et Inforoute santé du Canada, qui y ont investi près de 4 M$. Le service s'appuie sur une imposante structure informatique et utilise une technologie sans fil. Le son et les images transitent sur le Réseau privé de télécommunications du MSSS, le RTSS. C'est un réseau totalement sécuritaire, qui garantit l'intégrité et la confidentialité des données.

"Les soins à apporter aux plaies sont souvent complexes et les infirmières spécialisées en ce domaine sont peu nombreuses. Le projet de télésanté en soins de plaies assurera un accès aux traitements de pointe à la population du territoire du RUIS de l'Université de Sherbrooke et favorisera le maintien à domicile de patients qui, autrement, auraient dû séjourner des jours, voire des semaines à l'hôpital", indique le docteur Michel A. Bureau, directeur général à la Direction générale des services de santé et de médecine universitaire du ministère de la Santé et des Services sociaux.

"Les innovations technologiques comme la téléassistance amènent les soins spécialisés aux patients et aux collectivités dans le besoin, dit Louise Beauchesne, directrice exécutive régionale - Québec, Inforoute Santé du Canada. Le programme de téléassistance en soins de plaies au Québec est un autre exemple de la façon dont les investissements dans les systèmes de dossiers de santé électroniques améliorent l'accès aux soins, au moment où les patients en ont le plus besoin."

"La télésanté est une voie d'avenir pour la santé parce qu'elle facilite l'accès aux services, favorise l'autonomie des régions et réduit l'isolement des professionnels. Le RUIS de l'Université de Sherbrooke est donc extrêmement fier de l'implantation de la téléassistance en soins de plaies sur son territoire. Tous les partenaires y ont travaillé sans compter et nous leur levons notre chapeau. Nul doute que dans un proche avenir d'autres services de télésanté se déploieront dans notre territoire, dans l'intérêt premier du patient", conclut Patricia Gauthier, directrice générale du CHUS et présidente du RUIS de l'Université de Sherbrooke.

À propos du RUIS de l'Université de Sherbrooke

En 2003, le MSSS divisait le territoire du Québec en quatre grands Réseaux universitaires intégrés de santé (RUIS), chacun étant rattaché à une faculté de médecine (Sherbrooke, McGill, Montréal et Laval). L'objectif était d'assurer aux régions un appui dans l'organisation et la continuité des soins et services, un soutien tangible aux soins spécialisés et aux activités de formation ainsi qu'un renouveau académique. Sous le volet clinique, le RUIS de l'Université de Sherbrooke couvre l'Estrie, une partie de la Montérégie et du Centre-du-Québec. C'est ainsi que le CHUS, principal partenaire de l'Université de Sherbrooke, est appelé à desservir près d'un million de personnes pour certains soins surspécialisés.

Photos et vidéo au http://www.chus.qc.ca/Fr/profetablis/teleassistance-soins-plaies.asp

SOURCE Inforoute Santé du Canada

Renseignements : Renseignements: Colette Pellerin, Directrice des communications et des affaires publiques, Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke, (819) 346-1110 poste 29035, cpellerin.chus@ssss.gouv.qc.ca; Dan Strasbourg, Director, Corporate Communications, Canada Health Infoway, Tel: (416) 595-3424, dstrasbourg@infoway-inforoute.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.