Stratégie d'intervention gouvernementale pour le développement de la région Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine - Programme d'infrastructures en entrepreneuriat collectif (PIEC) - Le député Sylvain Roy annonce une aide additionnelle de 50 000 $ au Bioparc de la Gaspésie pour compléter les travaux de la deuxième phase de son plan de développement

BONAVENTURE, QC, le 5 déc. 2013 /CNW Telbec/ - Le député de Bonaventure et adjoint parlementaire au ministre du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs (volet faune et parcs), monsieur Sylvain Roy, est heureux d'annoncer, au nom du ministre des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire, ministre des Transports et député de Jonquière, monsieur Sylvain Gaudreault, l'octroi d'une aide gouvernementale de 50 000 $ au Bioparc de la Gaspésie inc. pour compléter les travaux de la deuxième phase de son plan de développement. Cette aide provient du Programme d'infrastructures en entrepreneuriat collectif (PIEC).  Soulignons que cette contribution financière s'ajoute à celle accordée par le gouvernement du Québec en septembre dernier, au montant de 1,7 million de dollars, pour la concrétisation de cette deuxième phase du projet.

« Je suis très heureux de l'appui du gouvernement du Québec qui permettra de compléter la deuxième phase du plan de développement du Bioparc de la Gaspésie. Ce parc animalier à vocation éducative et écologique constitue un attrait touristique majeur et permet aux visiteurs de découvrir la richesse et la diversité de la faune et de la flore gaspésiennes. Ces visiteurs sont non seulement des touristes venant de l'extérieur, mais aussi des gens de la région qui se plaisent à revisiter le parc chaque année. C'est ce qui le rend si particulier et atteste de l'importance de le soutenir dans sa progression », a déclaré le député Sylvain Roy.

Dans son ensemble, ce projet vise l'agrandissement et la consolidation des infrastructures de services. Les travaux comprennent notamment la stabilisation du pôle animalier et des infrastructures existantes ainsi que l'amélioration des infrastructures de services. Le projet prévoit également la mise en place d'installations afin de permettre l'organisation d'excursions nautiques dans la réserve aquatique de l'Estuaire-de-la-rivière-Bonaventure.

La réalisation de l'ensemble de ces travaux nécessite un investissement total évalué à 4 935 674 $. Le gouvernement du Québec versera un montant maximum de 50 000 $, en vertu du PIEC. D'autres partenaires contribuent à ce projet, dont le Centre local de développement (CLD), la Municipalité régionale de comté (MRC) ainsi que la Ville de Bonaventure.

Par ailleurs, soulignons que le Bioparc de la Gaspésie a également investi 250 000 $ pour la réalisation de la deuxième phase de son plan de développement.

Constitué en 1995, le Bioparc de la Gaspésie inc. a ouvert ses portes au public en juin 1998 à la suite d'efforts soutenus du milieu. Reconnu comme une entreprise d'économie sociale par le Pôle d'économie sociale, cet organisme à but non lucratif a pour mission de présenter et de protéger la faune et la flore gaspésiennes de façon à transmettre aux visiteurs une vision écologique incitant à l'action, le tout dans une expérience divertissante. En 2008, le Bioparc amorçait la première phase de son plan de développement. Les travaux réalisés au cours de la période de 2008 à 2010 ont alors permis d'augmenter significativement l'achalandage du site, passant ainsi de 18 000 à 28 000 visiteurs annuellement.

Pour sa part, le président de Bioparc de la Gaspésie inc., monsieur Aurélien Bisson, se réjouit de l'appui du gouvernement du Québec à ce projet qui permettra à l'organisme de poursuivre ses activités, contribuant ainsi au développement économique et touristique de la Ville et de la région de la Gaspésie.

Doté d'une enveloppe d'investissement de 10 M$, le PIEC vise à appuyer les entreprises d'économie sociale dans la mise en œuvre de projets de réfection, d'agrandissement, de construction ou d'acquisition d'infrastructures à vocation commerciale ou industrielle. Les objectifs du PIEC sont de favoriser le développement des entreprises d'économie sociale, de contribuer à la vitalité socioéconomique des territoires et de favoriser la préservation et la valorisation de la qualité de l'environnement.

SOURCE : Cabinet du ministre des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire

Renseignements :

Sources :
Marie-Eve Imonti
Attachée de presse
Cabinet du ministre des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire
514 873-2622

Steve Bujold
Attaché politique Bureau de circonscription du député de Bonaventure
418 534-4974

Information :
Émilie Lord
Direction des communications
Ministère des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire
418 691-2015, poste 3242


Profil de l'entreprise

Cabinet du ministre des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.