Stratégie maritime : Le gouvernement Couillard manque le bateau, encore une fois

WENDAKE, QC, le 29 juin 2015 /CNW Telbec/ - Les Premières Nations détiennent un titre aborigène et des droits ancestraux et issus de traités. La Loi constitutionnelle du Canada, les jugements de la Cour suprême du Canada, la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones, tous les fondements d'une société de droit indiquent clairement que le développement du territoire doit se faire avec les Premières Nations. Il doit être basé sur une reconnaissance concrète du statut de toutes les Premières Nations de ce territoire.

Les Premières Nations qui habitent ce territoire qu'elles n'ont jamais cédé sont clairement en faveur du développement durable du territoire et des ressources. Elles ont un urgent besoin d'être incluses dans ce développement pour améliorer les conditions socioéconomiques de leur population, une population très jeune qui n'en peut plus d'être encore une fois exclue.

L'APNQL, qui regroupe les chefs au Québec-Labrador, offre formellement au premier ministre Couillard de bâtir une relation de gouvernement à gouvernement, respectueuse, progressive et bénéfique pour tous les habitants du territoire. Au cours de trois rencontres avec le premier ministre, les chefs ont précisé une offre concrète qui ne demande que du réalisme et de la bonne volonté de la part du gouvernement provincial.

Mais rien n'y fait. Stratégie maritime, Plan Nord, projets miniers ayant un impact direct sur les territoires non-cédés de Premières Nations, le gouvernement Couillard refuse de se rendre à l'évidence et de réaliser qu'une relation de gouvernement à gouvernement ne se construit pas qu'avec des mots. Encore une fois, le gouvernement Couillard choisit d'ignorer les enjeux fondamentaux des Premières Nations que sont la cogestion et la conservation du territoire, la consultation et l'accommodement des Premières Nations et le partage des redevances. Encore une fois, le gouvernement Couillard choisit d'exclure plutôt que d'inclure.

« Les chefs tendent encore la main au premier ministre Couillard, mais n'acceptent plus de voir le bateau du développement partir sans eux. La patience a ses limites », commente Ghislain Picard, chef de l'APNQL, au moment où le gouvernement provincial annonce sa Stratégie maritime, une autre occasion ratée.

À propos de l'APNQL
L'Assemblée des Premières Nations Québec-Labrador est l'organisme politique qui regroupe 43 chefs des Premières Nations au Québec et au Labrador. www.apnql-afnql.com.

 

SOURCE Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador

Renseignements : Mélanie Vincent : vincentmelaniemv@gmail.com, Cell. : 418-580-4442

LIENS CONNEXES
www.apnql-afnql.com

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.