Starbucks Canada prend des mesures audacieuses pour combattre le chômage chez les jeunes à l'échelle du pays

La société s'engage à offrir 10 % de ses nouveaux postes en magasin aux jeunes défavorisés et à créer 600 postes additionnels au cours des trois prochaines années pour les jeunes qui ne sont pas encore prêts pour le marché du travail

TORONTO, Nov. 12, 2015 /CNW/ - Starbucks Canada annonçait aujourd'hui son engagement actif dans la lutte contre le chômage chez les jeunes, en partenariat avec divers paliers gouvernementaux et organismes sociaux locaux. À titre d'employeur de premier plan pour les jeunes gens à l'échelle du pays, la société joue un rôle de chef de file en réservant 10 % de ses nouveaux postes vacants en magasin à des jeunes défavorisés, qui sont des jeunes gens âgés de 16 à 24 ans qui ne travaillent pas et ne vont pas à l'école. Ces jeunes sont motivés et désirent ardemment travailler, mais font face à diverses barrières systémiques à l'emploi et ont besoin d'encore plus de soutien pour trouver du travail. Ils représentent une ressource vitale et inépuisable de talent et ont le potentiel de contribuer au succès de l'entreprise.

Le programme lancé à Toronto en avril dernier est en voie de dépasser l'objectif de 10 % (150 emplois) dès la première année, ce qui confirme qu'il existe un besoin réel pour ce type de programme. Au cours des six premiers mois, 109 jeunes ont obtenu un emploi valorisant auprès de Starbucks. À la suite de ce succès, le programme prend maintenant une envergure nationale et s'étend d'abord à Montréal et Vancouver, puis d'autres villes suivront. Starbucks poursuit en même temps son engagement continu de venir en aide aux jeunes qui ne sont pas encore prêts pour le marché du travail en leur offrant les outils nécessaires pour obtenir un emploi rémunéré. La société ajoutera Montréal au programme de placement florissant mis en place à Surrey, Vancouver, Toronto et Calgary. Ensemble, ces programmes permettront de créer 4 100 emplois et placements au cours des trois prochaines années.

« Le chômage chez les jeunes est un problème qui mérite une attention immédiate. Nous ne pouvons pas avoir une génération de jeunes marginalisés au chômage, déclare Rossann Williams, présidente, Starbucks Canada. Cette génération mérite d'avoir les mêmes chances que les générations précédentes. Pour y arriver, nous avons besoin de leadership et d'innovation dans tous les secteurs, et nous sommes fiers de travailler avec des organismes communautaires et municipalités afin de faire notre part. En appuyant ces jeunes gens, nous croyons que nous créons de véritables débouchés pour ses nouveaux employés, tout en faisant progresser l'entreprise et en renforçant les communautés qu'elle dessert.

Le chômage chez les jeunes constitue un obstacle important au bien-être social et économique futur du Canada. Le taux de chômage chez les jeunes (13,5 %) représente près du double de la moyenne nationale chez les adultes (7,1 %). Starbucks s'est engagée à lutter contre ce problème, plus particulièrement chez les jeunes défavorisés. Ce projet ambitieux est réalisable grâce à des partenariats avec le ministère du Développement social et de l'innovation sociale à Vancouver, avec la Ville de Toronto et le programme Partnership to Advance Youth Employment (PAYE) à Toronto, et avec la Société de développement social de Ville-Marie (SDSVM) à Montréal.

En plus des emplois et de la préparation au marché du travail, les employés à temps partiel bénéficient des mêmes avantages sociaux que les employés à plein temps. Les partenaires (employés) qui travaillent au moins 20 heures par semaine peuvent se prévaloir d'une couverture médicale et dentaire, du remboursement des frais de scolarité, d'actions, d'un programme d'épargne, et de services de soutien professionnel et personnel. Sachant que 73 % de ses partenaires en magasin ont moins de 24 ans, Starbucks s'efforce d'offrir des conditions de travail qui apportent au départ le soutien dont les jeunes ont besoin pour réussir.

À propos du programme de placement de baristas Starbucks
Depuis 13 ans, Starbucks collabore avec la Pacific Community Resources Society (PCRS) à Surrey, en Colombie-Britannique, et investit dans la création d'emplois pour les jeunes qui ne sont pas prêts pour le marché du travail, grâce à son programme de placement. Ce programme comporte une formation aux aptitudes de vie quotidienne et une formation professionnelle de barista auprès d'un magasin, afin d'acquérir les compétences et l'expérience professionnelle dont ces jeunes ont besoin pour obtenir un emploi rémunéré. Depuis sa création, ce programme a permis de remettre des diplômes à plus de 500 jeunes et vise un placement annuel de 100 participants de Surrey et Vancouver. Le programme se donne pour objectif que les diplômés décrochent un emploi (auprès de Starbucks ou ailleurs) ou retournent aux études dans les 12 semaines suivant l'obtention de leur diplôme. En 2014, Starbucks a élargi sa portée qui couvre Vancouver, Calgary et Toronto pour venir en aide à 100 jeunes de plus, et Montréal s'ajoute maintenant au programme pour un total annuel de 200 jeunes.

À propos de Starbucks
Depuis 1971, Starbucks Coffee Company s'engage à s'approvisionner en café arabica de haute qualité et à le torréfier de manière éthique. Aujourd'hui, avec des magasins dans le monde entier, Starbucks se classe au premier rang mondial des torréfacteurs et détaillants de cafés spécialisés. Guidés par notre engagement inébranlable envers l'excellence et nos principes directeurs, nous tenons à ce que chaque client goûte à l'expérience Starbucks unique, café après café. Pour partager l'expérience, visitez-nous en magasin ou en ligne aux sites www.starbucks.ca et news.starbucks.com.

À propos du programme Partnership to Advance Youth Employment (PAYE)
Le programme Partnership to Advance Youth Employment (PAYE) est une initiative conjointe à laquelle collaborent des employeurs du secteur privé, la Ville de Toronto et un vaste réseau communautaire de fournisseurs de services d'emplois. Depuis 2009, le programme PAYE a mis des centaines de jeunes de 18 à 29 ans de divers quartiers en contact avec des employeurs et les a orientés vers les services essentiels de préparation à l'emploi offerts par la Ville et ses partenaires communautaires.

À propos du ministère du Développement social et de l'innovation sociale
Le ministère du Développement social et de l'innovation sociale procure aux résidents de la Colombie-Britannique qui sont dans le besoin un réseau de soutien pour les aider à participer plus pleinement à la vie communautaire et à atteindre leur potentiel social et économique. En 2015-16, le ministère versera 331 millions de dollars au Programme d'emploi de la Colombie-Britannique qui offre des services d'accès à l'emploi et au marché du travail à tous les résidents, notamment les personnes qui sont confrontées à des obstacles à l'emploi. Grâce à ces fonds, 84 centres de services pour l'emploi WorkBC sont en mesure d'aider les jeunes de 16 à 30 ans qui ne fréquentent plus l'école à trouver un emploi, à participer à des programmes de formation ou à devenir travailleurs autonomes. WorkBC a offert des services individualisés à environ 50 000 jeunes depuis avril 2012. 

À propos du programme Pacific Community Resources Society (PCRS)
Pacific Community Resources est une agence communautaire à but non lucratif accréditée et primée qui offre une gamme de services, y compris des services de placement, des programmes d'éducation, des logements, du counseling en matière de toxicomanie et des programmes de prévention pour les jeunes, les adultes et les familles de divers milieux et orientations.

À propos de la SDSVM
La SDSVM agit depuis 2008 à titre de premier courtier en valeurs sociales en Amérique du Nord. En faisant le lien entre les entreprises privées et les OBNL, elle met en place des projets quantifiables et concrets qui contribuent à lutter contre la pauvreté et l'itinérance. 

SOURCE Starbucks Coffee Canada

Bas de vignette : "Après avoir eu du mal à trouver du travail, Thomas occupe maintenant son premier emploi comme partenaire Starbucks grâce à l’engagement pris par la société d’offrir 10 % de ses postes à de jeunes défavorisés. (Groupe CNW/Starbucks Coffee Canada)". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20151112_C7394_PHOTO_FR_542049.jpg

Renseignements : et pour toute demande d'entrevue : Madeleine Löwenborg-Frick, gestionnaire principale, Communications, Starbucks Canada, mlowenbo@starbucks.com

RELATED LINKS
www.starbucks.ca

Profil de l'entreprise

Starbucks Coffee Canada

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.