Stratégie maritime du Québec - Une nouvelle plateforme de recherche multisectorielle voit le jour : le Réseau Québec maritime

QUÉBEC, le 26 mai 2016 /CNW Telbec/ - Le ministre délégué aux Affaires maritimes et ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent, M. Jean D'Amour, a procédé, aujourd'hui, en compagnie du scientifique en chef du Québec, M. Rémi Quirion, et du recteur de l'Université du Québec à Rimouski (UQAR), M. Jean-Pierre Ouellet, au lancement de la première plateforme de recherche multisectorielle dans le domaine maritime au Québec : le Réseau Québec maritime (RQM).

Ce réseau de recherche voit le jour grâce à un investissement de 3 300 000$ du ministère de l'Économie, de la Science et de l'Innovation d'ici l'exercice financier 2017-2018. Le tiers de cette somme servira à la création de l'institut France-Québec, qui constituera le premier partenaire du Réseau sur la scène internationale.

« La création du Réseau Québec maritime répond à l'une des attentes formulées par la communauté scientifique, qui s'était rassemblée à l'occasion d'une journée de réflexion organisée par l'UQAR et  les Fonds de recherche du Québec (FRQ), à l'automne 2014. Il faut reconnaître que la Stratégie maritime a donné l'impulsion nécessaire à ce beau et grand projet de voir le jour », a déclaré le ministre D'Amour.

Mission du RQM
La mission du Réseau Québec maritime, dont les travaux devraient débuter au cours des prochaines semaines, est de rassembler, sous une même enseigne, les divers acteurs de recherche, de formation, de transfert des connaissances, de mobilisation et de concertation autour des grands enjeux du développement maritime durable, au profit de la société québécoise. La notion « maritime » fait référence à l'ensemble fleuve-estuaire-golfe et, plus largement, à toutes les zones côtières du Québec. Le Réseau, s'appuyant sur les structures existantes, est voué à la construction commune de connaissances et à l'émergence d'initiatives d'envergure.

« Le trafic portuaire représente 100 millions de tonnes chaque année. Ce sont des dizaines de navires marchands, de croisière ou de pêche qui circulent sur nos eaux. Nous devons être outillés pour mettre en œuvre des politiques et des solutions technologiques et opérationnelles qui permettent d'assurer l'essor de ces activités économiques tout en minimisant les risques et les effets sur l'environnement », a fait valoir la ministre Anglade.

« La complexité des enjeux maritimes nécessite une approche intégrée et invite les chercheurs de toutes les disciplines à y mener une réflexion intersectorielle. Le Québec a des forces en recherche et le RQM vient les canaliser en quelque sorte sous le sceau d'une approche collaborative et à l'enseigne de partenariats. Mieux, le RQM pousse d'un cran cette synergie et cette contribution de la recherche au développement maritime durable et, par ricochet, au développement économique et social du Québec », a ajouté le scientifique en chef du Québec, Rémi Quirion.

« La mise en commun des expertises des différentes institutions de recherche accélèrera l'acquisition de connaissances dans le domaine maritime, avec comme ambition de faire du Québec un chef de file mondial en matière de développement maritime durable », mentionne le recteur de l'UQAR, Jean-Pierre Ouellet.

Thèmes de recherche
La programmation du RQM s'articulera autour de thèmes de recherche interdisciplinaires, de manière à favoriser la complémentarité scientifique nécessaire à une approche systémique des grands enjeux du développement maritime du Québec. Les thèmes retenus sont : la santé des écosystèmes, la santé des communautés, la surveillance, la sûreté et la sécurité maritimes, le transport maritime durable et intelligent et, finalement, les ressources, l'énergie marine et la santé du secteur économique maritime.

« Il n'y a pas à dire, chaque thème à l'étude comporte de multiples dimensions qui en font autant d'exercices essentiels à une véritable compréhension des enjeux en cause. Pour le Gouvernement du Québec, ce sont des outils incontournables pour une prise de décision éclairée et responsable sur une multitude de sujets pouvant avoir des répercussions à long terme. Ces thèmes trouvent d'ailleurs écho dans l'ensemble de la Stratégie maritime », a poursuivi le ministre D'Amour.

Composition et localisation
Le Réseau sera composé de membres d'horizons variés provenant des milieux de la formation et de la recherche, du gouvernement, de l'industrie et des communautés. Un cadre officiel définira le statut des membres au sein du Réseau en fonction de la nature de leur implication, de leurs expertises, de leurs attentes et de leurs intérêts. Ce cadre contiendra aussi les critères de nomination des membres. Si la recherche s'effectuera aux quatre coins du Québec, le centre de coordination sera hébergé à l'UQAR.

À propos de la Stratégie maritime
La Stratégie maritime constitue, tout comme le Plan Nord, une initiative économique majeure pour le Québec. Elle vise une utilisation optimale et responsable du potentiel maritime québécois et comporte différentes mesures destinées à mettre en valeur le transport maritime, le tourisme et les ressources marines du territoire maritime. D'ici 2030, la Stratégie maritime engendrera des investissements de plusieurs milliards de dollars et entraînera la création de 30 000 emplois directs, dans toutes les régions du Québec. Son plan d'action prévoit des investissements de l'ordre de 2,9 milliards de dollars, pour les cinq premières années.

Pour en savoir plus au sujet de la Stratégie maritime, ou pour la consulter, visitez le site www.stratégiemaritime.gouv.qc.ca. Vous y trouverez aussi un document d'information complémentaire au présent communiqué, dans la section Communiqués.

                                          

Sources :      

Marc Lapointe                                                
Attaché de presse                                          
Cabinet du ministre délégué                          
aux Affaires maritimes                                              
418 691-5650
marc.lapointe@economie.gouv.qc.ca                      

 

SOURCE Cabinet du ministre délégué aux Affaires maritimes

Renseignements : Marc Lapointe, Attaché de presse, Cabinet du ministre délégué aux Affaires maritimes, 418 691-5650, marc.lapointe@economie.gouv.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.