Sous les régimes libéraux, c'est l'opulence pour les médecins et l'austérité pour tous les autres, dénonce le Parti Québécois

QUÉBEC, le 19 janv. 2016 /CNW Telbec/ - La députée de Taillon et porte-parole du Parti Québécois en matière de santé et d'accessibilité aux soins, Diane Lamarre, dénonce le deux poids, deux mesures qui prévaut dans le dossier de la rémunération des médecins.

« MM. Barrette, Bolduc et Couillard nous ont toujours vendu la nécessité d'un rattrapage salarial pour les médecins afin d'empêcher leur exil, mais, le constat, c'est que le rattrapage est terminé et que le Québec a même pris les devants, particulièrement pour les médecins spécialistes. Pourtant, le coût de la vie et les frais de scolarité sont moins élevés au Québec. Que fera le gouvernement pour corriger cette aberration? », a demandé Diane Lamarre.

Les données de l'Institut canadien d'information sur la santé nous confirment aujourd'hui que le rattrapage est complété, et ce, avant même que les étalements futurs accordés par le ministre Barrette le printemps dernier soient entrés en vigueur. De plus, bien qu'il ait coupé près de 800 millions de dollars dans le budget des hôpitaux depuis son arrivée au ministère de la Santé, Gaétan Barrette en a donné tout autant en trop à ses collègues médecins, selon le Vérificateur général (VG).

« Maintenant que les chiffres démontrent que les médecins québécois ont plus que rattrapé la moyenne des autres provinces et l'Ontario, est-ce que Gaétan Barrette va exiger le remboursement des 400 millions qui leur ont été versés en trop entre 2010 et 2015? Et, surtout, va-t-il renoncer à leur offrir la hausse supplémentaire de 148 millions dévoilée par le VG dans son dernier rapport? Enfin, la goutte d'eau qui fait déborder le vase, ce sont les 50 millions de frais accessoires que Gaétan Barrette s'apprête à prendre dans la poche des patients et qui empêcheront les plus démunis d'avoir un accès équitable aux soins de santé. Va-t-il reculer et prendre ces surcharges aux patients à même l'enveloppe de 7 milliards dédiée aux médecins? Et comment expliquer que, malgré tout cet argent, l'accès aux médecins ne soit toujours pas au rendez-vous, et que le ministre demande encore d'attendre en janvier 2018? », a poursuivi la députée.

« Alors que le gouvernement a choisi de couper 120 millions aux CPE, 6 millions à l'aide sociale pour les toxicomanes en réhabilitation, plus de 300 millions en éducation - aide aux devoirs, soutien pour les élèves en difficulté, etc. - , bref, que les enfants, les familles et les plus vulnérables subissent l'austérité sélective du gouvernement libéral, comment ce dernier peut-il justifier le fait de continuer à augmenter le salaire des médecins? », a conclu la porte-parole.

 

SOURCE Aile parlementaire du Parti Québécois

Renseignements : Antonine Yaccarini, Directrice adjointe aux relations avec les médias, Aile parlementaire du Parti Québécois. 418 643-2743


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.