Stornoway annonce une estimation révisée des ressources minérales de Renard
conformément à la NC 43-101; le contenu en diamant triple et le gisement
demeure toujours ouvert

Symbole à la Bourse de Toronto : SWY

SWY 09-15

VANCOUVER, le 8 déc. /CNW/ - Stornoway Diamond Corporation (SWY à la Bourse de Toronto) a le plaisir d'annoncer que la révision de l'estimation des ressources minérales, conformément à la NC 43-101, est complétée pour le projet diamantifère Renard situé dans le centre-nord du Québec. Le projet diamantifère Renard, qui renferme les cheminées kimberlitiques de Renard et le réseau de dykes kimberlitiques de Lynx-Hibou, est une coentreprise à parts égales avec SOQUEM INC. ("SOQUEM").

La nouvelle estimation, préparée par D. Farrow, P.Geo. de Golder Associates Ltd. ("Golder"), une firme indépendante de consultants, fait suite à la conclusion de la très fructueuse campagne de forage menée à Renard en 2009. Cette nouvelle estimation comprend des modèles géologiques révisés pour chacun des corps kimberlitique, une nouvelle technique d'estimation de la teneur ainsi qu'une mise à jour de l'évaluation des diamants effectuée par WWW International Diamond Consultants Ltd. Voici quelques faits saillants :

    
    -   Des Ressources Minérales Indiquées de 23,0 millions de carats et des
        Ressources Minérales Présumées de 13,3 millions de carats, soit des
        hausses respectives de 228 % et de 195 % respectivement par rapport
        aux estimations précédentes publiées en décembre 2008.

    -   À Renard 2, des Ressources Minérales Indiquées de 18,0 millions de
        carats et des Ressources Minérales Présumées de 6,4 millions de
        carats, soit des hausses de 557% et de 313% par rapport aux
        estimations précédentes.

    -   À Renard 2, une teneur des Ressources Minérales Indiquées de
        103 carats par cent tonnes ("cpct") et une teneur des Ressources
        Minérales Présumées de 120 cpct, soit des hausses de 27% et de 39 %
        par rapport aux estimations précédentes.

    -   Une évaluation diamantifère de 117 $US/carat devant être appliquée
        également à chacune des cheminées kimberlitiques de Renard 2, 3, 4 et
        9 aux fins d'estimation de la ressource.

    -   De nouveaux modèles géologiques montrant un potentiel d'expansion
        important dans plusieurs corps kimberlitiques.
    

Matt Manson, président et chef de la direction, a émis le commentaire suivant : "Le communiqué d'aujourd'hui confirme que le projet diamantifère Renard renferme d'importantes ressources diamantifères inexploitées et comprenant trois éléments essentiels : une vaste ressource principale à teneur élevée dans les kimberlites de Renard 2 et 3 offrant potentiellement une solide marge d'exploitation dans le contexte d'une durée de vie initiale de la mine qui pourrait être considérable; une importante ressource d'une teneur moins élevée dans les kimberlites de Renard 4 et 9, offrant un potentiel d'expansion future de la mine, et un potentiel d'exploration significatif. Cette nouvelle estimation des ressources constitue le point culminant d'une année très fructueuse à Renard qui a permis d'accroître significativement la compréhension du modèle du gisement et l'envergure réelle du projet."

Eira Thomas, présidente du conseil de direction, a déclaré : "Les travaux de 2009 ont transformé Renard en un actif diamantifère de classe mondiale bien situé au Québec, Canada, la meilleure juridiction minière au monde et au centre d'un projet d'infrastructure en développement à court-terme. Ces derniers travaux ont défini une ressource dont la valeur dépasse les 4 milliard $US avec un bon potentiel pour accroître ces ressources par la suite. Cette étude essentielle devient maintenant l'élément central de la mise à jour de l'évaluation économique que nous anticipons compléter au cours du premier trimestre de 2010 et qui sera l'élément déclencheur d'un programme de travaux agressif qui mènera à l'étude de faisabilité finale aussitôt que possible."

Estimation des ressources minérales (7 décembre 2009)

L'estimation des Ressources Minérales Indiquées et Présumées, conformément à la NC 43-101, dont le tableau 1 présente le sommaire, a été réalisée par Golder. Golder a examiné les mises à jour des modèles géologiques en trois dimensions (préparés par Stornoway) pour chacun des corps kimberlitique ainsi que de nombreuses données sur le projet qui ont été recueillies depuis 2001. L'estimation des ressources minérales intègre les données sur le volume, la densité, la pétrologie et le contenu en diamant des kimberlites, provenant de 81 894 mètres de forage au diamant, de 6 151 mètres de forage à circulation inversée ("RC"), de 12,7 tonnes d'échantillons soumis à une analyse microdiamantifère, de 600,8 carats de diamant (6 457 pierres) récupérés de forages RC et de 8 611,6 carats de diamant (84 381 pierres) récupérés de tranchées de surface et d'échantillonnages en vrac.

    
    Tableau 1 : Estimation totale des ressources minérales, conformément à la
                NC 43-101 (1),(2),(3)
    -------------------------------------------------------------------------
                            Teneur             Tonnes         Carats contenus
      Kimberlite        (cpct)(4),(5)       (en millions)      (en millions)
    -------------------------------------------------------------------------
                                        Ressources Indiquées
    -------------------------------------------------------------------------
      Renard 2               103              17,48              17,96
    -------------------------------------------------------------------------
      Renard 3               106               1,71               1,81
    -------------------------------------------------------------------------
      Renard 4                44               7,32               3,20
    -------------------------------------------------------------------------
      Renard 9                 -                  -                  -
    -------------------------------------------------------------------------
        Lynx                   -                  -                  -
    -------------------------------------------------------------------------
        Hibou                  -                  -                  -
    -------------------------------------------------------------------------
    Total - Ressources
     Indiquées                87(+44%)        26,50(+128%)       22,96(+228%)
    -------------------------------------------------------------------------

                                        Ressources Présumées
    -------------------------------------------------------------------------
      Renard 2               120               5,36               6,42
    -------------------------------------------------------------------------
      Renard 3               122               0,15               0,19
    -------------------------------------------------------------------------
      Renard 4                41               4,57               1,87
    -------------------------------------------------------------------------
      Renard 9                46               5,75               2,63
    -------------------------------------------------------------------------
        Lynx                 107               1,80               1,92
    -------------------------------------------------------------------------
        Hibou                144               0,18               0,26
    -------------------------------------------------------------------------
    Total - Ressources
     Présumées                75(+19%)        17,81(+149%)       13,29(+195%)
    -------------------------------------------------------------------------
    (1) Les catégories de ressources sont conformes aux normes sur les
        ressources et les réserves minérales de l'ICM. Les ressources
        minérales qui ne sont pas des réserves minérales n'ont pas démontré
        leur viabilité économique.
    (2) Les modifications par rapport à la précédente estimation des
        ressources minérales, conformément à la NC 43-101, sont indiquées en
        italique.
    (3) Les chiffres étant arrondis, leur somme peut ne pas correspondre au
        total indiqué.
    (4) Carats par cent tonnes.
    (5) Teneur estimée en fonction du seuil de coupure d'un tamis DTC de
        dimension +1.
    

L'estimation révisée des ressources minérales figurant dans le tableau ci-dessus en comparaison avec l'estimation des ressources minérales présentée dans le précédent "Rapport technique sur l'évaluation préliminaire de Renard conformément à la NC 43-101" (daté du 12 décembre 2008, révisé le 25 mars 2009) indique une augmentation du tonnage et des carats. En présumant que les paramètres économiques et les hypothèses sur les ressources restent les mêmes que pour le précédent rapport conforme à la NC 43-101, les ressources minérales indiquées dans le tableau 1 présentent des perspectives raisonnables d'extraction économique. Toutefois, les ressources minérales qui ne sont pas des réserves minérales n'ont aucune viabilité économique démontrée.

Gisement minéral potentiel

En plus des ressources minérales, Golder a examiné le gisement minéral potentiel qui totalise de 12,2 à 26,5 millions de carats (de 26,8 à 45,7 millions de tonnes titrant de 23 à 168 cpct), comme le résume le tableau 2.

    
    Tableau 2 : Estimation du gisement minéral potentiel(1)(2)
    -------------------------------------------------------------------------
                       Écart de          Écart de            Écart du
    Corps               teneur           tonnage         contenu en carats
     kimberlitique   (cpct)(3)(4)      (en millions)        (en millions)
    -------------------------------------------------------------------------
      Renard 2         -- à --            -- à --              -- à --
    -------------------------------------------------------------------------
      Renard 3        107 à 168          0,1 à 0,2            0,1 à 0,3
    -------------------------------------------------------------------------
      Renard 4         38 à 79           5,1 à 8,2            1,9 à 6,5
    -------------------------------------------------------------------------
      Renard 9         45 à 50           3,1 à 7,2            1,4 à 3,6
    -------------------------------------------------------------------------
      Renard 65        23 à 33          12,6 à 24,0           2,9 à 7,9
    -------------------------------------------------------------------------
      Lynx             96 à 120          3,1 à 3,2            3,0 à 3,8
    -------------------------------------------------------------------------
      Hibou           104 à 151          2,7 à 2,9            2,9 à 4,3
    -------------------------------------------------------------------------
    Total - Gisement
     minéral potentiel                  26,8 à 45,7          12,2 à 26,5
    -------------------------------------------------------------------------
    (1) Un gisement minéral potentiel ne constitue pas une ressource
        minérale, et le lecteur est prié de lire les énoncés prospectifs
        contenus dans le présent communiqué.
    (2) Les chiffres étant arrondis, leur somme peut ne pas correspondre au
        total indiqué.
    (3) Carats par cent tonnes.
    (4) Teneur estimée en fonction du seuil de coupure d'un tamis DTC de
        dimension +1.
    

Pour les cheminées kimberlitiques de Renard, on a déterminé le gisement minéral potentiel en faisant une projection raisonnable des volumes de kimberlite depuis la base de la ressource présumée jusqu'à une profondeur de 700 m sous la surface. Dans le cas des dykes de Lynx et de Hibou, on a évalué le gisement minéral potentiel en fonction des recoupements kimberlitiques connus pour lesquels les échantillonnages diamantifères sont insuffisants pour permettre une estimation adéquate de la teneur de la ressource en diamant. Une grande quantité de kimberlite contenue dans le corps de Renard 65 a également été désignée comme gisement minéral potentiel en raison de la sensibilité à la croissance du prix des diamants durant la vie espéré de la mine à Renard. Le lecteur est averti que le tonnage et la teneur potentiel du gisement minéral potentiel est de nature conceptuelle et il n'est pas garanti que des travaux d'exploration supplémentaires pourront permettre de définir des ressources minérales à partir de cette cible délimitée.

Tonnages et teneurs

Pour chaque cheminée de kimberlite, on a créé des modèles de blocs de 5 m x 5 m x 5 m pour permettre l'estimation du tonnage et de la teneur en utilisant, pour chaque cheminée, des modèles géologiques solides qui ont été modifiés par Stornoway et par Golder. On a obtenu les données sur le tonnage des ressources en combinant les volumes de roches provenant des modèles de blocs avec des mesures gravimétriques spécifiques et représentatives pour chaque lithologie kimberlitique. Tous les tonnages indiqués se rapportent uniquement à des lithologies kimberlitiques, et aucun n'inclut la roche encaissante fracturée ou bréchique.

Les profondeurs limites pour les catégories de ressources minérales ont été défini dans chaque cheminée en fonction de la densité de contrôle par forage et en fonction de la constance des données sur la teneur dans les modèles géologiques. Les Ressources Minérales Indiquées à Renard 2 comprennent la kimberlite de la surface jusqu'à une profondeur de 600 m, et les Ressources Minérales Présumées se prolongent à la verticale pour un autre 100 m. Les Ressources Minérales Indiquées pour les cheminées de Renard 3, 4 et 9 s'étendent de la surface jusqu'à une profondeur verticale de 250 m. Les Ressources Minérales Présumées de Renard 3 s'étendent de 250 m à 395 m sous la surface, et de 250 m à 380 m sous la surface pour Renard 4. Renard 9 n'a pas fait l'objet d'échantillonnage en vrac important et en conséquence les Ressources Minérales Présumées s'étendent de la surface jusqu'à une profondeur de 380 m. Les Ressources Minérales Présumées des réseaux de dykes de Lynx et de Hibou sont limitées à l'étendue de la kimberlite modélisée à l'intérieur des 100 m des tranchées de surface.

On a estimé les teneurs des cheminées kimberlitiques en établissant d'abord un "modèle de dilution" à partir des données des carottes de forage et des données recueillies sous terre. On a construit des modèles représentatifs de teneur "non diluée" pour chaque lithologie kimberlitique en utilisant des séries de données obtenues à partir des traitements par séparation en milieu dense ("SMD") et par fusion caustique. On a ensuite appliqué ces modèles de teneur non diluée au modèle de dilution défini pour chaque cheminée, avec comme résultats des modèles de ressources caractérisés par des blocs incluant des paramètres sur la lithologie, la teneur et la dilution. Dans le cadre d'exercices de contrôle de la qualité, les estimations de teneur et de tonnage pour chaque kimberlite ont été comparées aux données de forages et aux données d'échantillonnage en vrac pour en vérifier la cohérence.

Pour chaque corps kimberlitique, les teneurs des ressources diamantifères ont été estimées selon le seuil de coupure d'un tamis DTC de dimension +1. On a considéré une marge pour tenir compte des petits diamants qui ne sont habituellement pas récupérés dans une installation de production commerciale et pour que les teneurs des ressources diamantifères soient cohérentes avec les modèles d'évaluation diamantifère qui ont été établis sur les mêmes bases. À la suite de cet exercice, Golder est convaincue que les modèles de ressources pour chaque corps kimberlitique correspondent dans toute la mesure du possible aux données géologiques recueillies et aux données d'échantillonnage diamantifère.

Changements notables apportés à l'estimation des ressources minérales par rapport à celle de décembre 2008

Les tonnages révisés des Ressources Minérales Indiquées et Présumées à Renard 2 (17,48 millions de tonnes et 5,36 millions de tonnes, respectivement) représentent des hausses de 420 % et de 198 % comparativement à l'estimation de décembre 2008 et reflètent l'extension de kimberlite connue jusqu'à une profondeur de 700 m sous la surface tel que défini au cours du programme de forage de 2009 (communiqué de Stornoway Diamond du 6 octobre 2009). À 700 m sous la surface, les lithologies kimberlitiques de Renard 2 mesurent environ 116 m par 224 m, elles démontrent une superficie de 2,1 hectares et elles demeurent ouvertes en profondeur.

Les modifications de l'estimation des tonnages de la ressource pour Renard 3, 4 et 9 résultent de l'application d'une technique de modélisation révisée qui reflète mieux les points de percée établis par forage et est conforme aux modèles géologiques actuels. Les modifications apportées au modèle de Renard 3 tiennent compte de trois trous de forage profonds réalisés pendant la campagne de 2009.

Le modèle révisé de Renard 2 comprend deux lithologies kimberlitiques principales, une Kimberlite Tuffisitique Bréchique (kimb2a ou kimberlite "Bleue") et une Kimberlite Cohérente (kimb2b ou kimberlite "Brune"). De plus, de la Kimberlite Hypabyssale (kimb2c) à teneur élevée apparaît dans les unités de Kimberlite Bleue et de Kimberlite Brune. L'unité de Kimberlite Bleue a en moyenne un taux de dilution de roche encaissante plus élevée que la Kimberlite Brune et sa teneur est plus faible. La teneur de la Ressource Minérale Indiquée de Renard 2 est estimée à 103 cpct et elle découle d'un ratio Bleue-Brune de 58 % et 42 % jusqu'à une profondeur de 600 m, tandis que la teneur de la Ressource Minérale Présumée est de 120 cpct et elle est tirée d'un ratio plus favorable Bleue-Brune de 43 % et 57 % entre 600 m et 700 m de profondeur. Pour Renard 2, cela représente, respectivement, des augmentations des teneurs des Ressources Minérales Indiquées et Présumées de 27 % et de 39 % par rapport aux estimations précédentes.

Selon la méthodologie d'estimation des teneurs décrite ci-dessus, les teneurs des Ressources Minérales Indiquées et Présumées de Renard 3 ont respectivement baissé de 9 % et augmenté de 1 % (à 106 cpct et à 122 cpct). Pour Renard 4, les teneurs des Ressources Minérales Indiquées et Présumées ont augmenté respectivement de 19 % et de 32 % (à 44 cpct et à 41 cpct), et pour Renard 9, les teneurs des Ressources Minérales Présumées ont augmenté de 15 % (à 46 cpct).

De nouveaux modèles géologiques ont été établis pour les dykes de Lynx et de Hibou, et les teneurs ont été déterminées principalement d'après les taux de récupération d'échantillonnage en vrac. Quelques 177 800 tonnes de kimberlite (256 000 carats) contenue dans le dyke de Hibou et désignée antérieurement comme gisement minéral potentiel, ont été converties dans la catégorie des Ressources Minérales Présumées en se fondant sur l'important échantillonnage par tranchée complété à Hibou jusqu'en décembre 2008 (communiqué publié par Stornoway le 15 janvier 2009). Le tonnage Présumé de Lynx a augmenté de 35 % (à 1,8 millions de tonnes).

Fracturation des diamants

À titre de mesure additionnelle de contrôle de la qualité, Golder a commandé une étude détaillée sur la fracturation des diamants sur chaque échantillon diamantifère de Renard utilisé dans le processus d'estimation des ressources. Cette étude a été menée en août et septembre 2009 par Paddy Lawless, éminent expert en la matière. L'étude a permis de déterminer que les degrés de fracturation des diamants étaient généralement élevés, et que la fracturation était particulièrement sévère dans les échantillons provenant de forages RC ainsi que dans les échantillons en vrac traités à l'usine SMD d'une capacité de 10 tonnes à l'heure établie sur le site du projet et propriété exclusive de la coentreprise. L'étude de fracturation des diamants effectuée sur les échantillons provenant de travaux d'exploration a des conséquences sur l'évaluation de la teneur et de la valeur. La fracturation peut se produire dans les usines de traitement par SMD à cause du concassage agressif du minerai, d'une recirculation excessive des concentrés ou de l'impact entre les particules. Dans le cas des échantillons provenant de forages RC, la fracturation est généralement attribuée à la fois à la méthode de traitement ou à la méthode d'extraction elle-même. L'étude de Paddy Lawless a déterminé des pertes de teneur potentielle de 23 % à 38 % dans les échantillons RC et de 15 % à 28 % pour les échantillons en vrac. Il est concevable qu'un niveau de fracturation modeste soit attribuable à une usine de traitement quelle qu'elle soit, y compris une usine commerciale et par conséquent aucune essai d'ajustement des teneurs de la ressource minérale n'a été tenté pour tenir compte de cet effet. Toutefois, de l'avis de Golder, si des pratiques de gestion appropriées sont adoptées dans l'usine de traitement, alors des améliorations importantes des teneurs et de la valeur des diamants (supérieures à celles présumées dans la déclaration sur les ressources minérales) seraient possibles au démarrage de la production.

Évaluation diamantifère

Dans le cadre des travaux actuels sur les ressources, la fréquence de distribution des diverses tailles de diamants pour tous les corps a été examinée en détail en considérant la fracturation des diamants et des caractéristiques de récupération de chaque échantillon diamantifère. De l'avis de Golder, les distributions statistiques de Renard 2, Renard 3, Renard 4 et Renard 9 sont semblables. Il est donc pertinent d'utiliser une seule fréquence de distribution des tailles des diamants pour déterminer la valeur en se fondant sur l'existence d'une population unique de diamant dans les quatre cheminées kimberlitiques.

Conjointement à l'estimation révisée des ressources, WWW International Diamond Consultants Ltd. ("WWW") a été mandaté pour réévaluer la valeur des diamants provenant des échantillons en vrac de Renard qui avaient déjà été évalués en septembre 2007 et de nouveau en mars 2008. Les nouveaux modèles d'évaluation diamantifère ont été obtenus en appliquant le registre de prix des diamants bruts de septembre 2009 de WWW aux modèles d'évaluation existants qui ont été établis au cours des exercices précédents. WWW a recommandé un modèle d'estimation du prix de base pour les cheminées kimberlitiques de Renard 2 et Renard 3, en vertu duquel ce prix s'établit à 117 $ US par carat (estimé selon le seuil de coupure d'un tamis DTC de dimension +1), avec un prix estimatif maximum de 131 $ US par carat et un prix estimatif minimum de 103 $ US par carat. Il s'agit d'une baisse de 3 % comparativement au précédent modèle de prix de 121 $ le carat déterminé en mars 2008 (communiqué publié par Stornoway le 28 avril 2008).

Conformément aux recommandations de Golder, ce prix de 117 $ le carat sera également appliqué à Renard 4 et à Renard 9. Le modèle d'estimation du prix de base recommandé pour l'échantillon d'évaluation de Lynx est de 57 $ US par carat, avec un prix estimatif maximum de 85 $ US par carat et un prix estimatif minimum de 48 $ US par carat, soit une baisse de 14 % par rapport à la précédente estimation.

Prochaines étapes

Stornoway publiera son rapport technique sur la nouvelle déclaration des ressources minérales de Renard conformément à la NC 43-101 dans un délai de 45 jours. Parallèlement, Scott Wilson Roscoe Postle Associates prépare une évaluation économique révisée du projet diamantifère de Renard en utilisant cette nouvelle déclaration des ressources minérales. L'actuel plan de mine conceptuel contenu dans l'évaluation économique préliminaire publiée en décembre 2008 prévoyait une exploitation minière combinée à ciel ouvert et souterraine, par sous-niveau et en chambre vide, jusqu'à une profondeur de 600 m avec une durée de vie de la mine de 7 ans, à un rythme de traitement de 1,3 million de tonnes par année. Les dépenses en immobilisations pour la durée de vie de la mine se chiffraient à 308 M$ CA (dont une réserve pour éventualité de 50 M$) et les frais d'exploitation tout compris étaient de 50,35 $ CA la tonne. La plupart des nouvelles ressources indiquées dans le présent communiqué restent dans les limites du plan de mine conceptuel et leur prise en compte dans l'étude révisée devrait avoir une incidence importante sur le potentiel économique du projet. En même temps, Stornoway étudie les avantages que présenterait un plan de mine élargi comprenant un taux d'extraction supérieur facilité par un puits et une technique d'exploitation souterraine plus traditionnelle de foudroyage par blocs ("block caving"). Un plan de mine élargi ferait augmenter les dépenses en immobilisations du projet, mais offre la possibilité d'en améliorer le rendement économique. L'évaluation économique révisée est attendue au cours du premier trimestre de 2010.

Personnes qualifiées pour le rapport conforme à la NC 43-101

M. David Farrow, P.Geol. (C.-B.), et Mme Darrell Farrow, PrSciNat, tous deux de Golder Associates Ltd., sont les personnes qualifiées indépendantes responsables de la préparation de l'estimation des ressources minérales du projet diamantifère Renard, excluant l'évaluation des diamants. Le projet diamantifère Renard est géré par Dave Skelton, P. Geol. (AB/QC), vice-président, développement de projets, qui est la personne qualifiée en vertu de la NC 43-101. Toutes ces personnes qualifiées ont passé en revue et approuvé le contenu du présent communiqué.

Stornoway Diamond Corporation

Stornoway Diamond Corporation est l'une des plus importantes sociétés d'exploration et de mise en valeur de diamant au Canada. Elle a pris part à la découverte de plus de 200 kimberlites dans six districts diamantifères au Canada. La Société profite d'un portefeuille diversifié de propriétés diamantifères, d'une solide situation financière, de gestionnaires et de techniciens d'expérience, et ce, pour chacune des étapes de la production de diamants, de l'exploration à la commercialisation.

SOQUEM INC.

SOQUEM INC. est une filiale en propriété exclusive de la Société générale de financement du Québec ("SGF"). La SGF, holding industriel et financier du Québec, a pour mission de réaliser des projets de développement économique dans le secteur industriel, en collaboration avec des partenaires et conformément à la politique de développement économique du gouvernement du Québec.

Golder Associates

Golder Associates, société internationale spécialisée en génie géotechnique et en services environnementaux, a été créée en 1960. Golder emploie actuellement plus de 7 000 personnes dans 160 bureaux dans le monde. Leur expertise couvre une large gamme de disciplines techniques, dont la géologie, l'estimation des ressources minérales et le génie minier.

    
    Au nom du conseil
    STORNOWAY DIAMOND CORPORATION
    /s/ "Matt Manson"
    Matt Manson
    Président et chef de la direction
    

Ce document peut contenir des "énoncés prospectifs" au sens des lois canadiennes sur les valeurs mobilières et de la Private Securities Litigation Reform Act de 1995 des États-Unis. Ces énoncés prospectifs sont valides à la date du présent communiqué et la Société n'a pas l'intention de les mettre à jour et décline toute responsabilité à cet égard.

Les énoncés prospectifs se rapportent à des événements futurs ou à un rendement futur et reflètent les attentes ou les opinions de la direction à propos des événements futurs. Ils comprennent, mais sans s'y limiter, des énoncés sur l'estimation des réserves et des ressources minérales, la concrétisation des estimations de ressources minérales, l'échéancier et le volume de la production future estimée, les coûts de production, les dépenses en immobilisations, la réussite des activités minières, les risques environnementaux, les dépenses imprévues de remise en état, les litiges ou les réclamations en lien avec des titres et les limites à la couverture d'assurance.

Ces énoncés prospectifs comprennent notamment des déclarations relatives aux objectifs de Stornoway pour la prochaine année, à ses buts à moyen et à long terme et aux stratégies visant l'atteinte de ces buts et objectifs, de même que des énoncés concernant les opinions, plans, objectifs, attentes, anticipations, estimations et intentions de la Société. L'emploi du conditionnel, des verbes "pouvoir", "s'attendre à", "présumer", "croire", "prévoir", "anticiper", "estimer", "avoir l'intention de" et de mots et expressions ayant une portée semblable sert à distinguer les énoncés prospectifs. En particulier, les déclarations relatives aux activités futures d'exploitation, d'exploration et de mise en valeur de Stornoway ou à d'autres plans de mise en valeur contiennent des énoncés prospectifs.

Tous les énoncés et renseignements prospectifs reposent sur l'opinion actuelle de Stornoway, sur des hypothèses formulées par la Société et sur les renseignements dont elle dispose actuellement au sujet du rendement financier prévu, des perspectives commerciales, des stratégies, de l'évolution de la réglementation, des plans de développement, des activités d'exploration, d'aménagement et d'exploitation minière et des engagements. Bien que la direction estime que ces hypothèses sont raisonnables compte tenu des renseignements dont elle dispose actuellement, celles-ci pourraient se révéler inexactes.

Par nature, les énoncés prospectifs comportent des incertitudes et des risques inhérents, tant généraux que spécifiques, ainsi que le risque que les prédictions, prévisions, projections et autres déclarations prospectives se révèlent inexactes. Le lecteur est prévenu de ne pas se fier indûment à ces énoncés, car plusieurs facteurs importants pourraient entraîner des écarts considérables entre les résultats réels et les opinions, plans, objectifs, attentes, anticipations, estimations et intentions exprimés dans ces énoncés prospectifs.

Ces facteurs comprennent, sans nécessairement s'y limiter : l'évolution des marchés mondiaux des diamants; les changements dans l'évaluation des diamants; les risques associés aux fluctuations du dollar canadien et d'autres devises en regard du dollar américain; les changements apportés aux plans d'exploration, de développement ou d'exploitation minière à la suite des résultats de l'exploration et de l'évolution des priorités budgétaires de Stornoway ou de ses partenaires en coentreprise; les modifications apportées aux paramètres du projet à mesure que les plans seront perfectionnés; les variations possibles des réserves de minerai, de la teneur en diamants ou du taux de récupération; les accidents, conflits de travail et autres risques inhérents à l'industrie minière; les délais associés à l'obtention des approbations ou de l'aide financière du gouvernement ou à l'achèvement des activités de développement ou de construction; les effets de la concurrence sur les marchés où Stornoway exerce ses activités; l'impact des modifications aux lois et règlements qui régissent l'exploration et le développement miniers; les décisions judiciaires ou réglementaires et les procédures judiciaires; les risques associés à l'exploitation et à l'infrastructure et les risques supplémentaires décrits dans les versions les plus récentes de la notice annuelle de Stornoway, de ses rapports de gestion annuels et trimestriels; enfin, les attentes et le succès de Stornoway quant à la gestion des risques susmentionnés. Stornoway prévient le lecteur que la précédente liste de facteurs importants pouvant influer sur les résultats futurs n'est pas exhaustive. Lorsqu'ils se fondent sur les énoncés prospectifs de la Société pour prendre des décisions par rapport à Stornoway, les investisseurs et les autres lecteurs doivent étudier avec soin les facteurs susmentionnés ainsi que d'autres incertitudes et événements potentiels. Stornoway ne s'engage pas à mettre à jour les déclarations prospectives qui peuvent être faites, verbalement et par écrit, de temps à autre par elle ou en son nom.

SOURCE Stornoway Diamond Corporation

Renseignements : Renseignements: Matt Manson (président et chef de la direction), (416) 304-1026; Nick Thomas (directeur, relations avec les investisseurs), (604) 983-7754 ou 1-877-331-2232 (sans frais); Ghislain Poirier (Directeur, Environnement et Affaires Publiques), (418) 780-3938, gpoirier@stornowaydiamonds.com; Site Web: www.stornowaydiamonds.com, Courriel: info@stornowaydiamonds.com

Profil de l'entreprise

Stornoway Diamond Corporation

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.