Soutien quasi unanime pour la protection marine, selon un nouveau sondage

Un récent sondage du WWF-Canada démontre un fort appui partout au pays pour une augmentation de la protection des océans.

OTTAWA, le 25 oct. 2016 /CNW/ - Le Fonds mondial pour la nature (WWF-Canada) publie aujourd'hui les résultats d'un sondage qui révèle que 98 % des Canadiens sont en faveur de la création d'aires marines protégées (AMP) dans nos eaux territoriales. Les citoyens exposent aussi clairement leurs points de vue sur ce qui est acceptable et inacceptable à l'intérieur des frontières des AMP; 80 % des répondants rejetant l'exploration pétrolière et gazière, et 63 % étant en faveur de limites pour la pêche commerciale. Les résultats proviennent d'un sondage d'opinion réalisé par Environics Research.

Actuellement, seulement 1 % de notre superficie océanique est protégée, bien que le gouvernement libéral se soit engagé à respecter son engagement international de protéger 5 % de nos océans d'ici 2017, et au moins 10 % d'ici 2020. Lorsqu'interrogés sur la question du niveau de protection actuel, 87 % des répondants ont affirmé qu'ils trouvaient ce niveau trop faible.

Faits saillants du sondage

Les Canadiens considèrent que les AMP représentent une façon de protéger les espèces et les stocks de poissons :

  • 83 % des répondants considèrent que la protection des espèces est la priorité absolue.
  • Environ 70 % affirment que la protection de la santé des stocks de poissons et la sécurité alimentaire devraient aussi être des priorités.

Les Canadiens considèrent que la protection des océans est une bonne façon de minimiser les effets de l'activité humaine sur l'environnement :

  • 98 % des répondants pensent que la protection des océans et de leurs écosystèmes est une mesure importante à prendre; 73 % la considèrent « très importante ». 
  • Près des trois quarts des Canadiens tiennent fermement à prioriser la protection des océans afin de soutenir l'économie et l'emploi, plutôt que de permettre des activités industrielles partout dans nos océans.

Les Canadiens souhaitent des niveaux de protection significatifs pour leurs océans et différencient clairement les activités acceptables et inacceptables dans les AMP : 

  • 80 % des répondants croient que l'exploration pétrolière et gazière, le forage et l'exploitation ne devraient pas être permis dans une AMP; 87 % n'appuient pas le chalutage de fond. 
  • Un vif soutien s'est manifesté pour permettre la recherche scientifique, les embarcations non motorisées et l'écotourisme dans les AMP canadiennes. 

Les Canadiens appuient fortement l'application de normes minimales pour les AMP qui excluent les activités pétrolières et gazières et interdisent la pêche commerciale dans au moins la moitié de chaque AMP : 

  • 91 % des Canadiens appuient ces normes, avec presque la moitié (49 %) qui appuient fortement.
  • La plupart des gens qui appuient ces normes demeurent en faveur même dans l'éventualité d'une hausse de taxes pour compenser les pertes de revenus provenant des activités pétrolières et gazières (le niveau d'appui pour les normes minimales passe de 87 % à 69 %).
  • Les Canadiens croient que la science devrait être la principale source de renseignements concernant les AMP; les gens qui vivent et travaillent dans les communautés côtières ont aussi été considérés comme une source importante.  

David Miller, président et chef de la direction du WWF-Canada :
« La science nous prouve que la santé des océans dépend d'un réseau d'aires marines protégées, et ces aires sont plus efficaces lorsqu'elles ont des normes écologiques élevées. Ce sondage démontre que les Canadiens sont au courant de cette réalité et leur soutien est solide et sans équivoque. Le Canada a besoin de protéger une plus grande partie de ses océans et le niveau de protection devrait être significatif. Les citoyens ont clairement indiqué qu'ils voulaient voir plus d'AMP qui conserveront les espèces sauvages et les habitats. Une volonté claire de mettre la protection de l'océan devant le développement économique a été exprimée. » 

Les résultats proviennent d'un sondage réalisé par Environics Research, avec un échantillon de 1 655 Canadiens âgés de 18 ans et plus, entre le 27 septembre et le 7 octobre 2016. Une approche mixte a été utilisée, avec 1 502 entrevues réalisées en ligne dans les différentes provinces et 153 entrevues réalisées par téléphone dans les Territoires. 

À propos du WWF-Canada
Le WWF propose des solutions aux grands défis de conservation qui nous tiennent tous à cœur. Nous menons des projets dans des lieux uniques et de grande valeur environnementale afin que la nature, les espèces et les communautés puissent cohabiter en toute harmonie. Parce que lorsque la nature va, tout va. wwf.ca/fr 

SOURCE Fonds mondial pour la nature (WWF-Canada)

Renseignements : Pour plus de renseignements, dont une copie du sondage : Laurence Cayer-Desrosiers, Spécialiste communications, évènements et relations avec la communauté, WWF-Canada, 514-394-1106, lcdesrosiers@wwfcanada.org

RELATED LINKS
www.wwf.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.