Sondage sur les comportements et les intentions d'achat des Québécois « Le consommateur est un peu moins confiant qu'à l'automne 2012 » - Léopold Turgeon, président-directeur général du CQCD

MONTRÉAL, le 1er oct. 2013 /CNW Telbec/ - L'indice de confiance des consommateurs québécois pour l'automne 2013 est en baisse de 3 points comparativement à l'automne 2012. La majorité des Québécois estiment que leur situation financière demeurera la même (63 %) ou s'améliorera (21 %) et ils sont, cette année, moins optimistes quant à la situation économique future de la province (12 %) par rapport à l'automne dernier (17 %).

C'est ce qui ressort d'un sondage du Groupe Altus, réalisé pour le compte du Conseil québécois du commerce de détail (CQCD). L'indice de confiance des Québécois s'établit en dessous du point d'équilibre à 93,3; il s'agit d'un indice plus bas que celui de l'automne dernier (96,3). Par rapport à celui de l'hiver 2013, on dénote une hausse de 4,4 points. Cette hausse rééquilibre la baisse enregistrée à l'hiver 2012 (-5,2 points). 

« Le consommateur est plus optimiste qu'à l'hiver, même s'il estime que sa situation financière demeurera la même, une légère hausse depuis 2012 (63 %) », de conclure M. Léopold Turgeon, président-directeur général du CQCD.

Perception de la situation économique

65 % des ménages québécois estiment que leur situation financière est demeurée la même au cours des 6 derniers mois, proportion légèrement en baisse par rapport à la même période l'an dernier (66 %). Seuls 20 % des répondants ont indiqué une détérioration de leur situation financière au cours des 6 derniers mois. Cette proportion est similaire à celle observée en 2012 (20 %). Par contre, 15 % jugent que leur situation s'est améliorée, une légère hausse par rapport à 2012.

Par ailleurs, 63 % des ménages québécois estiment que leur situation financière demeurera la même au cours des 6 prochains mois, une situation en hausse de 4 points par rapport à 2012. 21 % jugent qu'elle s'améliorera et seulement 10 % qu'elle se détériorera. Ceci indique un léger avantage en faveur de ceux qui affirment que leur situation demeurera la même.

Moins de deux Québécois sur quatre, soit 42 %, estiment que la situation financière de la province demeurera la même pour les 6 prochains mois. Par contre, la proportion de pessimistes, soit 38 %, demeure plus élevée que celle des optimistes (12 %), mais représente toutefois une baisse de 5 points par rapport à 2012.

La proportion de Québécois qui prévoient une croissance économique au cours des trois prochaines années pour la province s'établit à 33 %, soit 4 points de moins qu'en 2012 (37 %). De plus, une forte proportion de Québécois (45 %) prévoient une décroissance économique. Il semble, selon le PDG du CQCD, que « les Québécois soient un peu moins confiants en l'avenir économique de leur province qu'à pareille date l'an dernier. »

Intentions d'achat

Près de la moitié des Québécois (44 %) considèrent qu'il est présentement intéressant d'effectuer un ou des achats importants tels qu'une auto, des électroménagers, etc. Cette opinion est demeurée relativement inchangée comparativement à 2012 (42 %). Même si davantage de Québécois estiment que le climat économique actuel est favorable à la réalisation d'achats importants, on observe une stagnation des intentions de ce type d'achats (19 %) de 2012 à 2013. L'automobile figure toujours au premier rang de ces intentions (7 %), suivie par les électroménagers (4 %) et les ordinateurs (3 %).

En ce qui a trait aux intentions d'achat au cours des prochains mois, selon le type de produits et de services, les Québécois prévoient augmenter seulement leurs dépenses en biens mode. Ils envisagent de diminuer leurs dépenses dans toutes les autres catégories de biens et services. En 2012, les biens mode constituaient également la seule catégorie à recevoir des intentions d'achat positives.

Échantillonnage

Ce sondage a été réalisé auprès de 1 000 personnes entre le 15 et le 19 septembre 2013. La marge d'erreur est de 3,2 %, 19 fois sur 20.

Le Conseil québécois du commerce de détail (CQCD) est fier de promouvoir, représenter et valoriser le secteur du commerce de détail et les détaillants qui en font partie afin d'assurer le sain développement et la prospérité du secteur. Le CQCD est une association regroupant des entreprises du commerce de détail et de la distribution touchant plus de 70 % des activités de ce secteur économique au Québec et en est ainsi un interlocuteur incontournable.

SOURCE : Conseil québécois du commerce de détail

Renseignements :

Demandes des médias :
Lise Plante, MBA
Directrice des communications et du marketing
Conseil québécois du commerce de détail
Tél. : (514) 842-6681, poste 200
Courriel : lplante@cqcd.orgwww.cqcd.org

Profil de l'entreprise

Conseil québécois du commerce de détail

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.