Stratégie d'électrification des transports - MEQ soutiendra le succès de cette nouvelle filière manufacturière

MONTRÉAL, le 1er nov. 2013 /CNW Telbec/ - Manufacturiers et exportateurs du Québec (MEQ) considère que la Stratégie d'électrification des transports, déposée aujourd'hui par la première ministre du Québec, madame Pauline Marois, dispose d'une portée satisfaisante pour permettre l'essor de cette filière. MEQ rappelle cependant que sa compétitivité reste sujette à des conditions de marché et une concurrence technologique sur lesquelles le Québec n'a que très peu de contrôle. Dans ce contexte, il convient de s'assurer que l'enthousiasme suscité par l'électrification des transports reste réaliste face aux possibilités économiques réelles d'un tel projet. « Nous voyons dans le développement de cette filière une ouverture sur des opportunités d'affaires qu'il faut, évidemment, saisir. Cependant, avant de se lancer collectivement dans des investissements massifs, il faut mieux évaluer le potentiel et la compétitivité de cette filière », a mentionné Simon Prévost, président de MEQ.

Transport électrique : pas de réduction des émissions de gaz à effet de serre sans rentabilité
MEQ reconnaît l'immense bénéfice de l'hydroélectricité et salue la volonté gouvernementale d'optimiser cet avantage en envisageant le développement de la filière du transport électrique et en souhaitant concilier les bénéfices économiques d'un développement industriel avec les bénéfices écologiques d'un transport routier moins polluant. MEQ considère cependant qu'un certain nombre de questions restent en suspens et dont les réponses sont nécessaires pour que l'arrimage des actions qui seront mises en oeuvre permette une croissance effective de la filière. En ce qui concerne le secteur de l'automobile en tant que tel, MEQ est d'avis qu'il restera animé par de très fortes pressions concurrentielles dans l'avenir et que la viabilité économique de la voiture électrique restera fragile pendant encore un certain nombre d'années.

Incertitudes technologiques : l'hydroélectricité n'est pas gage de succès
En tout premier lieu, les questions relatives aux batteries électriques restent entières, que ce soit au niveau de leur poids, de leur durabilité, des infrastructures nécessaires à leur recharge et, plus globalement, de leur efficacité dans le contexte où l'étendu du territoire québécois nous laissera pendant encore de longues années avec les enjeux de l'étalement urbain et du transport en régions éloignées. Il faut ajouter que la batterie électrique est en concurrence avec d'autres technologies et le risque de l'investissement suggéré par le développement de cette filière doit encore être évalué.

Surplus d'électricité : ne serait-il pas plus judicieux de les allouer aux industries dont la contribution économique est déjà active ?
MEQ s'interroge également sur l'efficience énergétique que serait celle de dévier l'utilisation des surplus d'hydroélectricité des secteurs industriels déjà établis vers un usage plus porté sur la nouvelle filière du transport électrique. « Étant donné l'importance première des intrants énergétiques dans la production manufacturière, il serait préférable d'utiliser les surplus d'hydroélectricité pour la croissance des industries dont la compétitivité est primordiale pour le dynamisme de notre économique. Nous suggérons au gouvernement de se poser la question », a ajouté pour conclure M. Prévost.

À propos de MEQ
meq.ca
Manufacturiers et exportateurs du Québec (MEQ) est une association dont la mission est d'améliorer l'environnement d'affaires et d'aider les entreprises manufacturières et exportatrices à être plus compétitives sur les marchés locaux et internationaux grâce à son leadership, son expertise, son réseau et la force de ses membres. Les cinq piliers de son action sont : représentation politique, information stratégique, occasions d'affaires, meilleures pratiques et réseautage. MEQ est une division de Manufacturiers et exportateurs du Canada (MEC), la plus importante association commerciale et industrielle au pays fondée en 1871.

SOURCE : Manufacturiers et exportateurs du Québec

Renseignements :

Kareen Pate, Conseillère, affaires publiques
Manufacturiers et exportateurs du Québec
514-866-7774, poste 2125 / cell : 514-806-4621/ kareen.pate@meq.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.