Synergie Économique Laurentides pourra mettre en œuvre son initiative d'économie circulaire dans la grande région des Laurentides

PIEDMONT, QC, le 25 mai 2017 /CNW Telbec/ - Synergie Économique Laurentides (SEL) met en pratique un concept bien simple : le déchet d'une entreprise a le potentiel d'être la matière première de l'autre. Le rôle de SEL est capital dans la création d'une symbiose industrielle puisqu'il consiste à mettre en relation les entreprises des Laurentides pour faciliter les échanges de matières résiduelles, d'énergie et d'expertise. Cette démarche de gestion intégrée des ressources répond avant tout à des impératifs d'ordre économique, tels que l'épuisement des ressources naturelles et l'augmentation des prix de l'énergie et des matières premières.

Depuis un an, SEL a communiqué avec plus de 400 des 700 entreprises de fabrication ciblées dans la première étape de caractérisation afin de colliger les matières premières et les matières résiduelles des entreprises. Les résultats obtenus ont permis de brosser un portrait sommaire de la région et d'identifier des opportunités pour mieux accompagner les entreprises du territoire.

Appui des gouvernements du Canada et du Québec
Les entreprises doivent pouvoir compter sur des ressources adéquates pour créer des produits novateurs et les commercialiser. En ce sens, le gouvernement du Canada est résolu à soutenir les entreprises canadiennes innovantes. C'est en appui à cette priorité que le député de Laurentides--Labelle, David Graham, au nom du ministre de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique et ministre responsable de Développement économique Canada pour les régions du Québec (DEC), l'honorable Navdeep Bains, est heureux d'annoncer que Synergie Économique Laurentides se voit accorder une contribution non remboursable de 110 000 $ pour créer un réseau d'entreprises et de collectivités permettant de favoriser les échanges de matières résiduelles, d'eau, d'énergie et de ressources matérielles, humaines et techniques afin d'améliorer la rentabilité des entreprises tout en réduisant les impacts sur l'environnement. Les fonds sont consentis en vertu du Programme de développement économique du Québec (PDEQ).

« Au gouvernement du Canada, nous sommes résolus à soutenir les entreprises canadiennes qui misent sur l'innovation, souligne M. Graham. Véritable moteur économique, l'innovation est la clé du succès puisqu'elle génère la croissance dont profitent les entreprises et les collectivités. En soutenant Synergie Économique Laurentides dans son projet, notre objectif est de collaborer afin de remplir nos engagements et d'obtenir des résultats pour les Canadiens. »

Pour sa part, RECYC-QUÉBEC soutient le projet avec une aide de 180 000 $ accordée dans le cadre de l'appel de propositions Transition vers l'économie circulaire. « La symbiose industrielle propose des solutions novatrices et économiquement saines à des problèmes que toutes les entreprises rencontrent. Trouver des sources d'approvisionnement à proximité et diminuer les coûts d'exploitation, tout en favorisant une économie plus verte, font partie de ses nombreux avantages, affirme M. Dany Michaud, président-directeur général de RECYC-QUÉBEC. C'est pourquoi il nous fait plaisir, en tant que société d'État, de soutenir des projets comme celui de Synergie Économique Laurentides qui accompagne les entreprises et contribue à créer des maillages entre elles afin de faire émerger une économie plus circulaire. De cette façon, les excédents des uns deviennent les ressources des autres. »

Expert en maillage d'entreprises
Synergie Économique Laurentides a vu le jour en 2016 grâce aux efforts concertés des Sociétés d'aide au développement des collectivités (SADC) des Laurentides et Antoine-Labelle et du Centre d'aide aux entreprises (CAE) Rive-Nord. Depuis, d'étroites collaborations ont été créées et d'autres sont en cours de création, notamment avec les huit municipalités régionales de comté (MRC) de la région des Laurentides. Le projet Symbiose industrielle a le vent dans les voiles : « Nous avons décidé de viser avec les MRC des objectifs porteurs en matière d'élimination et de réutilisation de certaines matières résiduelles problématiques, comme les plastiques agricoles et les tubulures d'acériculture », souligne madame Sylvie Bolduc, présidente de SEL. La mission de l'organisme est de maximiser la réduction des matières résiduelles et des gaz à effet de serre produits par les entreprises des Laurentides, tout en leur offrant l'occasion de réaliser des économies importantes grâce à la réutilisation des résidus rejetés par d'autres entreprises du territoire.

 

SOURCE Développement économique Canada pour les régions du Québec

Renseignements : Relations avec les médias, Développement économique Canada pour les régions du Québec, Tél. : 514-283-7443, Courriel : dec.media.ced@canada.ca; Anny Champoux, Coordonnatrice du développement économique local et des communications, SADC des Laurentides, Tél : (450) 229-3001 poste 26, Courriel : achampoux@sadclaurentides.org


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.