Symposium de Montréal : la théorie et la réalité sur l'euthanasie

MONTRÉAL, le 30 oct. 2015 /CNW/ - Le Collectif  des médecins contre l'euthanasie, le réseau citoyen Vivre dans la dignité et la Euthanasia Prevention Coalition sont réunis pour une conférence ce samedi 31 octobre 2015 à l'hôtel Best Western Ville Marie pour discuter de nos préoccupations et de nos orientations communes.

Le 10 décembre marquera le début de l'expérimentation de l'euthanasie au Québec. Jusqu'à maintenant, la vaste majorité des médecins à travers le monde rejette l'euthanasie, entre autres parce qu'elle représente un danger pour la sécurité publique: elle peut pousser des gens à renoncer à des années de leur vie et donne un pouvoir immense au personnel soignant et aux héritiers. L'option euthanasie procurera certes une illusion de contrôle, mais il ne fait aucun doute qu'elle érodera la diligence et la créativité dans les soins médicaux, tant pour les personnes avec un handicap chronique que pour les personnes gravement affligées par la maladie.

La plupart des patients craignent de souffrir à la fin de leurs jours. Il en a toujours été ainsi. Mais nous devons trouver une solution moins dangereuse que la disponibilité constante de la « mort sur demande » pour répondre à ces craintes. Dans les cas extrêmes, c'est-à-dire pour la petite minorité de patients pour qui les autres options ne sont pas totalement efficaces, la sédation palliative peut répondre à tous les problèmes de contrôle des symptômes.

Le Québec a la seule loi au monde qui veut contraindre les médecins traitants à référer les patients pour obtenir l'euthanasie. Un tel autoritarisme inutile, manifesté publiquement en septembre dernier, constitue un dangereux précédent qui devrait être formellement rejeté.

D'un point de vue logistique, un patient n'a aucunement besoin de l'intervention de son médecin traitant pour avoir accès à l'euthanasie. Le gouvernement pourrait facilement mettre en place un système dans lequel le patient aurait accès par lui-même à des médecins certifiés et volontaires qui accepteraient de pratiquer des euthanasies. De cette façon, on ne foulerait pas aux pieds le jugement professionnel et la conscience des autres membres de la profession médicale.

Nous rejetons le concept que l'euthanasie constitue un quelconque soin de santé. Nous rejetons l'intimidation des médecins pour les forcer à référer leurs patients vers la mort. Et nous rejetons l'idée que la mort provoquée soit une solution à la détresse humaine.

Dr Catherine Ferrier - Le Collectif  des médecins contre l'euthanasie, (514) 623-5737
Dr Will Johnston - L'euthanasie Prevention Coalition - BC
Dr Margaret Cottle - L'euthanasie Prevention Coalition
Dr Marc Beauchamp - Vivre dans la dignité

SOURCE Euthanasia Prevention Coalition of Ontario

Renseignements : Dr Catherine Ferrier, Le Collectif des médecins contre l'euthanasie, (514) 623-5737

Profil de l'entreprise

Euthanasia Prevention Coalition of Ontario

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.