Stabilité du nombre d'étudiants au cégep

MONTRÉAL, le 28 août 2015 /CNW Telbec/ - Selon les données préliminaires recueillies par la Fédération des cégeps entre le 3 et le 19 août 2015, 178 131 étudiantes et étudiants sont inscrits cet automne dans l'un ou l'autre des 48 cégeps du Québec, au secteur de l'enseignement ordinaire. Cette prévision est de 0,2 % inférieure à celle enregistrée à la même date l'an dernier. De ces 178 131 étudiants, 78 785 sont de nouveaux inscrits au cégep.

« On ne peut que se réjouir de voir que, contrairement à ce que les prévisions ministérielles laissaient entrevoir pour cette année, notre population étudiante demeure stable à l'échelle du réseau. Il faut en attribuer le mérite aux cégeps eux-mêmes, qui ont multiplié les initiatives en matière de recrutement pour contrer les effets bien réels de la baisse démographique, qui affecte cependant plus durement certains établissements, dans un contexte déjà difficile sur le plan budgétaire », a indiqué le président-directeur général de la Fédération des cégeps, M. Bernard Tremblay.

Par comparaison avec les données préliminaires recueillies à l'automne 2014, la population étudiante des collèges des régions suivantes devrait être cette année :

 

  • Abitibi-Témiscamingue : en baisse de 4,4 % (- 117 étudiants)
  • Bas-Saint-Laurent : en hausse de 0,4 % (+ 21 étudiants)
  • Centre-du-Québec : en baisse de 2,1 % (- 82 étudiants)
  • Chaudière-Appalaches : en baisse de 0,7 % (- 40 étudiants)
  • Côte-Nord : en hausse de 2,4 % (+ 33 étudiants)
  • Estrie : en baisse de 1,5 % (- 111 étudiants)
  • Gaspésie/Îles-de-la-Madeleine : en baisse de 4,5 % (- 56 étudiants)
  • Lanaudière : en hausse de 0,3 % (+ 18 étudiants)
  • Laurentides : stabilité (+ 4 étudiants)
  • Laval : en hausse de 5,2 % (+ 377 étudiants)
  • Mauricie : en baisse de 2,3 % (- 129 étudiants)
  • Montérégie : en hausse de 2 % (+ 491 étudiants)
  • Montréal : en baisse de 0,3 % (- 186 étudiants)
  • Outaouais : en hausse de 1 % (+ 66 étudiants)
  • Québec : en baisse de 1,4 % (- 270 étudiants)
  • Saguenay-Lac-Saint-Jean : en baisse de 5,2 % (- 434 étudiants)

 

Les programmes d'études

Sur les 178 131 étudiants inscrits au cégep à l'enseignement ordinaire, 46,5 % sont au secteur préuniversitaire, 46,9 % au secteur technique et 6,6 % en Tremplin DEC (anciennement session d'accueil et d'intégration). Les filles représentent 57,7 % de la population étudiante totale et les garçons, 42,3 %.

Au secteur préuniversitaire, neuf programmes sont offerts dans le réseau collégial public :

 

  • Sciences humaines
  • Sciences de la nature
  • Sciences, lettres et arts
  • Histoire et civilisation
  • Arts, lettres et communication
  • Musique
  • Danse
  • Arts plastiques
  • Sciences informatiques et mathématiques

 

Les cégeps offrent aussi 16 programmes de double DEC préuniversitaire permettant aux étudiants d'obtenir deux diplômes d'études collégiales en trois années et proposent trois programmes de baccalauréat international. Plus de 70 programmes techniques sont par ailleurs offerts en formule DEC-BAC.

Les programmes les plus fréquentés au secteur préuniversitaire sont Sciences humaines et Sciences de la nature, avec respectivement 43 654 et 21 792 étudiants en 2014.

Au secteur technique, 132 programmes sont offerts par les cégeps dans l'un ou l'autre des cinq familles suivantes :

 

  • Techniques physiques
  • Techniques biologiques et Technologies alimentaires
  • Techniques humaines
  • Techniques de l'administration
  • Techniques en arts et en communications graphiques

 

Les programmes les plus fréquentés au secteur technique sont Soins infirmiers et Gestion de commerces, avec respectivement 11 121 et 5146 étudiants en 2014.

Par ailleurs, 27 357 adultes étaient inscrits en formation continue créditée au cégep en 2014, 13 009 à temps plein et 14 348 à temps partiel. La même année, 11 337 étudiants en situation de handicap fréquentaient le cégep, soit huit fois plus qu'en 2007, alors que le réseau collégial public comptait seulement 1303 de ces étudiants.

Les cégeps accueillent aussi plus de 2500 étudiants internationaux.

Les priorités de la Fédération des cégeps pour 2015-2016

Pour l'année scolaire qui s'amorce, la Fédération des cégeps s'est donné un certain nombre de priorités pour faire en sorte que les jeunes, les adultes et les entreprises du Québec continuent de recevoir les services auxquels ils sont en droit de s'attendre de la part des cégeps, dans un contexte budgétaire extrêmement contraignant pour ces derniers.

Un financement adéquat

Dans cette perspective, la Fédération veut notamment sensibiliser le gouvernement au fait que les sept compressions totalisant 155 M$ imposées à son réseau depuis 2011-2012 mettent en péril les services offerts directement aux étudiants et le développement futur des cégeps.

Devant une situation qu'elle juge inacceptable, et malgré le défi que pose l'objectif de l'équilibre budgétaire pour le Québec, il lui apparaît essentiel de réclamer un réinvestissement dans les cégeps, avant que soit affectée plus lourdement l'offre de services aux étudiants, ce qui aurait pour effet de menacer la réussite scolaire des jeunes du collégial.

Actuellement, plusieurs cégeps sont forcés de présenter des prévisions déficitaires alors que la loi les oblige à atteindre l'équilibre budgétaire, et la plupart des établissements ont dû couper dans des services tels que le soutien psychosocial aux étudiants, l'aide à l'apprentissage en français, en anglais et en mathématiques, et l'assistance technique lors des travaux pratiques. Les heures d'ouverture de leur bibliothèque ont également été réduites et des coupes ont aussi été faites dans les services d'aide pédagogique individuelle et les activités sportives et socioculturelles.

Une plus grande adéquation formation-emploi

En 2015-2016, la Fédération des cégeps entend par ailleurs déployer des actions pour favoriser une meilleure adéquation entre la formation collégiale et l'emploi. Selon les prévisions d'Emploi-Québec, 86 % de la croissance prévue de l'emploi de niveau technique d'ici 2022 touchera les postes demandant une formation collégiale. Ce sont donc quelque 85 000 nouveaux emplois qui devront être comblés par des techniciens et des technologues issus des cégeps. Dans un tel contexte, la Fédération souhaite obtenir plus de souplesse dans l'offre de programmes des cégeps, à travers des modifications du Règlement sur le régime des études collégiales (RREC), amener plus de jeunes à choisir la formation technique comme voie d'avenir et faire en sorte qu'un plus grand nombre d'adultes et d'entreprises puissent profiter des services développés à leur intention dans les collèges.

Par ailleurs, la Fédération souhaite qu'après les réflexions sur l'avenir des cégeps déjà menées dans le cadre du Sommet sur l'enseignement supérieur, du Colloque sur le développement des régions et du Chantier sur l'offre de formation collégiale, le gouvernement mette en œuvre les pistes retenues afin d'assurer l'évolution du réseau collégial public en adéquation avec les besoins de la société québécoise.

Enfin, la Fédération des cégeps veut travailler à obtenir une plus grande valorisation de la recherche au collégial et s'assurer que soit préservé l'accès à l'enseignement collégial sur tout le territoire québécois, notamment en encourageant la mobilité étudiante interrégionale, en recrutant davantage d'étudiants internationaux et en incitant un plus grand nombre de jeunes à étudier dans des programmes offrant d'excellentes perspectives d'emploi, mais qui sont menacés en raison d'une insuffisance d'inscriptions.

La Fédération des cégeps est le regroupement volontaire des 48 collèges publics du Québec. Elle a été créée en 1969 dans le but de promouvoir le développement de la formation collégiale et des cégeps. Elle agit comme porte-parole officiel et lieu de concertation des cégeps, à qui elle offre des services en matière de pédagogie, d'affaires étudiantes, d'affaires internationales, de formation continue, de financement, de ressources humaines, d'évaluation de la scolarité, d'affaires juridiques, de technologies de l'information, de négociation et de relations du travail. La Fédération des cégeps représente les collèges pour la négociation des conventions collectives. www.fedecegeps.qc.ca.

 

SOURCE Fédération des cégeps

Renseignements : Judith Laurier, directrice des communications, 514 381-8631, poste 2337; cellulaire : 514 239-2088


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.