Taux de postes vacants au T3 2016 : une stabilité à l'échelle du pays malgré des variations provinciales

MONTRÉAL, le 15 déc. 2016 /CNW/ - Le taux de postes vacants dans le secteur privé du Canada s'est stabilisé au troisième trimestre de 2016, s'établissant à 2,4 %, mais on constate certaines variations dans quelques provinces. C'est ce que révèle le tout dernier rapport Postes à pourvoir de la FCEI. Malgré cette stabilité, constatée d'ailleurs depuis le début de l'année, le taux est 0,3 point de pourcentage de moins qu'en 2014, lorsque l'économie était plus robuste. 

« Ces résultats montrent que, globalement, les marchés de l'emploi sont en proie à une certaine morosité, fait remarquer Martine Hébert, vice-présidente principale de la FCEI. Comme au trimestre dernier, la constance des résultats à l'échelle nationale masque d'importantes variations régionales et sectorielles. Les résultats les plus faibles sont principalement concentrés dans les régions productrices de pétrole et dans l'est du pays. »

Le taux de postes vacants a encore chuté en Alberta où il atteint un creux record (1,5 %) depuis 12 ans que la FCEI recueille des données pour cette étude. Il a également baissé en Saskatchewan (1,7 %) et à l'Île-du-Prince-Édouard (1,6 %).

En revanche, le taux de postes vacants a progressé en Colombie-Britannique, enregistrant un gain de 0,2 point (3,5 %). En tête du palmarès national ce trimestre-ci, c'est également le plus fort que l'on ait relevé dans la province depuis le début de l'année 2008. La situation est relativement stable ailleurs au centre et à l'est du pays, les taux se tenant dans une fourchette de 2 % (Nouvelle-Écosse) à 2,7 % (Ontario).  

Du côté des industries, les taux de postes vacants ont grimpé dans les secteurs de l'agriculture, de l'information, des soins de santé et des services professionnels. À l'opposé, ils ont baissé dans les secteurs de la construction, du pétrole et du gaz, des transports, de l'hébergement/de la restauration et des services personnels.

Le sondage sur lequel s'appuie ce rapport fait encore une fois ressortir clairement la relation qui continue d'exister entre les postes vacants et les salaires. Les chefs de PME qui comptent au moins un poste vacant prévoyaient une hausse moyenne de 1,9 % des salaires dans leur entreprise au troisième trimestre de 2016, alors que ceux qui n'ont pas de postes vacants comptaient les augmenter de 1,2 % seulement.

À propos de la FCEI
La FCEI (Fédération canadienne de l'entreprise indépendante) est le plus grand regroupement de petites et moyennes entreprises du Canada, comptant 109 000 membres dans tous les secteurs et toutes les régions.

SOURCE Fédération canadienne de l'entreprise indépendante

Renseignements : Amélie Desrosiers, chef, Communications et affaires publiques, FCEI, Téléphone : 514 861-3234 poste 1824, Cellulaire : 514 817-0228, amelie.desrosiers@fcei.ca

LIENS CONNEXES
www.cfib.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.