Stratégie gouvernementale en technologies de l'information - « Un aveu d'échec du CSPQ » - Éric Caire

QUÉBEC, le 19 juin 2015 /CNW Telbec/ - Alors que le président du Conseil du trésor annonce aujourd'hui 36 mesures pour contrer les dérives informatiques dans les contrats gouvernementaux, le porte-parole de la Coalition Avenir Québec pour les dossiers informatiques et le Conseil du trésor, Éric Caire, constate que ces mesures sont en fait un aveu d'échec pour les responsables de l'informatique au gouvernement.

Si certaines des mesures annoncées sont plutôt bien accueillies par la CAQ, il n'en demeure pas moins qu'elles prouvent que les dirigeants actuels du Centre des services partagés du Québec (CSPQ) ont failli à la tâche et qu'ils n'ont pas su redresser la situation. « Martin Coiteux a constaté que les choses ne tournaient pas rond au CSPQ, mais au lieu de le réformer dans toutes ses composantes, il a choisi de créer des entités qui serviront de béquille aux services actuels. En transférant les responsabilités des dirigeants du CSPQ, il ne fait qu'avouer qu'ils étaient incapables de livrer la marchandise », analyse-t-il.

Éric Caire a, à de nombreuses reprises, donné des pistes de solutions pour améliorer la gestion des contrats informatiques du gouvernement. Il se réjouit donc que certaines de ses idées se retrouvent dans les mesures annoncées par le président du Conseil du trésor. « J'ai répété que la reconstruction de l'expertise interne est primordiale pour exercer un meilleur contrôle et une meilleure gestion des projets informatiques. Le recours à l'infonuagique et aux logiciels libres fait également partie des solutions que nous privilégions. Il demeure toutefois que Martin Coiteux a été incapable d'assurer qu'il saura attirer les meilleurs en leur offrant des salaires avantageux. Il n'a toujours pas délaissé son idée de négocier mur-à-mur les conditions salariales des employés de l'État », ajoute-t-il.

En conclusion, la Coalition Avenir Québec considère toujours que la mise sur pied d'une commission d'enquête publique sur l'octroi des contrats informatiques gouvernementaux est nécessaire. « Il y a des raisons pour lesquelles nous en sommes arrivés à ce chaos dans le secteur informatique et il faut faire la lumière sur ce qui s'est produit pour s'assurer que ça ne se reproduise pas. Nous surveillerons de près la mise en œuvre du plan annoncé par Martin Coiteux aujourd'hui. L'argent des Québécois ne doit plus être jeté par les fenêtres à cause de la mauvaise gestion des projets et des contrats informatiques. Des solutions existent et elles doivent être mises en place », conclut-il.

 

SOURCE Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec

Renseignements : Émilie Toussaint, Attachée de presse, Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec, 418-446-1383, etoussaint@assnat.qc.ca

Profil de l'entreprise

Aile parlementaire de la Coalition Avenir Québec

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.