Sondage Léger Marketing - Les Québécois et les Québécoises en accord avec les
solutions proposées par la FIQ dans le cadre de la présente négociation

MONTRÉAL, le 13 avr. /CNW Telbec/ - La population québécoise appuie la solution d'aménagement du temps de travail proposée par la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec - FIQ pour régler la pénurie d'infirmières et les problèmes du système de santé. Pour la Fédération, cette solution mise de l'avant, et appuyée par la population, permettrait également de régler les problèmes vécus par les infirmières auxiliaires et les inhalothérapeutes qui travaillent, elles aussi, dans des conditions de travail difficiles.

Après les médecins spécialistes, les médecins omnipraticiens et plusieurs analystes du réseau de la santé, une nouvelle voix se fait entendre, celle des citoyens et citoyennes du Québec. Dans un sondage Léger Marketing rendu public aujourd'hui, 80 % de la population se dit favorable avec la proposition de la FIQ de revoir l'aménagement du travail de la façon suivante : transformer tous les postes à temps partiel en poste à temps plein et faire en sorte que l'horaire temps plein passe d'une semaine de 5 jours à une semaine de 4 jours, avec des journées de travail un peu plus longues.

De plus, 83% des Québécois croient que l'amélioration des conditions de travail demandée par les infirmières est susceptible d'améliorer le système de santé, tout en ayant un impact positif pour réduire la pénurie d'infirmières (77%), de mieux retenir ces dernières en poste (86%) et d'attirer de nouvelles personnes dans la profession (86%).

"Nous sommes près d'un consensus social", affirme la présidente de la FIQ, Régine Laurent. "Les Québécoises et les Québécois souhaitent un changement radical dans l'attitude du gouvernement à notre égard. Plus de trois personnes sur quatre sont d'avis que le gouvernement Charest n'accorde pas suffisamment d'importance aux solutions mises de l'avant par la Fédération. Il est temps que le ministre de la Santé propose autre chose que des demi-solutions, des projets pilotes ou des expériences à la Toyota", a indiqué madame Laurent. "Il faut croire que les citoyens ne font plus confiance au gouvernement Charest pour présenter un portrait fiable et fidèle de la réalité concernant les solutions à la pénurie comme le confirme le sondage qui nous apprend que seulement 3% de la population fait confiance au gouvernement contre 66% pour les infirmières." d'expliquer la présidente.

Le sondage Léger Marketing, réalisé après le dépôt du budget Bachand, indique aussi que le recours aux agences privées n'est pas non plus une solution puisque celle-ci ne reçoit l'appui que de 30% des répondants.

82% des Québécois estiment que les conditions de travail consenties aux infirmières sont inadéquates et ils appuient majoritairement les autres revendications de la FIQ comme la majoration des primes de soir, de fin de semaine, de garde de nuit ou la bonification de la prime pour soins critiques. Il est à noter que l'ensemble des revendications de la Fédération s'applique aux infirmières mais également aux infirmières auxiliaires et aux inhalothérapeutes et que c'est pour des fins de compréhension et de précisions auprès des répondants que la profession "infirmière" a été utilisée par Léger Marketing. "La population a été spécifiquement sondée sur l'évaluation qu'elle faisait de la compétence des professionnelles que nous représentons. Les infirmières, les infirmières auxiliaires et les inhalothérapeutes ont reçu respectivement des notes de 8,5 - 8,1 et de 8,5 sur une possibilité de 10. On peut donc supposer que la population estime que toutes ces professionnelles en soins méritent de meilleures conditions de travail", de soutenir madame Laurent.

"La population attend de nous une meilleure organisation des soins de santé, que soit réglée la pénurie et que soient réduites les attentes aux urgences et pour les chirurgies afin d'offrir des soins de santé adéquats" a indiqué la présidente de la FIQ. "Demain, il y a une rencontre des organisations syndicales présentent dans le réseau de la santé avec le ministre Bolduc. Le public attend des solutions, elles existent, elles sont sur la table" de conclure, madame Laurent.

Le rapport complet du sondage est disponible sur le site Internet de la FIQ à l'adresse suivante : www.fiqsante.qc.ca

À propos de la FIQ

La Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec - FIQ représente 58 000 membres soit, la grande majorité des professionnelles en soins infirmiers et cardiorespiratoires œuvrant dans les établissements publics québécois.

SOURCE Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec - FIQ

Renseignements : Renseignements: Sandra Gagné, communications FIQ, Cellulaire: (514) 796-5093


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.