Stade d'athlétisme Richard-Garneau - Une identité forte et reconnue pour une infrastructure sportive de premier plan dans notre milieu

SAINTE-THÉRÈSE, QC, le 31 mai 2013 /CNW Telbec/ - Le nouveau stade d'athlétisme adjacent à la Polyvalente Sainte-Thérèse aura un nom évocateur et distinctif de premier plan : le Stade d'athlétisme Richard-Garneau. C'est sans hésitation que les conseils municipaux des villes de Blainville et Sainte-Thérèse et le conseil des commissaires de la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles ont donné leur accord au choix de ce nom pour cette nouvelle infrastructure construite l'automne dernier suite à une entente tripartite entre les deux villes, et la CSSMI et une aide financière de 1 534 670 $ du gouvernement québécois dans le cadre du Programme de soutien aux installations sportives et récréatives - Phase II.

« Dès juillet, cette infrastructure sportive à la fine pointe accueillera le Championnat canadien d'athlétisme junior qui fera rayonner notre région bien au-delà de ses frontières, et avec elle le nom de Richard-Garneau. Nous sommes heureux que la famille de monsieur Garneau ait accepté cet honneur qui perpétuera la tradition d'excellence que nous a léguée cet homme inspirant », a indiqué aujourd'hui, lors d'un point de presse, la mairesse de Sainte-Thérèse, Sylvie Surprenant.

Pour le maire de Blainville, François Cantin : « Le choix du nom de Richard-Garneau s'inscrit bien dans la tradition sportive de notre région mais surtout dans le devoir de mémoire auquel nos villes et nos institutions doivent contribuer dans une province où la devise est Je me souviens… Pour plusieurs générations de sportifs et d'amateurs de sports, monsieur Garneau est une icône indélébile que nous souhaitons modestement mettre en lumière pour les générations futures. »

« Dans le secteur scolaire, Richard Garneau se présente également comme un modèle très inspirant pour la jeunesse. Il incarne la détermination et la persévérance pour toujours se dépasser. Quel bel exemple pour nos élèves! », a affirmé la présidente de la CSSMI, Paule Fortier.

Avec les témoignages d'appréciation reçus de tout le Québec, une cérémonie de commémoration nationale et la traditionnelle mise en berne du drapeau du Québec sur l'hôtel du Parlement du Québec,  la famille Garneau a pris pleinement conscience de l'impact de Richard Garneau et demeure consciente que son influence n'est pas sur le point de disparaître.

« Mon père n'avait aucun parti pris dans aucun sport. Il éprouvait énormément d'affection et d'émerveillement pour les athlètes, quel que soit leur niveau.  Je suis convaincu qu'à travers des reconnaissances comme celle du Stade d'athlétisme Richard-Garneau, il demeurera un ambassadeur du sport pour ce qu'il a de plus grand à offrir : le dépassement de soi », a rappelé aujourd'hui Stéphane Garneau.

Résolutions
Concrètement, les résolutions d'appuis seront complétées le 3 juin prochain alors que le conseil municipal de Sainte-Thérèse adoptera une résolution semblable à celles adoptées hier par les commissaires de la CSSMI et les élus blainvillois.

En préambule aux résolutions, on rappelle notamment que Richard Garneau s'est fait connaître pour sa carrière à la Société Radio-Canada, où il a agi comme journaliste, commentateur et chef d'antenne des émissions sportives les plus prestigieuses du télédiffuseur public canadien, La Soirée du hockey, et la couverture des Jeux olympiques d'été et d'hiver. Il a d'ailleurs été présent à tous les Jeux d'été à partir de Rome en 1960 jusqu'à Londres en 2012 (à l'exception d'Atlanta), surtout en tant que spécialiste de l'athlétisme.  Il a aussi été un acteur important de la retransmission à tous les Jeux d'hiver depuis Innsbruck en 1964 jusqu'à Vancouver en 2010 (sauf Nagano). Il a par ailleurs commenté tous les Jeux du Commonwealth de 1962 à 1986 ainsi que de nombreux Jeux panaméricains, d'été et d'hiver, du Canada et du Québec.

Enfin, les résolutions font état que différents prix ou hommages lui ont été attribués tout au long de sa carrière pour la qualité de son français lors de ses différentes allocutions, dont le prix Camille-Laurin reçu récemment, lequel souligne l'engagement exceptionnel d'une personne à promouvoir l'utilisation ou la qualité du français dans sa sphère d'activité ou dans son milieu de travail. On a aussi indiqué que sa carrière aura conséquemment permis de créer un lien important entre la culture et le sport.

Championnat canadien d'athlétisme 2013
L'officialisation de la désignation du Stade d'athlétisme Richard-Garneau se fera lors d'une cérémonie protocolaire à l'occasion du Corsaire-Chaparal Invitation, une compétition qui attire généralement près de 700 athlètes et génère plus de 1200 inscriptions aux épreuves. Cette année, cette rencontre d'athlétisme aura lieu le samedi 6 juillet, une semaine avant la tenue, au même endroit, du Championnat canadien d'athlétisme junior.

Toute personne souhaitant devenir bénévole lors du Championnat canadien d'athlétisme junior peut encore joindre le comité organisateur via Catherine Borisov, au 450 434-1440, poste 2236.

SOURCE : VILLE DE BLAINVILLE

Renseignements :

Ville de Sainte-Thérèse - Service des communications, 450 434-1440
Ville de Blainville - Service des communications et des relations avec le milieu, 450 434-5211
CSSMI - Service des communications, 450 974-7000, poste 2121

Profil de l'entreprise

VILLE DE BLAINVILLE

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.