Southern Pacific Resource Corp. confie au CN le transport de bitume jusqu'à la côte américaine du golfe du Mexique

CALGARY, le 27 juin 2012 /CNW Telbec/ - Southern Pacific Resource Corp. (« Southern Pacific » ou la « Compagnie ») (TSX: STP) a annoncé aujourd'hui la signature d'une entente à long terme pour le transport de son bitume jusqu'à la côte américaine du golfe du Mexique, par l'intermédiaire du réseau ferroviaire du CN (TSX: CNR) (NYSE: CNI). En vertu de cette entente, Southern Pacific prévoit augmenter considérablement le revenu net qu'elle réalise sur son bitume à la sortie de ses installations en ayant recours au transport ferroviaire, ce qui lui permettra de réduire ses coûts de diluants et de profiter des prix basés sur le Brent plutôt que de vendre son bitume dans un pipeline avec des prix basés sur le West Texas Intermediate (WTI).

Cette entente devrait permettre à Southern Pacific d'obtenir des rendements intéressants de la phase 1 de son projet de récupération thermique STP-McKay, l'unique nouveau projet de drainage par gravité au moyen de vapeur (« SAGD ») dont le lancement est prévu pour 2012 dans le secteur des sables bitumineux. STP-McKay est situé à environ 45 km (28 milles) au nord-ouest de Fort McMurray, en Alberta. La phase 1 vise à récupérer 12 000 barils de bitume par jour.

Cette solution de marketing faisant appel au transport ferroviaire englobe des ententes avec le CN, Rick's Trucking, Altex Energy Ltd., Genesis Energy, L.P. (NYSE: GEL), CIT Group Inc. et Tauber Co. En vertu de cette entente, les volumes de bitume de Southern Pacific seront acheminés par camion sur une distance d'environ 60 km (38 milles) à partir des installations de STP-McKay jusqu'à un terminal du CN à Lynton, en Alberta, juste au sud de Fort McMurray. De Lynton, les volumes seront transférés dans des wagons et transportés sur une distance d'environ 4 500 km (2 800 milles) sur le réseau du CN et celui d'un chemin de fer d'intérêt local, jusqu'à un terminal situé à Natchez, au Mississipi. Le bitume sera ensuite transbordé dans des barges et livré à titre de charge d'alimentation à des raffineries de la côte du golfe du Mexique.

Le CN prévoit commencer à expédier le bitume de Southern Pacific de Fort McMurray à Natchez, ville située le long du fleuve Mississippi à 135 km (85 milles) au nord de Baton Rouge, en Louisiane, à partir du quatrième trimestre de 2012. Les volumes augmenteront graduellement à mesure que la production s'accélérera pour dépasser le cap de 12 000 wagons par année.

Rick's Trucking transportera le bitume des installations de STP-McKay au terminal de Lynton du CN. Altex exploitera le terminal de Lynton et se dotera de nouvelles installations de chargement dont la capacité sera exclusivement réservée à Southern Pacific. Altex s'occupera aussi de la logistique quotidienne relative aux wagons. Genesis, propriétaire du terminal de Natchez, modernisera le terminal afin qu'une partie de la capacité soit réservée à Southern Pacific. Genesis offre également un service de transport par barge de Natchez vers les diverses raffineries sur la côte du golfe du Mexique. Tauber assurera les services de marketing du produit à destination des raffineries de la côte du golfe du Mexique et facilitera la transition puisque c'est Southern Pacific qui remplit actuellement ce rôle. Southern Pacific a loué environ 500 wagons auprès de CIT, lesquels devraient suffire pour acheminer la majeure partie des volumes de la phase 1 de STP-McKay.

Cette solution ferroviaire présente d'importants avantages pour Southern Pacific. Les économies en matière de diluants constituent l'un des éléments clés qui ont mené à cette entente. Southern Pacific réalisera ces économies sur deux plans. Tout d'abord, les quantités de diluants nécessaires à ses installations seront considérablement inférieures à celles que requièrent les pipelines. En confiant le transport du bitume au CN, Southern Pacific n'aura besoin que de diluants à mélanger au bitume, réduisant ainsi ses besoins en diluants d'environ 33 %. Deuxièmement, elle pourra tirer parti des possibilités de retour à charge de ses wagons en ramenant dans ses wagons vides des diluants à prix inférieurs provenant de la côte du golfe du Mexique.

La sécurité d'accès au plus grand marché de pétrole brut lourd au monde constitue un autre élément important qui est à l'origine de cette entente. Compte tenu des retards actuels dans le processus de réglementation concernant l'augmentation de la capacité des pipelines en vue de gérer les volumes accrus de bitume en provenance de l'Alberta, la Compagnie s'assure ainsi un accès direct et immédiat au marché de la côte du golfe du Mexique. En raison de ces problèmes d'accès, le pétrole brut lourd se vend à un prix supérieur à celui du WTI sur le marché de la côte du golfe du Mexique, alors que les produits constitués d'un mélange de bitume et de diluant (« dilbit ») en provenance d'Alberta et livrés par pipeline à Cushing, en Oklahoma, font actuellement l'objet de rabais considérables en raison des contraintes de capacité.

Les ententes décrites ci-dessus en lien au transport ferroviaire et aux terminaux ont une durée moyenne de cinq ans, avec options de prolongation liées à l'expansion de la phase 1 du projet STP-McKay et aux plans de la phase 2 de Southern Pacific. Les possibilités d'expansion envisagées incluent la construction d'un système de pipelines jusqu'au terminal de Lynton du CN ou d'un embranchement ferroviaire menant aux installations de STP-McKay. L'une ou l'autre option éliminerait la composante du transport par camion et réduirait davantage les coûts des diluants. Bien que la côte du golfe du Mexique soit le marché cible initial, Southern Pacific pourra, conformément aux dispositions de l'entente, livrer son bitume vers d'autres marchés nord-américains ou à des terminaux d'exportation situés le long de la côte ouest.

« Cette entente est importante pour Southern Pacific car elle prouve qu'il existe des solutions de rechange aux pipelines conventionnels pour la commercialisation du bitume provenant des sables bitumineux de l'Athabasca, a déclaré Byron Lutes, président et chef de la direction de Southern Pacific. Elle a une incidence non seulement pour les actionnaires de Southern Pacific en raison des revenus nets plus élevés, mais aussi pour les Albertains en raison de l'accroissement des redevances; elle montre qu'il existe un autre moyen sécuritaire et viable pour le transport du bitume. »

James Cairns, vice-président Produits pétroliers et chimiques du CN, a souligné que l'entente avec Southern Pacific représentait un jalon important pour le CN dans la croissance de ses affaires liées au transport ferroviaire du pétrole brut. En 2012, le CN prévoit acheminer un total d'environ 25 000 wagons complets de pétrole, ce qui représente une hausse considérable par rapport aux quelque 5 000 wagons complets transportés l'an dernier.

« Le CN offre aux producteurs de bitume et de pétrole lourd et léger des options de transport souples, évolutives et efficientes afin de les aider à augmenter leurs revenus nets à la sortie de leurs installations, à étendre leur portée commerciale et à améliorer leur accès aux marchés. »

À propos de Southern Pacific

Southern Pacific Resource Corp. exerce des activités d'exploration, de mise en valeur et de production in-situ par récupération thermique de pétrole lourd et de bitume dans les sables bitumineux d'Athabasca, en Alberta et à Senlac, en Saskatchewan. Southern Pacific est inscrite à la Bourse de Toronto sous le symbole STP. Pour de plus amples renseignements sur Southern Pacific, visitez le site Web de l'entreprise à l'adresse www.shpacific.com.

À propos du CN

Couvrant le Canada et le centre des États-Unis, de l'Atlantique au Pacifique et jusqu'au golfe du Mexique, le réseau du CN - la Compagnie des chemins de fer nationaux du Canada et ses filiales ferroviaires actives - dessert les ports de Vancouver et Prince Rupert, en Colombie-Britannique, Montréal, Halifax, La Nouvelle-Orléans et Mobile, en Alabama, ainsi que les grandes régions métropolitaines de Toronto, Buffalo, Chicago, Detroit, Duluth-Superior, au Minnesota et au Wisconsin, Green Bay, au Wisconsin, Minneapolis-St. Paul, au Minnesota, Memphis, et Jackson, au Mississippi. Il a en outre des liaisons avec toutes les régions de l'Amérique du Nord. Pour de plus amples renseignements sur le CN, visitez le site Web de l'entreprise à l'adresse www.cn.ca.

Énoncés prospectifs du CN

Certains renseignements contenus dans le présent communiqué constituent des « énoncés prospectifs » au sens de la Private Securities Litigation Reform Act of 1995 des États-Unis et aux termes des lois canadiennes régissant le commerce des valeurs mobilières. Le CN met le lecteur en garde contre le fait que ces énoncés, de par leur caractère prospectif, impliquent des risques, des incertitudes et des hypothèses. Le CN met le lecteur en garde contre le fait que ses hypothèses pourraient ne pas s'avérer et qu'en raison de la conjoncture économique actuelle, ces hypothèses, qui étaient raisonnables au moment où elles ont été formulées, comportent un degré plus élevé d'incertitude. Ces énoncés prospectifs ne constituent pas des garanties quant à la performance future et impliquent des risques connus ou non, des incertitudes et d'autres éléments susceptibles de modifier, de façon importante, les résultats réels ou la performance du CN ou du secteur ferroviaire par rapport aux perspectives, aux résultats futurs ou à la performance future implicites dans ces énoncés. Les éléments importants qui pourraient avoir une incidence sur les énoncés prospectifs ci-dessus comprennent, sans en exclure d'autres, les effets de la conjoncture économique et commerciale générale, la concurrence dans le secteur, l'inflation, les fluctuations monétaires et des taux d'intérêt, les variations de prix du carburant, les nouvelles dispositions législatives ou réglementaires, la conformité aux lois et règlements sur l'environnement, les mesures prises par les organismes de réglementation, les différents événements qui pourraient perturber l'exploitation, y compris les événements naturels comme les intempéries, les sécheresses, les inondations et les tremblements de terre, les négociations syndicales et les interruptions de travail, les réclamations liées à l'environnement, les incertitudes liées aux enquêtes, aux poursuites ou aux autres types de réclamations et de litiges, les risques et obligations résultant de déraillements, de même que les autres risques décrits de temps à autre de façon détaillée dans des rapports déposés par le CN auprès des organismes de réglementation du commerce des valeurs mobilières au Canada et aux États-Unis. On pourra trouver un résumé des principaux facteurs de risque dans la section « Rapport de gestion » des rapports annuels et intermédiaires du CN ainsi que dans la Notice annuelle et le formulaire 40-F déposés par le CN auprès des organismes de réglementation du commerce des valeurs mobilières au Canada et aux États-Unis et qui sont accessibles sur le site Web du CN. Le CN ne peut être tenu de mettre à jour ou de réviser les énoncés prospectifs pour tenir compte d'événements futurs ou de changements de situations ou de prévisions, à moins que ne l'exigent les lois canadiennes applicables sur le commerce des valeurs mobilières. Si le CN décidait de mettre à jour un énoncé prospectif, il ne faudrait pas en conclure qu'il fera d'autres mises à jour relatives à cet énoncé, à des questions connexes ou à tout autre énoncé de nature prospective.

Mise en garde de Southern Pacific

Le présent communiqué contient certains « renseignements prospectifs » au sens des lois applicables régissant le commerce des valeurs mobilières, y compris des estimations relatives à ce qui suit : la production future, les activités, les coûts d'exploitation, les prix des marchandises, les frais administratifs, l'activité de gestion du risque des prix des marchandises, les acquisitions et les cessions, les dépenses en immobilisations, l'accès aux facilités de crédit, les impôts sur le bénéfice et les taxes sur le pétrole, les modifications apportées à la réglementation, et d'autres éléments des flux de trésorerie et des bénéfices, la découverte prévue de volumes commerciaux de bitume, l'échéancier d'achèvement de l'exploration prévue, les résultats prévus du programme de forage en cours et, sous réserve d'approbation réglementaire et de facteurs commerciaux, le début ou l'approbation de tout projet de drainage par gravité au moyen de vapeur (SAGD). Les facteurs précis de risque associés à l'expansion de la phase 1 du projet STP-McKay et à la phase 2 du projet STP-McKay comprennent, de manière non exhaustive, l'échéancier de réalisation du rapport de base du projet (DBM), l'approbation de la demande, l'augmentation prévue des réserves probables et prouvées et de la valeur actualisée nette, les plans de développement et les caractéristiques géologiques prévues. Les facteurs de risque associés à la phase 1 du projet STP-McKay comprennent la date prévue de mise en service.

Ces renseignements prospectifs sont souvent caractérisés par de termes comme « planifier », « s'attendre », «projeter », « avoir l'intention de », « croire », « anticiper », « estimer », « pouvoir », « potentiel », « proposé » et autres expressions semblables, ou des énoncés à l'effet que certains événements ou certaines conditions « pourraient » ou « vont » survenir. De tels énoncés ne sont que des prévisions. Les renseignements prospectifs sont établis en fonction d'opinions et d'estimations faites par la direction à la date où ces énoncés sont émis, et sont sujets à divers risques et incertitudes et à d'autres facteurs qui pourraient faire en sorte que les événements ou les résultats réels pourraient différer grandement de ceux qui sont prévus dans lesdits énoncés. Ces facteurs comprennent, de façon non exhaustive, les risques inhérents à l'exploration et à la mise en valeur de propriétés pétrolières et gazières classiques et de propriétés de sables bitumineux, les difficultés ou les retards dans les activités de démarrage, les incertitudes associées à l'interprétation des résultats de forage et d'autres données géologiques, les fluctuations des prix du pétrole, la possibilité de dépenses et de coûts non prévus, les incertitudes liées à la disponibilité et les coûts de financement futurs ainsi que d'autres facteurs, y compris les retards imprévus. À titre d'entreprise engagée dans les sables bitumineux à l'étape de la mise en valeur, et engagée dans une certaine mesure dans la production classique, Southern Pacific fait face à des risques comprenant notamment ceux qui sont associés à l'exploration, à la mise en valeur, au démarrage, aux approbations et à la capacité continue d'avoir accès à suffisamment de capitaux provenant de sources externes, au besoin. Les échéanciers réels correspondants peuvent être différents de ceux qui sont prévus dans le présent communiqué et ces variations peuvent être importantes. Les risques liés au secteur peuvent comprendre, de façon non exhaustive, les risques opérationnels de l'exploration, de la mise en valeur et de la production, les retards ou les changements de plans, les risques associés à l'incertitude quant aux estimations de réserves, les risques de santé et de sécurité, et l'incertitude quant aux estimations et aux projections de la production, des coûts et des dépenses. Pour obtenir une description des risques et des incertitudes auxquels sont exposés Southern Pacific, ses activités commerciales et ses affaires internes, le lecteur doit consulter la plus récente Notice annuelle de Southern Pacific. Southern Pacific ne peut être tenu de mettre à jour ses énoncés prospectifs en cas de changement des circonstances ou des estimations ou des opinions de la direction, à moins que la loi ne l'y oblige.

Par conséquent, le lecteur ne doit pas se fier indûment aux renseignements prospectifs.

SOURCE LA COMPAGNIE DES CHEMINS DE FER NATIONAUX DU CANADA

Renseignements :

Southern Pacific

Byron Lutes, président et chef de la direction
403 269-1529
blutes@shpacific.com

Howard Bolinger, chef de la direction financière
403 269-2640
hbolinger@shpacific.com

CN

Louis-Antoine Paquin
Directeur, Communications d'entreprise
514 399-6450
louisantoine.paquin@cn.ca

Profil de l'entreprise

LA COMPAGNIE DES CHEMINS DE FER NATIONAUX DU CANADA

Renseignements sur cet organisme

SOUTHERN PACIFIC RESOURCE CORP.

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.