Sondage sur le panier de services en santé - Le Commissaire commet une grave erreur

MONTRÉAL, le 4 nov. 2015 /CNW Telbec/ - En réaction à l'article paru dans le Journal de Montréal ce matin, l'Alliance des patients pour la santé dénonce le sondage du Commissaire à la santé et au bien-être sur le panier de services en santé. En effet, au lieu de remplir sa mission d'amélioration de l'état de santé et de bien‑être des Québécois, le Commissaire préfère mettre un prix sur la vie des gens. Pour l'Alliance des patients pour la santé, il s'agit là d'une grave erreur de jugement.

Des questions qui ne se posent pas

Selon Jérôme Di Giovanni, président de l'Alliance des patients pour la santé, il est inacceptable de poser de telles questions au grand public. « Le Commissaire semble demander la permission du public pour laisser mourir les gens les plus vulnérables et les moins nantis, alors que les plus riches pourront débourser de leur poche pour se faire soigner. Cette vision économique de la valeur de la vie est extrêmement inquiétante. »

De faux choix difficiles

Le rôle principal du Commissaire à la santé et au bien-être, tel que libellé sur son site Internet, est d'apporter un éclairage pertinent au débat public et à la prise de décision gouvernementale. « Nous ne voyons pas comment ces questions biaisées pourraient apporter un éclairage pertinent au débat actuel », poursuit M. Di Giovanni. « On entend constamment parler de choix difficiles, mais il n'y a pas de débat sur la place publique. On accepte l'argument que l'État n'a plus les moyens de soigner tout le monde, mais on ne cherche pas à se donner les moyens ou à explorer de nouvelles façons de faire. » Pour l'Alliance, le fait de voir le Commissaire à la santé et au bien-être accepter cette fausse logique est très préoccupant.

Selon l'Alliance, la seule façon de réduire efficacement les coûts de système est de mettre en place une véritable politique de promotion de la santé et de prévention des maladies. « Nous devons cesser de jouer avec la vie des gens pour des économies de bout de chandelle et penser à long terme », conclut M. Di Giovanni.

Rappelons que l'Alliance demande depuis 2014 la mise en place d'un Comité national de patients, relevant directement du ministre de la Santé et des Services sociaux, possédant un statut consultatif officiel relativement à l'organisation et à la prestation des services de santé.

L'Alliance des patients pour la santé est un organisme à but non lucratif regroupant 25 associations et regroupement d'associations de patients, comptant plus de 1,5 million de patients québécois. Sa mission est d'assurer une plus grande participation des patients aux processus de décision entourant l'organisation des services de santé au Québec.

 

SOURCE Alliance des patients pour la santé

Renseignements : et demande d'entrevue : Mathieu Leroux, conseiller en communication, Alliance des patients pour la santé, Cellulaire: 514 240-6754


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.