Supremex annonce ses résultats pour le T3 2016 et déclare une augmentation de 9,1% du dividende

MONTRÉAL, le 4 nov. 2016 /CNW Telbec/ - Supremex inc. (« Supremex » ou la « Société ») (TSX: SXP), chef de file Nord-Américain dans la fabrication et la distribution d'une vaste gamme d'enveloppes génériques et personnalisées et fournisseur de produits d'emballage et de produits spécialisés en plein essor, annonce aujourd'hui ses résultats pour le troisième trimestre et la période de neuf mois ayant pris fin le 30 septembre 2016 et déclare une augmentation de 9.1% de son dividende régulier trimestriel.

Faits saillants du troisième trimestre :

  • Produits des activités au T3 2016 en hausse de 12,6 % par rapport à l'année précédente, pour s'établir à 36,5 millions de dollars.
  • Produits des activités provenant du marché canadien des enveloppes en baisse de 1,2 % à 24,1 millions de dollars.
  • Produits des activités provenant du marché américain des enveloppes ont continué de croitre de façon significative, ayant crû de 81,0 % par rapport à l'année passée, pour atteindre 9,9 millions de dollars.
  • Produits des activités provenant du marché des produits d'emballage et des produits spécialisés en baisse de 1,6 %, à 2,5 millions de dollars.
  • BAIIA1 de 5,5 millions de dollars, une baisse de 16,4 %.
  • Résultats nets en croissance de 2,2 %, pour s'établir à 2,8 millions de dollars (ou 0,10 $ par action).
  • Maintenu une solide flexibilité financière avec un faible ratio d'endettement de 0.9x le BAIIA2.
  • Le conseil d'administration a approuvé une augmentation de 9,1% au paiement du dividende trimestriel de 0,06 $ par action.
  • A conclu l'acquisition de Bowers Envelope Company, Inc. (Bowers Envelope) basé en Indiana, un fabricant et imprimeur d'enveloppes stratégiquement situé au Carrefour des États-Unis ("Crossroads of America"), dans un marché vigoureux pour les enveloppes.

"Le troisième trimestre a été difficile en raison de la variation saisonnière des commandes, de l'effet de la menace d'un arrêt de travail chez Postes Canada et des résultats exceptionnels lors du même trimestre de l'année précédente. Depuis le début de l'année, notre stratégie qui consiste à diversifier nos activités vers des marchés en croissance et de solidifier notre plateforme d'enveloppes continue de donner des résultats positifs et nous permet de mettre en place les éléments nécessaires afin de soutenir la profitabilité pour le futur, » a déclaré Stewart Emerson, président et chef de la direction de Supremex.

« Nous sommes très heureux avec l'intégration de Premier Envelope Ltd. dans l'Ouest canadien, lequel a démontré sa capacité à contribuer à la croissance des revenus tout en soutenant notre profitabilité. Ainsi, avec une base opérationnelle solide au Canada, nous avons pu poursuivre des opportunités de croissance aux États-Unis. À cet effet, notre acquisition récente de Bowers Envelope dans le Midwest nous donne la capacité et l'envergure nécessaires pour desservir efficacement environ 60% du marché de l'enveloppe aux États-Unis, en plus d'ancrer davantage notre position comme l'un des plus grands fabricants d'enveloppes en Amérique du Nord. »

« Nous sommes résolument engagés et déterminés à assurer la diversification de nos activités, tout en demeurant fidèle à notre approche qui vise à bâtir des synergies de fabrication et d'exploitation, générer des flux de trésorerie et optimiser l'allocation du capital,  » a conclu M. Emerson.

____________________

1

Se référer à la définition du BAIIA.

2

Calculé en tant que facilité de crédit renouvelable (nette des frais de financement reportés), moins liquidités, divisé par le BAIIA.

 

Mises à jour corporative

  • Le conseil d'administration a nommé M. Drew Sullivan en tant que directeur de la Société. M. Sullivan a récemment pris sa retraite en tant que président de RR Donnelley Canada, un poste qu'il occupait depuis février 2012. RR Donnelley (Nasdaq: RRD) est l'une des plus grandes imprimeries du monde, ayant une des plateformes de produits et services les plus diversifiées de l'industrie, avec des ventes de $ 11,3 milliards US en 2015 et 1,500 employés au Canada. Avant d'occuper le poste de président, M. Sullivan a tenu diverses fonctions de direction des ventes chez RR Donnelley / Moore Corporation, qu'il a joint en 2001 après avoir passé 23 ans chez Relizon Canada. M. Sullivan travaille dans l'imprimerie depuis 1978. Il a contribué à transformer RR Donnelley Canada, d'un fabricant de formulaires commerciaux traditionnel en un fournisseur diversifié de services de gestion d'impression et de contenu utilisant les nouvelles technologies. M. Sullivan apportera ainsi une vaste expérience et une connaissance approfondie de l'industrie au conseil d'administration.
  • La Société annonce que Benoît Crowe, vice-président, finances, a démissionné, effectif le 18 novembre 2016, de la Société pour poursuivre d'autres occasions. M. Crowe s'est joint à Supremex en janvier 2014. En tant que membre de l'équipe de direction, M. Crowe a contribué à plusieurs projets importants appuyant la vision stratégique de Supremex, tout en chapeautant les activités de planification financière et de production de rapports de la Société. La direction et le conseil d'administration tiennent à remercier M. Crowe pour sa contribution. M. Crowe aidera la Société à faire la transition au cours des prochaines semaines.
  • Supremex annonce que Lyne Bégin, contrôleur corporatif, a été nommée vice-présidente intérimaire, finances. Mme Bégin s'est joint à la Société en 2014. Elle est un cadre chevronné, ayant participé à tous les aspects de la production des rapports financiers, de la gestion de trésorerie, de la planification et de l'analyse financière de Supremex.

Résultats financiers pour le troisième trimestre de 2016

Les produits des activités générés lors du troisième trimestre de 2016 étaient en hausse de 12,6 %, pour s'établir à 36,5 millions de dollars grâce à la forte croissance au sein du marché des enveloppes aux États-Unis. Cette croissance est principalement attribuable à l'acquisition de Classic Envelope Inc. située au Massachusetts et plus récemment, de l'acquisition de la quasi-totalité des actifs de Bowers Envelope située en Indiana.

Les produits des activités provenant du marché canadien des enveloppes se sont établis à 24,1 millions de dollars lors du troisième trimestre de 2016, une baisse de 1,2 % ou de 0,3 million de dollars. Bien que l'acquisition de la quasi-totalité des actifs de Premier Envelope Ltd. situé dans l'Ouest canadien a permis de contrebalancer le déclin à long terme du secteur des enveloppes au Canada, la menace d'un arrêt de travail chez Postes Canada au courant de l'été a négativement affecté le volume de commandes de la part des clients. De plus, les résultats financiers du troisième trimestre de l'année précédente ont bénéficié de la contribution d'une commande importante pour le gouvernement qui n'a lieu qu'aux 4 ans. Ainsi, le volume d'enveloppes vendues au Canada a connu une baisse de 2,4 % alors que les prix moyens de vente ont connu une croissance de 1,3 % en raison d'un mix de produits différents.

Les produits d'activités provenant du marché américain des enveloppes se sont établis à 9,9 millions de dollars, en hausse de 81,0 % ou 4,4 millions de dollars, sur une croissance de 74,6 % du nombre d'unités vendues et de 3,6 % des prix de vente moyens en devise canadienne, la dépréciation de la devise américaine ayant eu un impact négatif de 0,3 %. Les acquisitions de Classic Envelope Inc., conclue en octobre 2015, et Bowers Envelope, conclue à la fin du mois d'août 2016, ont contribué à cette croissance.

Les produits des activités provenant du marché des produits d'emballage et des produits spécialisés ont connu un recul de 1,6 %, passant de 2,6 millions de dollars lors du troisième trimestre de l'année précédente à 2,5 millions de dollars lors du troisième trimestre de 2016, en raison de variations dans le mix de produits.

Le BAIIA s'est établi à 5,5 millions de dollars lors de la période de trois mois terminée le 30 septembre 2016, comparativement à 6,6 millions de dollars lors de la période équivalente de 2015, une réduction de 1,1 million de dollars ou 16,4 %. Le contexte difficile sur le marché canadien des enveloppes et les changements dans le mix de produits ont pesé sur le BAIIA du trimestre. En raison de ces facteurs et de la présence grandissante des activités aux États-Unis, un marché plus compétitif pour les enveloppes, la marge de BAIIA a atteint 15,1 % au troisième trimestre de 2016 comparativement à 20,3 % lors du troisième trimestre de l'année précédente. Cet écart est encore plus marqué en raison de l'importante commande pour le gouvernement qui a eu lieu lors du troisième trimestre de l'année précédente et qui n'a lieu qu'aux 4 ans.

Les résultats nets ont augmenté de 2,2 % pour s'établir à 2,8 millions de dollars (ou 0,0989 $ par action) ce qui est comparable à la même période de 2015 (ou 0,0964 $ par action).

Les activités opérationnelles ont généré des flux de trésorerie qui ont atteint 3,1 millions de dollars, comparativement à 5,2 millions de dollars au cours de la même période en 2015. Lors du troisième trimestre de l'année précédente, l'importante commande pour le gouvernement a contribué à soutenir la profitabilité opérationnelle alors qu'au troisième trimestre de cette année, le marché des enveloppes a connu un contexte difficile au Canada, ce qui, combiné à l'augmentation des besoins en fonds de roulement, a créé un effet à la baisse sur le niveau des flux générées par les activités opérationnelles.

Résultats financiers pour la période de neuf mois

Les produits des activités ordinaires générés lors de la période de neuf mois terminée le 30 septembre 2016 ont atteint 117,2 millions de dollars, comparativement à 101,0 millions de dollars pour la période de neuf mois terminée le 30 septembre 2015, une croissance de 16,2 millions de dollars ou 16,0 %.

Les produits des activités provenant du marché canadien des enveloppes ont crû de 4,2 millions de dollars ou 5,5 %, pour s'établir à 82,0 millions de dollars lors des neuf premiers mois de l'année 2016. La performance des activités de Premier Envelope Ltd. depuis le début de l'année a permis de contrebalancer l'effet du déclin à long terme du secteur des enveloppes. Cependant, les récentes menaces d'arrêt de travail chez Postes Canada ont pesé sur la croissance des revenus lors du troisième trimestre. Pendant la période de neuf mois terminée le 30 septembre 2016, le nombre d'unités vendues a connu une croissance de 0,9 % accompagnée d'une augmentation des prix de vente moyens de 4,5 % par rapport à la même période que l'année passée, résultant de variations dans le mix de produits et des coûts plus élevés de matières premières.

Les produits tirés du marché américain des enveloppes ont continué de croître de façon importante avec l'acquisition de Classic Envelope Inc. et dans une moindre mesure, avec l'acquisition de Bowers Envelope. Pour les neuf premiers mois de l'année, les produits des activités tirés du marché américain des enveloppes ont atteint 27,3 millions de dollars, représentant une augmentation de 11,4 millions de dollars ou 71,4 % comparativement à la période équivalente de l'année passée. La croissance provient d'une hausse de volume de 58,6 % et d'une hausse de 8,1 % des prix moyens de vente libellés en CAD, dont 5,0 % provient de l'appréciation de la devise américaine.

Les produits des activités provenant du marché des produits d'emballage et des produits spécialisés se sont établis à 7,9 millions de dollars lors de la période de neuf mois terminée le 30 septembre 2016, une hausse de 7,9 % par rapport aux 7,3 millions de dollars reconnus lors de la période comparable de 2015.

Le BAIIA s'est établi à 19,6 millions de dollars pour la période de neuf mois terminée le 30 septembre 2016, comparativement à 25,0 millions de dollars lors de la période équivalente de 2015, une réduction de 5,4 millions de dollars ou 21,7 %. En excluant les  gains hors trésorerie de 5,0 millions de dollars découlant des modifications apportées aux régimes de retraite et aux régimes complémentaires de retraite enregistrés en 2015, le BAIIA ajusté se chiffre à 19,6 millions de dollars pour la période de neuf mois terminée le 30 septembre 2016, comparativement à 20,0 millions de dollars l'année passée, un recul de 0,4 million de dollars ou 2,4 %. La marge du BAIIA ajustée s'est chiffrée à 16,7 % lors de la période des neuf premiers mois de l'année 2016 comparativement à 19,8 % pendant la période équivalente de l'année précédente, principalement due à l'augmentation des charges d'exploitation résultant de la stratégie mise en place par la Société afin d'accroître sa présence sur le marché américain des enveloppes et de soutenir sa plateforme au Canada. Trois acquisitions et intégrations d'entreprises ont découlé de cette stratégie au cours des douze derniers mois.

Les résultats nets des neuf premiers mois de 2016 ont atteint 10,0 millions de dollars comparativement à 12,1 millions de dollars lors de la période équivalente de 2015, une réduction de 2,1 millions de dollars ou 18,0 %. Le résultat net par action a atteint 0,35 $ lors des neuf premiers mois de 2016 comparativement à 0,42 $ lors de la période équivalente de 2015. Les résultats nets ajustés ont crû de 17,6 % pour atteindre 10,0 millions de dollars (ou 0,35 $ par action) pour la période de neuf mois terminée le 30 septembre 2016, en hausse par rapport à 8,5 millions de dollars (ou 0,29 $ par action) lors de la période équivalente de 2015.

Les activités opérationnelles pour la période de neuf mois terminée le 30 septembre 2016 ont généré des flux de trésorerie qui ont atteint 12,5 millions de dollars, comparativement à 12,0 millions de dollars lors de la même période en 2015, grâce à une saine gestion des éléments du fonds de roulement et à une amélioration de la rentabilité.

Au 30 septembre 2016, la Société avait 28 632 751 actions ordinaires émises et en circulation, en baisse des 28 644 771 actions ordinaires en date du 28 juillet 2016, suite à l'exécution du programme d'offre publique de rachat d'actions dans le cours normal des activités (« OPRA »).

Déclaration d'un dividende

Le 3 novembre 2016, le conseil d'administration a déclaré un dividende trimestriel de 0,06 $ par action, représentant une augmentation de 9,1% par rapport à l'année passée et par rapport au dividende par action déclaré lors des trois trimestres précédents. Le dividende est payable le 13 janvier 2017, aux actionnaires inscrits à la fermeture des bureaux le 30 décembre 2016. Ce dividende est désigné à titre de « dividende déterminé » pour l'application la Loi de l'impôt sur le revenu (Canada) et à toute législation provinciale semblable.

 

Rapprochement du résultat net et du BAIIA et du BAIIA ajusté

(en milliers de dollars)





Périodes de trois mois

closes les

Périodes de neuf mois
closes les


30 sept.
2016

30 sept.
2015

30 sept.
2016

30 sept.
2015


$

$

$

$

Résultat net

2 832

2 771

9 950

12 127


Impôts sur le résultat

994

1 054

3 588

4 470


Frais de financement, net

198

185

650

785


(Gain) perte à la cession d'immobilisations corporelles

(29)

19

24

19


Amortissement des immobilisations corporelles

1 264

1 016

3 743

2 958


Amortissement des immobilisations incorporelles

249

1 541

1 601

4 623

BAIIA(1)

5 508

6 586

19 556

24 982

Ajustements






Moins : Gains résultant de la modification apportée aux régimes de retraite

--

--

--

(4 341)

 


Moins : Gain résultant de la modification apportée aux régimes complémentaires de retraite

--

--

--

(614)

BAIIA ajusté(1)

5 508

6 586

19 556

20 027

(1) Se reporter à la rubrique « Définition du BAIIA ». Le BAIIA (ou BAIIA ajusté) n'est pas une mesure conforme aux IFRS et n'a pas de signification normalisée prescrite par les IFRS. Le BAIIA (ou BAIIA ajusté) peut ne pas être comparable à des mesures similaires présentées par d'autres émetteurs.



Rapprochement du résultat net et du résultat net ajusté

(en milliers de dollars)



Périodes de trois mois
closes les

Périodes de neuf mois
closes les


30 sept.

2016

30 sept.

2015

30 sept.

2016

30 sept.

2015


$

$

$

$

Résultat net

2 832

2 771

9 950

12 127

Ajustements 






Moins : Gains résultant de la modification apportée aux régimes de retraite

--

--

--

(4 341)


Moins : Gain résultant de la modification apportée aux régimes complémentaires de retraite

--

--

--

(614)


Impôts différés sur les gains résultants de modifications aux régimes de retraite et régimes complémentaires de retraite

--

--

--

1 290

Résultat net ajusté(1)

2 832

2 771

9 950

8 462

(1) Se reporter à la rubrique « Définition du résultat net ajusté ». Le résultat net ajusté n'est pas une mesure conforme aux IFRS et n'a pas de signification normalisée prescrite par les IFRS. Le résultat net ajusté peut ne pas être comparable à des mesures similaires présentées par d'autres émetteurs.

Définition du BAIIA, du BAIIA ajusté, du résultat net ajusté et des mesures non conformes aux IFRS

Le « BAIIA » désigne le résultat avant frais de financement, impôts sur le résultat, amortissement des immobilisations corporelles et incorporelles et (gain) perte sur la cession d'immobilisations corporelles. Les renvois au « BAIIA ajusté » se rapportent au BAIIA ajusté pour retirer les éléments non récurrents comme les gains résultant des modifications apportées aux régimes de retraite et régimes complémentaires de retraite en 2015. Les renvois au « résultat net ajusté » se rapportent au résultat net ajusté pour retirer les éléments non récurrents comme les gains résultant des modifications apportées aux régimes de retraite et aux régimes complémentaires de retraite, après impôt.

Le BAIIA, le BAIIA ajusté ou le résultat net ajusté ne constitue pas une mesure de rendement reconnue en vertu des IFRS et n'a pas de signification normalisée prescrite par les IFRS. Par conséquent, le BAIIA, le BAIIA ajusté ou le résultat net ajusté peut ne pas être comparable à des mesures semblables présentées par d'autres entités. Les investisseurs sont avisés que le BAIIA, le BAIIA ajusté ou le résultat net ajusté ne doit pas être interprété comme un substitut au résultat net établi conformément aux IFRS comme indicateur du rendement de la Société. Supremex estime que le BAIIA, le BAIIA ajusté ou le résultat net ajusté est une mesure couramment utilisée par les lecteurs d'états financiers d'évaluer la capacité génératrice de trésoreries opérationnelles d'une entreprise et sa capacité à remplir ses résultats financiers.

Téléconférence 

Une téléconférence pour discuter des résultats du troisième trimestre de 2016 de la Société sera tenue aujourd'hui, vendredi le 4 novembre 2016, à 10h00 (heure de l'Est). La téléconférence sera accessible via webdiffusion, à partir du site de la Société dans la section Investisseurs, sous Webdiffusion.

Prendre note que la téléconférence sera tenue en anglais.

Pour participer à la conférence ou l'écouter en direct :

  • Depuis la grande région de Montréal, appelez le 514-807-9895
  • Ailleurs en Amérique du Nord, appelez sans frais le 1 888-231-8191

La conférence en différé sera également disponible dans la section Investisseurs du site Web de la Société.

Informations prospectives

Le présent communiqué contient des informations prospectives au sens des lois sur les valeurs mobilières canadiennes applicables, notamment des énoncés concernant les prévisions du BAIIA ou BAIIA ajusté ou résultat net ajusté, le rendement futur de Supremex et des énoncés semblables sur les résultats, les circonstances, le rendement ou les attentes futurs prévus. Les informations prospectives peuvent contenir des expressions comme prévoir, présumer, croire, devoir, viser, avoir l'intention de, pouvoir, entendre et chercher à, éventuellement employées au futur ou au conditionnel. Ces informations sont fondées sur les hypothèses, attentes et estimations actuelles de la direction à propos de la croissance, des résultats opérationnels, du rendement, des perspectives et occasions futures de l'entreprise, de la conjoncture économique canadienne et de la capacité de l'entreprise d'attirer et de conserver des clients. L'information prospective est fondée sur les estimations, les attentes et les hypothèses actuelles de la direction ainsi que sur l'information disponible pour Supremex à la date du présent communiqué. Ces hypothèses, attentes et estimations sont abordées tout au long du rapport de gestion pour l'exercice 2015 et pour le trimestre clos le 30 septembre 2016.

Les informations prospectives sont assujetties à certains risques et incertitudes et ne devraient pas être considérées comme étant des garanties de résultats ou de rendement futurs, et les résultats réels pourraient différer de manière importante des conclusions, des prévisions ou des projections dans ces informations prospectives. Certains de ces risques et incertitudes comprennent, entre autres : les cycles économiques, les fonds disponibles, le déclin de la consommation d'enveloppes, l'augmentation de la concurrence, la fluctuation des taux de change, l'augmentation du cout des matières premières, les risques de crédit liés aux créances clients, l'augmentation du financement des régimes de retraite de la Compagnie, les lacunes des services postaux, la fluctuation des taux d'intérêt et le risque potentiel de litige. Les incertitudes et les risques sont abordés tout au long du rapport de gestion pour l'exercice 2015 et pour le trimestre clos le 30 septembre 2016, notamment à la rubrique « Facteurs de risque ». Par conséquent, nous ne pouvons garantir que les énoncés prospectifs se concrétiseront. Les lecteurs ne devraient pas se fier indument à ces informations prospectives, sauf si autrement requis par la législation en valeurs mobilières applicable. La Société décline expressément toute intention et décline toute obligation de mettre à jour ou de réviser toute information prospective, que ce soit en raison de nouveaux renseignements, d'évènements futurs ou autrement.

Le rapport de gestion et les états financiers sont accessibles sur SEDAR à l'adresse www.sedar.com et sur le site Web de Supremex.

À propos de Supremex

Supremex inc. est un chef de file nord-américain dans la fabrication et la distribution d'une vaste gamme d'enveloppes génériques et personnalisées et fournisseur de produits d'emballage et de produits spécialisés en plein essor. Seul fabricant national d'enveloppes au Canada, Supremex compte des installations réparties dans sept provinces et trois installations aux États-Unis, et emploie environ 700 employés. Avec une présence grandissante, Supremex peut efficacement fabriquer et distribuer des produits qui répondent aux exigences sociétés importantes, des revendeurs nationaux, des organismes publics, de même que des marchands de papier et des fournisseurs de processus et de solutions. Pour plus d'information, visitez le www.supremex.com.

 

SOURCE Supremex Inc.

Renseignements : Relations avec les investisseurs, investors@supremex.com, 514-595-0555

LIENS CONNEXES
http://www.supremex.com

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.