Suicide Action Montréal : alarmé par la régression des investissements en prévention du suicide dans la métropole

MONTRÉAL, le 21 mars 2016 /CNW Telbec/ - Suicide Action Montréal (SAM) tenait hier après-midi un point de presse avec monsieur Jean-François Lisée, député de Rosemont et porte-parole de l'opposition officielle en matière de services sociaux, de protection de la jeunesse, de soins à domicile, de santé publique et de prévention, afin de lancer un message clair aux décideurs et à la population sur l'état de situation en matière de prévention du suicide à Montréal. L'organisme, parmi les chefs de file au Québec dans son domaine et qui offre des services essentiels depuis 32 ans, 24 heures par jour, pour la région de Montréal, est grandement affecté financièrement par les suites de la mise en place du projet de loi 10 dans le réseau de la santé et des services sociaux. Par-dessus tout, l'organisme est très inquiet du peu d'investissement actuel en prévention du suicide au sein de la métropole surtout que, de son côté, la demande de services augmente sans cesse. En 2014-2015, ce sont 35 580 personnes qui ont contacté la ligne d'intervention téléphonique de Suicide Action Montréal.

« L'heure n'est pas à ralentir le déploiement de mesures en prévention du suicide, l'heure est plutôt à consolider les mesures et à en ajouter, notamment à Montréal parce que malgré l'importance de la métropole, il faut savoir que les investissements en services sociaux au Québec ne se font pas nécessairement en fonction de la taille de la population de chacune des régions. De plus, l'Institut national de Santé Publique du Québec a confirmé récemment une statistique optimiste voulant qu'entre 2012 et 2013, à Montréal, nous sommes passés de 205 à 176 suicides. Il faut donc poursuivre le travail amorcé! Chaque suicide est un suicide de trop. » affirme Suzanne Carrière, présidente de Suicide Action Montréal et retraitée du réseau de la santé.

En plus des services les plus connus de Suicide Action Montréal, une partie de l'équipe se déplace à l'extérieur, dans divers milieux pour former les gens afin que ceux-ci soient outillés pour intervenir auprès des personnes suicidaires, ou encore, pour agir en sentinelles en prévention du suicide. « Le partenaire qui nous commandait le plus de formations pour ses intervenants de 1ere et 2e ligne était jusqu'à 2014‐2015, avec 351 personnes formées cette année-là, l'Agence de santé de Montréal et les CSSS » de préciser Fabienne Audette, directrice générale de Suicide Action Montréal.

Or, cette année, la réorganisation des structures en cinq CIUSSS et la disparition de l'instance de coordination régionale qu'était l'Agence ont des conséquences graves pour Suicide Action Montréal. C'est-à-dire que, malgré la bienveillance, les réelles intentions de nous aider et les actions posées, nos personnes-ressources actuelles du CIUSSS du Centre-sud de l'Île de Montréal semblent faire le maximum avec les pouvoirs qui leur sont conférés, mais, cela n'est pas suffisant pour rétablir les activités de formation rapidement au sein du réseau. Nous avons l'année 2015-2016 à rattraper en plus de préparer celle qui débutera dans quelques jours.

Suicide Action Montréal gère donc une régression et subit les nombreux impacts de l'adoption du projet de loi 10 du ministre Gaétan Barrette. Sommes-nous des oubliés de celui-ci ?

Pour plus d'information, consultez notre communiqué en version intégrale :
http://suicideactionmontreal.org/uploads/media2016/pointdepresse200316.zip

Suicide Action Montréal
Suicide Action Montréal a pour mission de prévenir le suicide et ses impacts en assurant l'accès à des services de qualité aux personnes suicidaires, à leur entourage et aux intervenants qui les côtoient. Liée par des valeurs d'entraide et de solidarité, notre équipe de bénévoles et d'employés répond à plus de 30 000 demandes de personnes en détresse chaque année à Montréal.

Besoin d'aide
Si vous avez besoin d'aide, si vous êtes inquiet pour un proche ou si vous êtes une personne endeuillée par suicide, composez le 1 866 APPELLE (277‐3553) partout au Québec. Si vous êtes situé à Montréal, un(e) intervenant(e) de SAM vous répondra.

Pour télécharger le dossier de presse :
http://suicideactionmontreal.org/uploads/media2016/pointdepresse200316.zip

 

SOURCE Suicide Action Montréal

Bas de vignette : "LOGO : Suicide Action Montréal (Groupe CNW/Suicide Action Montréal)". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20160319_C2332_PHOTO_FR_646646.jpg

Renseignements : SOURCE : Suicide Action Montréal, Fabienne Audette, Directrice générale; RENSEIGNEMENTS : Chantal Normandin, Coordonnatrice des communications et du développement philanthropique, cnormandin@suicideactionmontreal.qc.ca, B : 514‐723‐3594, poste 228, C : 438 494‐1450

RELATED LINKS
www.suicideactionmontreal.org

Profil de l'entreprise

Suicide Action Montréal

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.