Table ronde nationale sur les femmes et filles autochtones disparues et assassinées - Besoin de l'engagement de tous, pas d'exception!

WENDAKE, QC, le 26 févr. 2015 /CNW Telbec/ - Le chef de l'APNQL, Ghislain Picard, participera demain à la Table ronde nationale sur les femmes et filles autochtones disparues et assassinées, qui se tient à Ottawa.

Le chef Picard se joint, entre autres, à la présidente de Femmes autochtones du Québec, Mme Viviane Michel, et au ministre responsable des Affaires autochtones du Québec, M. Geoffrey Kelley. Les délégations des organisations nationales autochtones des provinces et territoires et des représentants du gouvernement fédéral participent à la Table ronde, dont la tenue a fait l'objet d'un appui clair de la part des gouvernements provinciaux et territoriaux.

« Nous devons prendre acte du drame que vivent nos femmes et filles disparues et assassinées ainsi que leurs familles. Elles ont trop longtemps été laissées à elles-mêmes. Nous devons parler avec franchise et arrêter de minimiser l'ampleur de ce scandale national. Nous devons dire les choses comme elles sont », a tenu à déclarer Ghislain Picard, chef de l'APNQL.

« La Table ronde donnera au ministre actuel des Affaires autochtones, Bernard Valcourt, l'occasion de corriger les déclarations erronées sinon méprisantes qu'il a faites à plusieurs reprises au sujet de nos femmes disparues et assassinées ainsi que de la responsabilité des hommes des Premières Nations à cet égard, et de se joindre à la démarche initiée par la Table ronde. Quant au premier ministre Harper, il doit dès maintenant faire face à ses responsabilités et reconnaître enfin ce qui est une évidence pour tous sauf pour lui : le drame des femmes des Premières Nations disparues et assassinés est aussi le résultat de la situation de dépendance dans laquelle le gouvernement fédéral maintient les Premières Nations depuis des décennies et la négligence généralisée et le mépris qui tient lieu de politique autochtone au gouvernement conservateur », ajoute le chef Picard.

Enfin, le chef de l'APNQL tient à remercier les gouvernements provinciaux et territoriaux pour leur appui et demeure confiant qu'ils continueront à être solidaires des actions qui contribueront à assurer la sécurité des femmes et jeunes filles de nos nations.

« L'espoir, qui est depuis trop longtemps le seul recours pour nos familles, doit maintenant faire place à des actions immédiates, pas la semaine prochaine ni le mois prochain, mais aujourd'hui. Il est temps pour elles de finalement croire à la justice. C'est le défi qui attend les participantes et participants à la Table ronde », conclut Ghislain Picard.

À propos de l'APNQL
L'Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador est l'organisme politique qui regroupe 43 chefs des Premières Nations au Québec et au Labrador. www.apnql-afnql.com.

 

SOURCE Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador

Renseignements : Mélanie Vincent : vincentmelaniemv@gmail.com, Cell. : 418-580-4442

LIENS CONNEXES
www.apnql-afnql.com

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.