Taux de rémission complète de 90 % : la thérapie cellulaire CAR T, expérimentée en Chine, obtient des résultats concluants aux essais cliniques

- Le premier centre hospitalier affilié de l'Université de Zhejiang fait état des résultats des essais cliniques CAR T sur le traitement de la leucémie

HANGZHOU, Chine, 7 mai 2016 /CNW/ -- Lors du Sommet sur l'immunité hématogène 2016, qui s'est tenu à Hangzhou du 22 au 24 avril 2016, le professeur Huang He du premier centre hospitalier affilié de l'Université de Zhejiang, a présenté les résultats des dix cas cliniques qui ont utilisé la thérapie cellulaire CAR T pour le traitement de la leucémie. C'est la première fois que l'ensemble complet de données tirées des essais cliniques a été rendu public.

Photo : http://photos.prnewswire.com/prnh/20160506/364519

L'essai clinique, mené conjointement par l'hôpital et la société Innovative Cellular Therapeutics (ICT), a reçu l'approbation du comité d'éthique clinique et inscrit le premier patient en juin 2015. En avril 2016, le dixième patient est arrivé au terme d'une rémission complète.

Au cours des 10 mois de l'essai, l'équipe de recherche a procédé à la réinjection des cellules CAR T et conduit une évaluation préliminaire des 10 patients atteints de leucémie lymphoblastique des lymphocytes B en rechute ou réfractaire.

L'essai clinique a été mené dans le strict respect des normes d'éthique clinique et surveillé de manière indépendante par un organisme de recherche clinique tiers. Toutes les dépenses engagées par les patients participant à l'essai clinique des cellules CAR T ont été remboursées par la société ICT. Neuf des dix patients ont obtenu une rémission complète, et la maladie résiduelle minimale (MRD) chez 8 patients s'est avérée négative, une indication importante d'effet curatif. Le taux de rémission complète de 90 % aussi bien que le taux négatif MRD de 80 % ont surpassé les meilleurs résultats enregistrés à ce jour dans le monde entier.

Tous les dix patients, âgés de 17 à 57 ans, souffraient d'une leucémie lymphocytaire B récurrente ou réfractaire et étaient censés vivre plusieurs mois seulement. Le dixième et dernier patient, une femme de 17 ans, s'est inscrite à l'essai clinique des cellules CAR T dans le courant de mars de cette année. Après le prélèvement sanguin, les chercheurs ont effectué une transformation génétique de ses cellules T communes pour exprimer une molécule appelée récepteur d'antigène chimérique (CAR). À la manière d'un système GPS, le CAR peut guider les cellules T spécifiques les amenant à suivre, à identifier et à tuer les cellules de tumeur maligne. Grâce à l'application de cette technologie, les cellules T communes ont été transformées en cellules CAR T « tueuses du cancer ».

Au début d'avril 2016, les cellules CAR T ainsi transformées ont été infusées dans le corps du patient et la « tempête de cytokines » a eu lieu comme l'équipe de recherche l'avait prévue. À mesure que les cellules CAR T se proliféraient rapidement dans le corps du patient et libéraient un grand nombre de cytokines, le patient a eu des symptômes, comme la fièvre, des douleurs musculaires et l'hypoxémie, ce qui signifiait que les cellules CAR T infusées avaient un effet positif. Les résultats des tests ultérieurs ont montré qu'elle était en rémission complète et que sa MRD était négative.

La société ICT, en collaboration avec le premier centre hospitalier affilié de l'Université de Zhejiang, a donc réussi à marquer une étape dans l'évolution de la thérapie cellulaire CAR T. À présent, la société conduit des essais cliniques sur la leucémie lymphocytaire aiguë, en rechute et réfractaire, dans sept autres hôpitaux en Chine et a terminé l'étude et la collecte initiale de données de 23 patients souffrant d'un stade avancé de la maladie. Au total, 20 patients, ou 87%, de la population participant à l'essai, se sont remis complètement de leucémie.

Avant l'essai, seulement trois sociétés dans le monde (Novartis, Juno et Kite Pharma), toutes établies aux États-Unis, avaient mis au point une thérapie cellulaire CAR T de niveaux similaires pour la leucémie. ICT, une société chinoise, a maintenant rejoint un groupe distingué, devenant par la même l'un des leaders mondiaux dans l'application de la thérapie cellulaire CAR T.

Tirant parti de son succès dans le traitement de la leucémie, ICT entend viser prochainement un nouvel essai clinique pour le traitement du lymphome. À terme, ICT fera porter ses efforts de R et D sur les tumeurs solides, notamment le cancer colorectal, le cancer du sein, le cancer de l'estomac et le cancer de l'œsophage.

La thérapie cellulaire CAR T attire de plus en plus l'attention des médecins, des chercheurs, des patients et du grand public alors qu'elle s'impose comme le traitement anti-tumoral de précision le plus prometteur dans le monde entier, un traitement censé profiter le plus aux atteints de tumeurs dans l'avenir.

SOURCE Innovative Cellular Therapeutics Co., Ltd.

Renseignements : CONTACT : Sina Tian, +86-21-58950719, service@sidansai.com

Profil de l'entreprise

Innovative Cellular Therapeutics Co., Ltd.

Renseignements sur cet organisme

Innovative Cellular Therapeutics

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.