Stornoway Diamonds annonce l'achèvement du programme de forage 2009 et la
définition d'un tonnage quatre fois plus gros à Renard 2

Symbole à la Bourse de Toronto : SWY

VANCOUVER, le 6 oct. /CNW/ - Stornoway Diamond Corporation (SWY à la Bourse de Toronto) est heureuse d'annoncer l'achèvement du programme de forage estival sur la cheminée kimberlitique Renard 2 située sur le projet diamantifère Renard, dans le centre-nord du Québec. Ces derniers forages ont confirmé que Renard 2 est significativement plus volumineux qu'anticipé antérieurement et que les données de forage supportent avec une grande confiance un modèle géologique environ quatre fois plus gros que dans l'estimé de ressources initial pour cette cheminée de kimberlite tel que qu'annoncé en décembre 2008. Le projet diamantifère Renard, qui renferme les cheminées kimberlitiques de Renard et le réseau de dykes kimberlitiques de Lynx-Hibou, est une coentreprise à parts égales avec SOQUEM INC. ("SOQUEM").

Les nouveaux forages ont été effectués sur un patron intercalaire détaillé conçu pour convertir en ressources minérales indiquées les nouvelles zones de kimberlite sur les flancs adjacents de Renard 2 annoncées précédemment. Bien que les travaux d'estimation détaillée des ressources soient toujours en cours, Stornoway peut annoncer que le programme de forage concorde avec une estimation du gisement minéral potentiel variant de 14,8 à 17,8 millions de tonnes à Renard 2, calculée jusqu'à 700 m sous la surface. Ce nouveau matériel s'ajoute à la ressource minérale déjà estimée conformément à la Norme canadienne ("NC") 43-101 pour Renard 2. Cette ressource a été estimée à 3,36 millions de tonnes de ressources minérales indiquées (d'une teneur moyenne de 81 carats par cent tonnes "cpct") et à 1,80 million de tonnes de ressources minérales présumées (d'une teneur moyenne de 86 cpct) jusqu'à une profondeur de 570 m sous la surface (Communiqué de Stornoway daté du 16 décembre 2008). À 700 m sous la surface, Renard 2 mesure environ 100 m par 230 m couvrant une superficie de 1,8 hectares et ce corps demeure ouvert en profondeur.

Les lecteurs sont priés de prendre note que le nouveau matériel kimberlitique dont il est fait mention dans la présente ne constitue pas, à l'instar de tout gisement minéral potentiel, une ressource minérale, et rien ne garantit que de plus amples travaux d'exploration permettront de le définir en tant que ressources minérales. De plus, les ressources minérales ne sont pas des réserves minérales et elles n'ont aucune viabilité économique démontrée. Les travaux en cours pour mettre à jour la déclaration sur l'ensemble des ressources minérales de Renard comprennent une estimation détaillée de la teneur, une mise à jour de l'évaluation diamantifère ainsi qu'une modélisation géologique révisée pour chacune des cheminées kimberlitiques de Renard 2, 3, 4 et 9 et les dykes kimberlitiques de Lynx et Hibou. Stornoway prévoit communiquer les résultats de ces travaux au cours du 4e trimestre de 2009 et par la suite suivra une révision du plan de mine conceptuel et de l'évaluation économique. La société s'attend à ce que ce programme de forage ait une incidence importante sur la déclaration de ressources minérales et sur la viabilité économique du projet.

Matt Manson, président et chef de la direction a émis le commentaire suivant : "La dimension de Renard 2 a continué d'augmenter considérablement alors que nous avons effectué des forages plus détaillés en profondeur. Au-dessous de 250 m, la cheminée est dominée par d'épaisses zones de kimberlites "brunes" (kimb2b) qui se caractérisent par des teneurs diamantifères largement supérieures à un carat par tonne. La plus grande partie du nouveau matériel se trouve dans les limites de l'actuel plan de mine conceptuel du projet, lequel prévoit de combiner exploitation à ciel ouvert et exploitation souterraine jusqu'à 600 mètres à un coût en capital de 308 M$ et un coût d'opération moyen combiné de C$50/tonne. En plus d'avoir un effet considérable et immédiat sur la durée de vie potentielle du projet et sur son rendement économique, l'expansion de Renard 2 demande également une nouvelle évaluation des possibilités de teneurs plus élevées ainsi que la présence de phases de kimberlite en profondeur dans les autres cheminées kimberlitiques de Renard, la plupart d'entre elles n'ayant pas été forées au dessous de 250 m."

Eira Thomas, présidente du conseil de direction, a émis le commentaire suivant : "À la fin de 2008, nous avons publié une évaluation économique préliminaire de Renard qui montrait un bilan économique positif avec un minerai à marge bénéficiaire élevée mais avec une durée de vie de seulement sept ans. Au début de 2009, nous avons entrepris d'accroître les ressources exploitables de Renard à partir de forages et les résultats ont excédé nos scénarios les plus optimistes. Nous sommes confiants que les mises à jour des analyses économiques à venir au cours des prochains mois supporteront la décision d'aller de l'avant avec l'étude de faisabilité et l'obtention des permis. Renard est maintenant beaucoup plus gros qu'anticipé antérieurement et compte tenu de sa localisation à l'extrémité du développement de la route planifiée au cœur du Québec, la meilleure juridiction minière au monde, nous croyons que Renard a le potentiel de devenir une mine de diamant de classe mondiale".

Au cours du programme de forage estival un total de 24 trous ont été implantés à Renard 2 (incluant trois extensions de trous existants) et 12 718 m de nouvelles carottes ont été recueillis. Cinq de ces 24 forages ont été terminés plus tôt que prévu en raison de déviation excessive qui aurait pu résulter en des points de percée plus profonds que prévu. De plus, un forage a été perdu en profondeur en raison de difficultés techniques. Ces nouvelles données ont été incorporées dans le modèle géologique révisé comprenant la kimberlite tuffisitique bréchique (kimb2a ou kimberlite "bleue") et la prédominante kimberlite cohérente (kimb2b ou kimberlite "brune"). Chacune de ces unités tuffisitiques renferme des intersections de kimberlite hypabyssale bréchique et de kimberlite hypabyssale potentiellement à fortes teneurs. Le nouveau modèle géologique comprend aussi des unités de roche encaissante bréchique et de roche encaissante fracturée. On constate maintenant que les quelques trous forés en profondeur à Renard 2 avant 2009 se terminaient dans l'une de ces unités de roche encaissante fracturée et ne parvenaient pas à intersecter les unités adjacentes de kimberlite brune plus ancienne contenues dans l'enveloppe éruptive générale de la cheminée.

Tonnages de kimberlite à Renard 2

À mesure que les campagnes successives de forage plus détaillés se sont déroulées sur la cheminée de Renard 2, les précédents modèles géologiques conservateurs fondés sur des données limitées ont ouvert la voie à des modèles plus détaillés auxquels on peut davantage se fier et menant ainsi à une estimation en hausse du tonnage de kimberlite. L'estimation des ressources minérales de décembre 2008 pour Renard 2 comprenait 3,36 millions de tonnes de ressources minérales indiquées et 1,80 million de tonnes de ressources minérales présumées (calculées jusqu'à une profondeur de 570 m). À l'époque, on avait estimé que l'accroissement additionnel de matériel kimberlitique à Renard 2 pour ce qui est du gisement minéral potentiel pourrait se situer entre 2,5 et 7,1 millions de tonnes de kimberlite (jusqu'à une profondeur de 700 m), en fonction principalement de l'extension implicite en profondeur de la cheminée kimberlitique ou encore en fonction de l'incertitude géologique entourant la définition du modèle géologique. En mars 2009 (communiqué de presse de Stornoway du 31 mars 2009), après la campagne hivernale de forage en profondeur, l'estimation de cet accroissement de matériel kimberlitique, qui ne constitue pas une ressource, a été revue à la hausse, soit de 10,5 à 12,3 millions de tonnes (jusqu'à une profondeur de 700 m). Après la campagne estivale, l'estimation de cet accroissement de matériel kimberlitique, fondée sur des intersections de forage espacées régulièrement, a été mise à jour à nouveau et se situe maintenant entre 14,8 et 17,8 millions de tonnes (jusqu'à 700 m de profondeur). Cet accroissement de matériel kimberlitique, qui se trouve à l'extérieur de la ressource minérale existante, est caractérisé en tant que gisement minéral potentiel en attendant le résultat de l'estimation des ressources minérales en cours. Tous les tonnages mentionnés correspondent uniquement à des unités de kimberlites et n'inclus pas les unités de roches encaissantes fracturées ou bréchiques.

Les travaux nécessaires pour amener ce nouveau matériel kimberlitique de Renard 2 dans la catégorie des ressources comprend l'intégration des données provenant de l'échantillonnage en vrac et des forages à circulation inverse recueillies dans la partie supérieure de la cheminée jusqu'au niveau 250 m avec un nouvel ensemble de données micro-diamantifères détaillées, dans le but d'obtenir un modèle général de la teneur diamantifère pour toute la cheminée kimberlitique. Ce travail est effectué par Golder Associates Inc. en s'appuyant sur des techniques standards dans l'industrie, Golder a également supervisé la préparation des nouveaux modèles géologiques.

Stornoway Diamond Corporation

Stornoway Diamond Corporation est l'une des plus importantes sociétés d'exploration et de mise en valeur de diamants au Canada. Elle a pris part à la découverte de plus de 200 kimberlites dans six districts diamantifères au Canada. La société profite d'un portefeuille diversifié de propriétés diamantifères, d'une solide situation financière, de gestionnaires et de techniciens d'expérience, et ce, pour chacune des étapes de la production de diamants, de l'exploration à la commercialisation. Le projet diamantifère Renard est géré par Dave Skelton, P. Geol. (AB/QC), vice-président, mise en valeur de projets. M. Skelton, qui est une personne qualifiée en vertu de la NC 43-101, a passé en revue le contenu du présent communiqué.

SOQUEM INC.

SOQUEM INC. est une filiale en propriété exclusive de la Société générale de financement du Québec ("SGF"). La SGF, holding industriel et financier du Québec, a pour mission de réaliser des projets de développement économique dans le secteur industriel, en collaboration avec des partenaires et conformément à la politique de développement économique du gouvernement du Québec.

    
    Au nom du conseil
    STORNOWAY DIAMOND CORPORATION
    /s/ "Matt Manson"
    Matt Manson
    Président et chef de la direction
    

Le présent communiqué de presse peut contenir des énoncés prospectifs, c'est-à-dire des déclarations qui ne portent pas sur des données rétrospectives, y compris, mais sans s'y limiter, des déclarations à l'égard de la minéralisation potentielle, des résultats d'exploration, des estimations relatives aux ressources et aux réserves, de la production ou des résultats prévus, du chiffre d'affaires, des produits d'exploitation, des coûts, du financement par souscription conditionnelle, ou des discussions ou plans et objectifs futurs de la société. Rien ne peut garantir que les énoncés prospectifs se révéleront exacts. De tels énoncés sont par nature fondés sur un certain nombre d'estimations et d'hypothèses assujetties à divers risques et incertitudes pouvant entraîner un écart important entre les résultats et les événements réels et ceux qui sont attendus ou prévus. Tout énoncé concernant une étude préliminaire d'un projet au titre de la NC 43-101 inclut les ressources minérales présumées qui sont considérées trop hypothétiques du point de vue géologique pour faire l'objet des mêmes considérations géologiques et économiques qui permettraient de les classer dans la catégorie des réserves minérales, et rien ne garantit que l'étude préliminaire sera réalisée. Les références aux calculs des ressources au titre de la NC 43-101 concernent des ressources minérales et non des réserves minérales et, par conséquent, elles n'ont aucune viabilité économique démontrée. Les facteurs importants pouvant faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement des prévisions de la société sont présentés dans les documents que celle-ci dépose de temps à autre auprès de la Bourse de Toronto et des organismes provinciaux de réglementation des valeurs mobilières, documents qui sont en majorité accessibles à l'adresse www.sedar.com. La société décline toute intention ou obligation de réviser ou de mettre à jour ces énoncés.

SOURCE Stornoway Diamond Corporation

Renseignements : Renseignements: Matt Manson (président et chef de la direction), (416) 304-1026; Nick Thomas (directeur, relations avec les investisseurs), (604) 983-7754 ou 1-877-331-2232 (sans frais); Site Web: www.stornowaydiamonds.com, Courriel: info@stornowaydiamonds.com

Profil de l'entreprise

Stornoway Diamond Corporation

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.