Taxe sur l'essence - Philippe Couillard laisse la porte grande ouverte, déplore François Legault

QUÉBEC, le 12 nov. 2015 /CNW Telbec/ - Alors que le ministre des Finances refuse formellement d'écarter une hausse de la taxe sur l'essence au cours de la prochaine mise à jour économique, le chef de la Coalition Avenir Québec et député de L'Assomption, François Legault, a sommé le premier ministre Philippe Couillard de donner l'heure juste aux Québécois.

Lors de la période des questions à l'Assemblée nationale, jeudi, François Legault a rappelé que depuis l'élection du Parti libéral, les contribuables ont subi en moyenne des augmentations de taxes et de tarifs de 1 500 $ par famille. Le chef de la CAQ a été catégorique : ce n'est pas aux Québécois de payer pour l'incapacité du gouvernement à atteindre l'équilibre budgétaire par lui-même.

« L'économie du Québec tourne au ralenti. Le Québec a une croissance plus faible que ses voisins. Après avoir souhaité augmenter la TVQ, le ministre des Finances s'intéresse maintenant à une augmentation de la taxe sur l'essence. La taxe sur l'essence est déjà 5 ¢ le litre plus élevé au Québec que chez nos voisins en Ontario. Il est incroyable de voir que le gouvernement libéral veut taxer davantage les Québécois. C'est trop facile de toujours refiler la facture aux familles. Le premier ministre doit reconnaître qu'une nouvelle augmentation de la taxe sur l'essence, c'est une augmentation du fardeau fiscal des familles », a déclaré François Legault, au Salon bleu.

De plus, le chef du deuxième groupe d'opposition a tenu à souligner que les parlementaires sont unanimes sur l'importance de lutter contre les changements climatiques. Il a toutefois soutenu voir très clair dans le jeu du Parti libéral. « Tout le monde dans cette chambre est d'accord pour réduire les gaz à effet de serre. Là n'est pas la question. Nous avons déjà un marché du carbone qui fait augmenter le prix de l'essence au Québec. Le premier ministre peut bien se draper de vert, mais les Québécois ne sont pas dupes : ils savent très bien que le premier ministre cherche encore et toujours à piger davantage dans leurs poches », a affirmé François Legault.

En refusant une fois de plus de répondre aux questions, Philippe Couillard laisse la porte grande ouverte à une nouvelle taxe sur l'essence, a regretté le chef caquiste. « Les Québécois voient bien que le premier ministre ne répond pas aux questions. Le premier ministre nous dit qu'il va baisser le fardeau fiscal des Québécois, mais refuse de rassurer les contribuables. C'est déplorable », a conclu François Legault.

 

SOURCE Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec

Renseignements : Guillaume Simard-Leduc, Attaché de presse, Chef de la Coalition Avenir Québec, 581-888-3946, gsleduc@assnat.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.