TD Bank, la banque américaine la plus pratique, augmente sa présence dans le
marché attrayant de la Floride

Remarque : Tous les montants sont en dollars américains sauf avis contraire.

    
    -   TD Bank acquiert certains éléments d'actif et de passif de la
        Riverside National Bank of Florida, de la First Federal Bank of North
        Florida et de l'AmericanFirst Bank.
    -   Ces acquisitions accélèrent la croissance de la TD dans le marché
        attrayant et riche en dépôts de la Floride.
    -   Grâce à cette transaction, TD Bank possède maintenant plus de 100
        points de service en Floride.
    

CHERRY HILL, NJ, PORTLAND, ME et TORONTO, le 16 avr. /CNW/ - TD Bank, la banque américaine la plus pratique (TD Bank, National Association, Wilmington, Delaware, "TD Bank"), une filiale en propriété exclusive du Groupe Financier Banque TD (inscrit à la Bourse de Toronto et à la Bourse de New York sous le symbole "TD"), a annoncé aujourd'hui qu'elle a acquis certains éléments d'actif et de passif de la Riverside National Bank of Florida ("Riverside"), de la First Federal Bank of North Florida ("First Federal") et de l'AmericanFirst Bank ("AmericanFirst") par l'entremise de la FDIC (Federal Deposit Insurance Corporation). Cette transaction prend effet immédiatement.

"Cette transaction, combinée au succès de notre franchise américaine, nous place dans une position encore plus dominante à mesure que nous continuons de bâtir la première banque vraiment nord-américaine, souligne Ed Clark, président et chef de la direction du Groupe Financier Banque TD. Nous sommes extrêmement heureux de ces acquisitions. Elles viennent ajouter des points de service de qualité à notre réseau de succursales dans des marchés cibles et nous permettent d'accélérer notre croissance interne en Floride de cinq ans, sans courir trop de risques liés au crédit. Bref, tout le monde y gagne, tant les clients que les actionnaires."

TD Bank a conclu une convention d'achat et de prise en charge avec la FDIC par laquelle les 58 succursales de Riverside du centre de la Floride viendront s'ajouter à son réseau par ailleurs déjà en pleine croissance. Des conventions distinctes couvrent les huit points de service de First Federal et les trois points de service d'AmericanFirst. En vertu de cette transaction, TD Bank ajoute aussi un total de 80 guichets automatiques bancaires (GAB) à son réseau.

"Ces acquisitions nous permettent d'avoir une présence encore plus forte dans le marché névralgique en pleine expansion de la Floride en élargissant notre réseau dans cette région à quelque 100 succursales, affirme Bharat Masrani, président et chef de la direction, TD Bank. Nous sommes ravis de conclure cette transaction qui nous donne l'occasion non seulement d'augmenter notre présence aux États-Unis, mais également de collaborer avec la FDIC pour maintenir la stabilité du système financier américain et la confiance que le public a en celui-ci.

"Ces acquisitions représentent une occasion importante d'accroître nos activités dans un court délai et d'une manière rentable, poursuit M. Masrani. De plus, en donnant à plus de clients dans ce marché en ébullition la chance de faire affaire avec la banque américaine la plus pratique, nous démontrons notre engagement envers les communautés de la Floride."

    
    Voici quelques éléments clés de la transaction :

    -   Elle favorise notre stratégie de croissance par la création de
        nouvelles succursales;
    -   Elle ajoute des succursales de qualité dans des marchés cibles;
    -   Elle nous permet de mettre la main sur 40 emplacements de choix pour
        d'éventuelles succursales;
    -   Notre exposition au risque lié au crédit est limitée;
    -   Elle n'a aucune incidence notable sur le capital et le bénéfice net;
    -   Nous acquérons 3,8 milliards de dollars d'actifs, y compris
        2,1 milliards de dollars de prêts, le tout couvert par un accord de
        partage des pertes;
    -   Nous assumons 3,1 milliards de dollars en dépôts;
    -   La FDIC couvre 50 % des pertes jusqu'à concurrence des seuils
        suivants, puis 80 % des pertes dépassant ces seuils :
        -   Riverside National Bank of Florida : 442 millions de dollars
        -   First Federal Bank of North Florida : 58 millions de dollars
        -   AmericanFirst Bank : 18 millions de dollars
    

Les dépôts des clients existants de Riverside, de First Federal et d'AmericanFirst continueront d'être assurés par la FDIC jusqu'à concurrence de la limite assurable. Les clients peuvent continuer d'effectuer leurs opérations bancaires dans ces succursales et seront toujours servis par les mêmes équipes accueillantes. Ils continueront d'avoir accès à leur argent par l'entremise de chèques ou en utilisant les GAB ou leur carte de débit. Les chèques tirés aux banques Riverside, First Federal et AmericanFirst seront encore traités, et les clients possédant des emprunts devront poursuivre leurs versements selon les modalités habituelles. La TD est l'une des institutions financières les plus importantes et respectées en Amérique du Nord, et les clients peuvent être sans craintes : les dépôts effectués à TD Bank sont en sécurité.

Les clients de Riverside, de First Federal et d'AmericanFirst qui ont des questions au sujet de la transaction peuvent communiquer sans frais avec TD Bank au 1-888-751-9000.

"Ces acquisitions apporteront aux clients de Riverside, de First Federal et d'AmericanFirst une plus grande stabilité. Leur épargne est dorénavant en sécurité, grâce à la force et à la stabilité financière de la TD, l'une des rares banques enregistrées à la Bourse de New York à détenir la cote AAA, souligne M. Masrani. Nous avons hâte d'éblouir les clients actuels et éventuels en leur offrant des expériences de service à la clientèle légendaires. Nous sommes également impatients d'accueillir les employés de Riverside, de First Federal et d'AmericanFirst au sein de la grande famille de la TD."

Pour en savoir davantage sur cette transaction, veuillez consulter la présentation élaborée par l'équipe des Relations avec les investisseurs à l'adresse suivante : http://www.td.com/francais/rapports/index.jsp.

Au sujet du Groupe Financier Banque TD

La Banque Toronto-Dominion et ses filiales sont désignées collectivement par l'appellation Groupe Financier Banque TD (GFBTD). Le GFBTD est la sixième banque en importance en Amérique du Nord d'après le nombre de succursales et il offre ses services à plus de 18 millions de clients regroupés dans quatre secteurs clés qui exercent leurs activités dans plusieurs centres financiers névralgiques dans le monde : Services bancaires personnels et commerciaux au Canada, y compris TD Canada Trust et TD Assurance; Gestion de patrimoine, y compris TD Waterhouse et une participation dans TD Ameritrade; Services bancaires personnels et commerciaux aux États-Unis, y compris TD Bank, la banque américaine la plus pratique, et Services bancaires de gros, y compris Valeurs Mobilières TD. En outre, le GFBTD figure parmi les principales sociétés de services financiers par Internet du monde, avec plus de 6 millions de clients en ligne. Au 31 janvier 2010, les actifs du GFBTD totalisaient 567 milliards de dollars CA. La Banque Toronto-Dominion est inscrite à la Bourse de Toronto et à la Bourse de New York sous le symbole "TD".

Au sujet de TD Bank, la banque américaine la plus pratique

TD Bank, la banque américaine la plus pratique, est l'une des 15 plus importantes banques aux États-Unis en vertu de ses 152 milliards de dollars d'actifs sous gestion et offre à sa clientèle une gamme complète de produits et de services financiers dans plus de 1 000 endroits, du Maine à la Floride. Les sièges sociaux de TD Bank, N.A. sont situés à Cherry Hill, New Jersey, et à Portland, Maine. TD Bank est la dénomination commerciale de TD Bank, N.A. Pour en savoir davantage visitez le www.tdbank.com.

Mise en garde à l'égard des énoncés prospectifs

De temps à autre, la Banque fait des énoncés prospectifs, écrits et verbaux, y compris dans le présent document, d'autres documents déposés auprès des organismes de réglementation canadiens ou de la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis et d'autres communications. En outre, des représentants de la Banque peuvent formuler verbalement des énoncés prospectifs aux analystes, aux investisseurs, aux représentants des médias et à d'autres personnes. Tous ces énoncés sont faits conformément aux dispositions d'exonération des lois canadiennes et américaines sur les valeurs mobilières en vigueur, y compris la loi U.S. Private Securities Litigation Reform Act of 1995. Les énoncés prospectifs comprennent, entre autres, des énoncés concernant les objectifs et les priorités de la Banque pour 2010 et par la suite, et les stratégies pour les atteindre, ainsi que le rendement financier prévu de la Banque. Les énoncés prospectifs se reconnaissent habituellement à l'emploi de termes et expressions comme "croire", "prévoir", "anticiper", "avoir l'intention de", "estimer", "planifier" et "pouvoir", et de verbes au futur ou au conditionnel.

De par leur nature, ces énoncés obligent la Banque à formuler des hypothèses et sont assujettis à des risques et incertitudes, généraux ou spécifiques. Particulièrement du fait de l'incertitude qui plane actuellement sur les environnements financier, économique et réglementaire, de tels risques et incertitudes - dont bon nombre sont indépendants de la volonté de la Banque et dont les répercussions peuvent être difficiles à prévoir - peuvent faire en sorte que les résultats réels diffèrent considérablement de ceux avancés dans les énoncés prospectifs. Les facteurs de risque qui pourraient entraîner de tels écarts incluent les risques, notamment de crédit, de marché (y compris les marchés des actions, des marchandises, des devises et des taux d'intérêt), d'illiquidité, d'exploitation, de réputation, d'assurance, de stratégie et de réglementation ainsi que les risques juridiques et les autres risques, tous présentés dans le rapport de gestion inclus dans le rapport annuel 2009 de la Banque. Parmi les autres facteurs de risque, mentionnons les modifications aux lignes directrices sur les fonds propres et les instructions relatives à la présentation ainsi que leur interprétation; l'augmentation des coûts de financement de crédit causée par l'illiquidité des marchés et la concurrence pour l'accès au financement; le défaut de tiers de se conformer à leurs obligations envers la Banque ou ses sociétés affiliées relativement au traitement et au contrôle de l'information; l'utilisation inédite de nouvelles technologies dans le but de frauder la Banque ou ses clients et les efforts concertés de tiers disposant de moyens de plus en plus pointus qui cherchent à frauder la Banque ou ses clients de diverses manières. Nous avisons que la liste qui précède n'est pas une liste exhaustive de tous les facteurs de risque possibles, et d'autres facteurs pourraient également avoir une incidence négative sur les résultats de la Banque. Pour de plus amples renseignements, se reporter à la rubrique "Facteurs de risque et gestion des risques" du rapport de gestion figurant dans le rapport annuel 2009 de la Banque, à partir de la page 65. Le lecteur doit examiner ces facteurs attentivement, ainsi que d'autres incertitudes et événements possibles, de même que l'incertitude inhérente aux énoncés prospectifs, avant de prendre des décisions à l'égard de la Banque, et ne doit pas se fier indûment aux énoncés prospectifs. Enfin, il ne peut y avoir aucune assurance que la Banque réalisera les avantages prévus liés à l'acquisition de Riverside National Bank of Florida, d'AmericanFirst Bank et de First Federal Bank of North Florida.

Les hypothèses économiques importantes étayant les énoncés prospectifs figurant dans le présent document figurent dans le rapport annuel 2009 de la Banque à la rubrique "Sommaire et perspectives économiques", telles qu'elles sont mises à jour dans le rapport aux actionnaires pour le premier trimestre de 2010, ainsi qu'aux rubriques "Perspectives et orientation pour 2010" pour chacun des secteurs d'exploitation de la Banque, telles qu'elles sont mises à jour dans le rapport aux actionnaires pour le premier trimestre de 2010 à la rubrique "Perspectives".

Tout énoncé prospectif contenu dans le présent document représente l'opinion de la direction uniquement à la date des présentes et est communiqué afin d'aider les actionnaires de la Banque et les analystes à comprendre la situation financière, les objectifs et les priorités ainsi que le rendement financier prévu de la Banque aux dates indiquées et pour les trimestres terminés à ces dates, et peuvent ne pas convenir à d'autres fins. La Banque n'effectuera pas de mise à jour des énoncés prospectifs, écrits ou verbaux, qui peuvent être faits de temps à autre par elle ou en son nom, à l'exception de ce qui est exigé en vertu des lois sur les valeurs mobilières applicables.

SOURCE Groupe Banque TD

Renseignements : Renseignements: Médias: Rebecca Acevedo, (856) 470-3201, rebecca.acevedo@yesbank.com; Mohammed Nakhooda, (416) 983-8622, mohammed.nakhooda@td.com; Médias francophones: Annick Laberge, (514) 289-1588, annick.laberge@td.com; Relations avec les investisseurs: Tim Thompson, (416) 982-6346, timothym.thompson@td.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.