Technoparc Montréal - Un bilan économique significatif et des règles administratives à améliorer

MONTRÉAL, le 18 juin 2015 /CNW Telbec/ - Technoparc Montréal a tenu à réagir suite au dépôt du rapport du Vérificateur général de Montréal.  Ce dernier, dans le cadre d'un exercice d'optimisation des ressources, a émis des réserves sur certains aspects touchant le fonctionnement de Technoparc Montréal pour la période 2012-2014.

Rappelons que Technoparc Montréal n'est pas une société paramunicipale liée à la Ville de Montréal, mais un organisme à but non lucratif (OBNL) dont le mandat est de développer un ensemble de terrains à vocation industrielle et scientifique dans un objectif de maximisation de retombées économiques pour la métropole.  

À cet égard, le bilan économique de Technoparc est significatif.  Depuis 2008, le nombre d'entreprises ayant pignon sur rue dans les espaces de Technoparc Montréal est passé de 30 à 91, l'emploi a suivi la même lignée bondissant d'environ 2 800 emplois à 5 625 sur la même période.  Les ventes de terrain, qui permettent l'arrivée de ces entreprises, se chiffraient à 384 000 $ en 2010, elles ont atteint le cap des 11 M$ en 2014. 

Rappelons que tout récemment, Technoparc Montréal concrétisait un important investissement de 275 M$ par une importante société biopharmaceutique étrangère. 

Ainsi, l'ensemble des revenus directs générés par Technoparc Montréal pour la Ville de Montréal est largement supérieur aux subventions octroyées.  Pour la période visée, soit 2012-2014, les revenus versés à la Ville de Montréal par Technoparc Montréal ont été de 13,68 M$ par rapport à des subventions totalisant 7,8 M$, soit 1,75 fois la valeur des subventions reçues.  Parallèlement, l'avoir en équité détenu par la Ville de Montréal dans les états financiers de Technoparc Montréal est passé de 5 M$ à 10 M$.

Malheureusement, le rapport du Vérificateur général n'a pas jugé bon d'inclure dans son analyse les revenus autonomes pas plus que l'impact financier positif associé à la consolidation des états financiers de Technoparc Montréal à ceux de la Ville de Montréal.  Ainsi, que ce soit en rendement économique ou en rendement comptable, Technoparc a livré la marchandise. 

« L'impact de Technoparc Montréal sur l'économie montréalaise est important et est en croissance.  Nous sommes plus que satisfaits du chemin parcouru depuis 2008 et croyons fortement en l'avenir et dans le pouvoir d'attraction  de nos installations et projets.   Notre objectif est de continuer d'être un acteur de premier plan dans la transformation économique de Montréal », a déclaré le président-directeur général de Technoparc Montréal, monsieur Mario Monette.

Technoparc Montréal accueille de façon constructive les recommandations du rapport du Vérificateur général de Montréal.  Celles-ci proposent des améliorations de processus quant à la reddition de compte, la gouvernance et les règles internes.   Technoparc Montréal a, en ce sens, déjà déposé et mis en branle un plan d'action.   Quant aux observations du Vérificateur général sur la rémunération et les avantages sociaux du PDG, une étude externe sera réalisée sur ces éléments afin de guider le conseil d'administration dans une mécanique d'amélioration continue.

« Nous prenons au sérieux les observations et recommandations du Vérificateur général.   Celles-ci s'inscrivent dans un examen des aspects entourant le contrat de gestion intervenu entre la Ville et Technoparc Montréal pour le versement d'une contribution financière annuelle.  Lorsqu'on considère ce que Technoparc Montréal génère en termes de revenus, d'impôts fonciers et autres impacts économiques, on peut conclure que la Ville de Montréal sort gagnante de son partenariat avec notre organisation », a conclu monsieur Monette.

À propos de Technoparc Montréal

Fondé en 1987, Technoparc Montréal contribue au développement scientifique et technologique de Montréal en favorisant l'implantation d'entreprises et de centres de recherche dans les secteurs des sciences de la vie, de l'aérospatiale, des TIC et des technologies propres. En plus d'un centre de services destiné aux PME, Technoparc Montréal est promoteur de deux sites spécialisés, le Campus Saint-Laurent qui héberge 91 entreprises employant 5 625 travailleurs et le futur Éco-campus Hubert Reeves.

 

SOURCE Technoparc Montréal

Renseignements : Pierre Langlois, Cohn & Wolfe | Montréal, pierre.langlois@cohnwolfe.ca, 514-845-7044


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.