Stratégie de gestion des ressources humaines 2012-2017

QUÉBEC, le 27 juin 2012 /CNW Telbec/ - À titre de vice-première ministre, ministre responsable de l'Administration gouvernementale et présidente du Conseil du trésor, Mme Michelle Courchesne est fière de souligner aujourd'hui le lancement de la Stratégie de gestion des ressources humaines 2012-2017 : Une fonction publique moderne au service des Québécois.

« Le marché du travail est actuellement en mutation et connaît des changements profonds : vieillissement de la population, nombreux départs à la retraite, pénurie de main-d'œuvre appréhendée dans plusieurs secteurs d'activité et développement rapide des technologies de l'information. Par conséquent, notre fonction publique est confrontée à des défis inédits en matière de gestion des ressources humaines, lesquels commandent la proposition de solutions originales. Dans ce contexte, notre capacité d'adaptation et la flexibilité dans nos façons de faire sont essentielles pour faire de la fonction publique un employeur de marque », a expliqué la ministre Michelle Courchesne.

La Stratégie de gestion des ressources humaines 2012-2017 amorce un véritable changement afin de permettre à la fonction publique du Québec de préparer l'avenir et d'être plus compétitive et attractive sur le marché de l'emploi.

Disponibilité de la main-d'œuvre

Pour assurer l'adéquation entre la main-d'œuvre et les besoins de la fonction publique, des mesures sont proposées afin d'assouplir les processus d'embauche et réduire le délai de comblement des emplois.

« Il faut être en mesure de faciliter et d'accélérer l'embauche de personnes de talent lorsque des besoins particuliers sont identifiés. Les modifications proposées permettront notamment de réduire le délai entre l'affichage d'un appel de candidatures et la nomination d'un candidat. Il faut simplifier l'accès des citoyens aux emplois de la fonction publique tout en s'assurant de la qualité de la démarche », a déclaré la ministre Courchesne.

Le citoyen ne sera plus obligé de s'inscrire à de multiples concours : pour des emplois de même nature, il se qualifiera une seule fois et son nom sera inscrit dans une banque de personnes qualifiées qui servira à répondre aux divers besoins des ministères et des organismes.

Par ailleurs, le candidat qualifié pourra lui-même mettre à jour son dossier en fonction de l'expérience ou de la scolarité qu'il cumule au fil des ans. Il lui sera possible de s'inscrire en tout temps aux appels de candidatures de certaines classes d'emplois présentant des difficultés de recrutement.

Les années d'expérience et de scolarité pour déterminer le salaire à l'embauche d'un candidat seront maintenant reconnues. Ce changement de norme quant à l'attribution des taux de traitement s'impose afin de positionner l'État comme un employeur compétitif par rapport au marché.

Pérennité et évolution de l'expertise

Le vieillissement de la population entraîne un nombre important de départs à la retraite dans la fonction publique. Afin de maintenir et de renforcer le savoir-faire et les compétences au sein des différents ministères et organismes, des mesures spécifiques pour assurer le développement et le transfert d'expertise seront notamment mises en place : démarche et plan structuré de gestion de l'expertise, formations spécialisées et plan de gestion de carrière.

Place à la relève

Il faut favoriser l'attraction et la fidélisation des stagiaires notamment par la mise en place de processus de qualification particuliers ou la présence de recruteurs dans les établissements d'enseignement. Le déploiement du programme Ambassadeurs représente aussi une occasion privilégiée de promouvoir la fonction publique et de faire connaître aux jeunes finissants et aux candidats potentiels les défis et les opportunités d'emploi qu'on y trouve.

Gouvernance et agilité dans les façons de faire

La stratégie doit constituer une base solide sur laquelle s'appuyer pour répondre aux enjeux qui se présentent et permettre une réponse des plus adaptées aux défis auxquels nous sommes exposés.

La création de la fonction de Dirigeant principal des ressources humaines (DPRH) viendra orienter et coordonner les initiatives lancées dans le cadre de la stratégie. Le DPRH aura notamment le rôle de coordonner la mise en œuvre de la stratégie et d'en rendre compte au Conseil du trésor ainsi que de fournir des orientations aux ministères et organismes en matière de gestion des ressources humaines.

Pour y arriver, la collaboration de tous les ministères et organismes sera nécessaire au succès de la démarche.

Dépôt du projet de loi modifiant la Loi sur la fonction publique

Afin de mettre en œuvre certaines mesures de la stratégie, dont celles mentionnées ci-dessus, le gouvernement a déposé, le 15 mai dernier, un projet de loi modifiant la Loi sur la fonction publique principalement en matière de dotation des emplois. Différents changements à la Loi sont proposés afin notamment d'assouplir les processus actuels d'embauche et ainsi assurer en temps opportun une disponibilité de main-d'œuvre qualifiée. La gouvernance en matière de gestion des ressources humaines y est également traitée. Somme toute, les modifications suggérées visent les modalités du processus et non les principes et les objectifs de la Loi sur la fonction publique, qui seront préservés.

« La stratégie dévoilée aujourd'hui est un projet essentiel afin d'accroître la capacité du gouvernement d'offrir des services de qualité à la population québécoise et structurant pour ceux et celles qui s'investissent au quotidien. Elle témoigne de notre engagement à faire de la fonction publique un employeur de premier plan qui offre un milieu encore plus performant et innovant », a conclu la ministre.

SOURCE Cabinet de la présidente du Conseil du trésor, ministre responsable de l'Administration gouvernementale, ministre responsable de la région de Laval, de la région des Laurentides et de la région de Lanaudière

Renseignements :

Kimberly Labar
Attachée de presse
Cabinet de la vice-première ministre, ministre de
l'Éducation, du Loisir et du Sport, ministre
responsable de l'Administration
gouvernementale et présidente
du Conseil du trésor
Tél. : 418 643-5926
kimberly.labar@sct.gouv.qc.ca

Profil de l'entreprise

Cabinet de la présidente du Conseil du trésor, ministre responsable de l'Administration gouvernementale, ministre responsable de la région de Laval, de la région des Laurentides et de la région de Lanaudière

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.